Judith

Note: 2.8/5
(2.8/5 pour 5 avis)

Trois hommes qui n’ont rien en commun sont engagés pour assurer la sécurité de la fille d’un magnat de l’industrie pharmaceutique, Judith. Une menace terroriste planerait sur elle.


Trois hommes qui n’ont rien en commun sont engagés pour assurer la sécurité de la fille d’un magnat de l’industrie pharmaceutique, Judith. Une menace terroriste planerait sur elle. Lorsqu’ils arrivent sur place, ils sont un peu désorientés et ne comprennent pas grand chose. La maison est déjà gardée par une meute de gardes du corps. La fille n’est pas seule, mais partage chaque instant de sa vie avec une dame de compagnie qui se prénomme Julia. Les trois hommes s’installent. La cohabitation s’avère peu évidente et l’atmosphère de la maison pesante. Les jeunes femmes restent cloîtrées et les trois hommes sont assommés par l’ennui. Mais l’accumulation d’événements étranges va rapidement les sortir de leur torpeur.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2004
Statut histoire Série terminée (cycles de 2 tomes) 4 tomes parus
Couverture de la série Judith
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

17/07/2004 | Kael
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Je me suis limité au deux premiers tomes qui forment un diptyque et qui est amplement suffisant. Aller plus loin n'avait plus aucun intérêt pour moi. Ce n'est pas une oeuvre très originale car cela joue essentiellement sur une atmosphère d'enfermement assez pesante dans un huis-clos assez étrange entre 5 personnages. La mise en scène et le scénario sont assez efficaces pour tenir en haleine le lecteur jusqu'au bout bien qu'il n'y ait rien de vraiment fracassant. La personnalité des trois gardes du corps affectés à la surveillance d'une fille assez bizarre se dévoile peu à peu. Il y a une progressivité que n'aurait pas renié un auteur comme Bec, le tout pour pouvoir ménager des effets. C'est très cinématographique comme approche. Le final ne sera malheureusement pas à la hauteur de ce qu'on pouvait espérer. Les révélations ne sont pas crédibles. Je ne conseille pas l'achat. Ma réelle note : 2.5 étoiles.

05/06/2011 (modifier)
Par lullu
Note: 3/5

Précisons que le premier cycle (tome 1 et 2) mérite un 3.5 et que le deuxième cycle un petit 3. Il n'est pas vraiment nécessaire de lire l'ensemble même si le dernier tome explique le pourquoi du comment.... peut être un peu trop justement, entre flash back, et histoires parallèles inutiles, ça fait un peu lourd à digérer. Mais bon ça vaut quand même un 3/5

26/10/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Une histoire pour le moins surprenante : un huis clos, limite oppressant, confrontant trois personnes qui n’ont apparemment rien à voir entre elles, si ce n'est qu'elles ont été choisies pour surveiller une jeune fille un peu "étrange