Shandy, un Anglais dans l'Empire

Note: 3/5
(3/5 pour 10 avis)

Les aventures d'un anglais, en période napoléonienne.


1799 - 1815 : Le Premier Empire - Napoléon Bonaparte Consensus sur une BD École européenne supérieure de l'image Fantômes Napoléon Bonaparte

1803. Shandy Ratcliffe, un jeune Anglais en voyage en France, est à la recherche de l'aventure. À Paris, il tombe amoureux d'Agnès, une jeune femme sublime qui participe à une escroquerie dont il sera l'une des victimes. Mais Shandy la perd bientôt de vue, et sa recherche le mènera sur les routes hasardeuses de l'Empire en guerre...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2004
Statut histoire Une histoire par tome 2 tomes parus
Couverture de la série Shandy, un Anglais dans l'Empire
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

28/08/2004 | Kael
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Le tome 1 a tout l'air d'un album-test qui sert d'essai pour voir si l'ambiance et le ton de la Bd plairont au public. J'avoue ne pas avoir été transporté, mais je ne suis pas non plus resté indifférent. Au départ, je trouvais l'idée d'introduire un Anglais dans la France napoléonienne vraiment peu crédible et incongrue, et puis après tout pourquoi pas ? Evidemment, s'engager dans la Grande Armée devrait quand même bien le faire réfléchir sur le fait qu'il risque de se retrouver face à des compatriotes. Mais si on étudie de près les grandes batailles de Napoléon (où celui-ci était présent), on s'aperçoit que la plupart se sont livrées surtout face aux Russes, à l'Autriche, la Prusse et d'autres coalisés (auxquels se joignaient parfois les Anglais) , mais peu d'armées composées uniquement de soldats anglais. La grande bataille de Trafalgar fut une des rares menée par les Anglais de l'amiral Nelson contre la flotte française, mais ce n'est pas une bataille terrestre, et Napoléon n'y était pas... Bon si on décide d'accepter ce postulat d'Anglais engagé dans la Grande Armée, on peut laisser de côté le tome 1 qui n'est pas terrible et un peu brouillon, même graphiquement (le dessin n'y est pas stabilisé, la planche de galerie le prouve), pour s'intéresser de près au tome 2 qui offre une bonne description de la bataille d'Austerlitz. Le personnage de Shandy Ratcliffe est intéressant par son idéalisme, mais on a l'impression que les personnages sont un peu en retrait, ils sont accessoires, juste là pour donner un côté humain au récit auquel s'ajoute le ton romanesque, avec quelques scènes d'amour entre Agnès et Shandy, sinon c'est le récit bien rendu d'une bataille mythique. Le dessin y est pour beaucoup, plus joli et beaucoup plus ferme que dans le tome 1 qui offrait quand même de belles images, avec une superbe colorisation de végétation automnale, de paysages enneigés, de salons lambrissés, de scènes nocturnes ; sans oublier quelques belles vues d'ensemble comme celle du camp de Boulogne. Mais le tome 2 offre un soin plus apparent , notamment sur les visages et les costumes, ainsi qu'une mise en page plus savante, qui mettent totalement en valeur cette bataille d'Austerlitz. Si bien qu'à la fin, on aimerait que ça continue au moins avec un autre tome, la fin ne semble pas définitive, mais j'ai l'impression que la série est arrêtée...

07/10/2015 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Une série qui me donne l'impression que cela aurait pu être mieux. Le premier tome est franchement moyen. Déjà je ne suis pas trop fan du dessin et en plus le scénario est faiblard. Ça commence bien, mais vers le milieu de l'album l'histoire devient longue et ennuyeuse et je ne suis pas certain d'avoir tout bien compris. Les personnages manquent de charisme. Le second tome est mieux. J'aime bien le contexte historique et le dessinateur s'est amélioré. Toutefois, si l'intrigue est sympa il manque quelque chose pour que je trouve le tout captivant. Il faut dire que le personnage principal manque toujours de charisme. C'est dommage qu'il n'ait pas de suite parce que ce tome me donne l'impression que les auteurs auraient pu s'améliorer davantage.

11/08/2015 (modifier)
Par kalish
Note: 3/5

Shandy est donc un sujet de sa majesté qui décide de s’engager dans l’armée napoléonien. Les auteurs commencent par nous présenter les personnages dans un premier tome que je n’ai pas vraiment apprécié. Je me suis dit que d’un côté, 46 pages pour présenter 3 personnages c’est un peu long mais que d’un autre côté, cette présentation était bien pauvre. Malheureusement, ce premier opus ne sert qu’à ça. Le second est déjà bien plus passionnant puisque l’auteur va décortiquer une des victoires napoléoniennes autour d’une intrigue un poil faiblarde concernant les personnages présentés auparavant. Heureusement que le matériel historique est là pour donner de l’intérêt même si l’on commence à se familiariser aux héros et à mieux comprendre leurs choix. Concernant ce second tome, j’ai constaté un gros travail sur la mise en scène mais qui ne rattrape pas mon indifférence concernant le dessin que je qualifierai de Kordeyrien (ma nouvelle référence en matière de style graphique que je déteste). Le pire étant une colorisation étrangement luisante qui n’a vraiment pas sa place ici. Si le scénariste continue à explorer les différentes batailles de la grande armée, je suivrai la série avec intérêt malgré le graphisme.

17/04/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai trouvé que l'histoire n'est absolument pas crédible : un Anglais qui s'engage dans les armées napoléoniennes. Sauf erreur de ma part, je ne savais pas que cela se faisait. C'est plus que dérisoire ! :| Le premier tome est d'ailleurs assez obscur quant aux raisons du complot contre le Consulat. Dans le second tome plus guerrier, nous assistons au retour d'une morte par le biais d'une petite pirouette scénaristique. C'est plus que basique ! Pourtant, il y a la qualité du dessin qui est exceptionnelle, s'agissant des batailles de Napoléon, notamment Austerlitz. Le découpage est également parfaitement maîtrisé. La lecture devient à la fois fluide et agréable. On a l'impression également qu'au fond, l'Histoire ne sert que de prétexte au récit romanesque d'une femme partagée entre deux hommes...

14/08/2007 (MAJ le 29/04/2008) (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Cela faisait longtemps que le tome 2 attendait d'être lu. J'ai donc corrigé le tir et du coup relu le tome 1 bien sûr. C'est étonnant, mais à la fin du tome 1 je pensais que chaque tome pourrait être lu de façon autonome, que nenni. Il s'agit bien d'une épopée avec des personnages principaux clairement définis. C'est plaisant à lire, bien conté et très rythmé. Le dessin a pour lui beaucoup de points positifs dont certaines grandes cases très belles, mais aussi, peut être à cause de l'utilisation de l'informatique, des traits trop gras sur certains contours. La colorisation est de très haut niveau. On note beaucoup d'effets en compléments. Ca vaut, à l'heure actuelle, un 3,5/5. Vivement la suite, j'aime ce choix osé d'époque (les auteurs semblent très bien documentés par ailleurs).

06/01/2008 (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

Napoléon, l’Empire, la Grande Armée sont des sujets très en vogue et très souvent abordés dans les différents supports artistiques et la BD n’y échappe pas. Matz, le scénariste de l’excellent « Le Tueur », va ici nous conter les péripéties d’un jeune Anglais, Shandy, adorateur de Napoléon, dans l’Empire. Le premier tome raconte la petite Histoire plutôt que la grand Histoire en se basant sur un complot contre Napoléon. Son traitement est dynamique mais je trouve qu’il y a un manque d’intérêt dans ce qui nous est présenté. Le 2ème tome par contre, nous fait directement rentré dans la Grande Armée, au cœur des grandes batailles Napoléoniennes. Avec une base historique solide, on va suivre l’engagement de Shandy. Ce tome est beaucoup plus profond et beaucoup plus complet. Le personnage de Shandy prend de l’ampleur et devient vraiment attachant. Au niveau du dessin, il y a à peu près la même évolution. Le premier tome a un rendu plutôt raté même si le trait est bon : les personnages semblent se détacher des décors, la mise en couleur est très inégale avec parfois des rendus réussis et d’autres fois des rendus aux teintes artificielles. La mise en couleur du 2ème tome a évolué dans le bon sens, pour donner un côté réaliste beaucoup plus performant. Les scènes de batailles sont très réussies et les décors de l’Europe de l’Est nous plongent dans l’ambiance. Une série sympathique dont le niveau progresse sur ces 2 premiers tomes, en attendant le prochain.

23/10/2007 (modifier)
Par philippe
Note: 3/5

BD très historique avec une volonté d'intégrer des héros dans une fresque plus générale. Le dessin est assez réaliste et les couleurs ont un goût d'époque. L'ensemble est très bien réussi. Bravo !

16/11/2006 (modifier)
Par herve
Note: 3/5
L'avatar du posteur herve

cet avis porte sur le tome 1: L'épopée Napoléonienne inspire nos auteurs pour cette rentrée. Avant Double Masque de Dufaux et Jamar (chez Dargaud), les éditions Delcourt sortent Shandy, premier volume relatant les aventures d'un anglais dans une France encore sous le Consulat. Le scénariste Matz (connu pour sa série Le Tueur ) prend le lecteur à contre-pied puisque nous partons d'une histoire de fantôme pour arriver rapidement dans les méandres d'un complot politique. Ce qui frappe tout d'abord, dans cet album, ce sont les magnifiques couleurs employées. Le grand reproche reste le dessin, notamment les grandes vignettes : les personnages semblent avoir été placés avec la méthode du décalcomanie dans les paysages : voir les pages 11, 12, 14, 30, 44. Dommage car cela gâche le plaisir de la lecture. Traitée en épisode indépendant, cette série reste tout de même prometteuse avec un héros attachant. A suivre. cet avis porte sur le tome 2 : Beaucoup de progrès dans le dessin, par rapport au précédent album , où Bertail usait(voire abusait) d'un dessin style photo-montage. Très proche de Fabrice del Donguo , héros de "la chartreuse de Parme" , par son enthousiasme pour les idées de la révolution française, Shandy rejoint comme lui, le champ de bataille de Waterloo. Ce qui nous offre de belles scènes de bataille et une description fidèle de la vie militaire sous le Premier Empire. Je conseille cette série aux amateurs d'Histoire: complots, amours , bataille sur fond de réalité historique. Cet album se lit avec plaisir. Delcourt semble reprendre, à travers cette série, le fonds de commerce de la collection Vécu de Glénat, mais avec une approche plus moderne. Une bonne surprise après un premier opus qui m'avait laissé dubitatif. A suivre de près.

25/01/2006 (modifier)
Par Glorf
Note: 3/5

Fort sympathique cette série en marge de l'épopée Napoléonienne. Une histoire prenante, aux parfums de romantisme. Dommage qu'il y ait parfois de lourdes erreurs scenaristiques qui altèrent grandement la compréhension de l'action. Les non-dits ne sont pas accessibles facilement au pauvre lecteur qui comme moi a un QI de moineau (QI QI cuicui hum...). Les auteurs savent, mais le lecteur non... c'est peut être un peu dérangeant. (Surtout qu'apparemment ils ont eu de nombreuses remarques à ce sujet, je ne suis donc pas le seul... ouf!) En dehors de ça l'histoire est prenante et l'on suit avec enthousiasme l'épopée de cet anglais emmené bien malgré lui aux confins de l'Empire. Les dessins sont quant à eux fort agréables malgré quelques écueils dus a la coloration informatique. Une série à suivre.

29/01/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Matz, scénariste de le tueur (entre autres) change ici complètement de registre pour se lancer dans un exercice difficile : une série se déroulant sous l'Empire, période historique riche comme peu d'autres. Bien sûr, difficile de faire très original, mais il se fend d'un premier tome très agréable, sans temps morts, sans failles (ou presque, parce qu'il y a quand même certaines facilités scénaristiques) Le dessin de Dominique Bertail est conforme à ce qu'on peu attendre pour illustrer cette époque, souvent sombre, degageant une ambiance assez oppressante. Du coup, j'ai vite accroché, et j'acheterai la suite sans hésiter.

28/08/2004 (modifier)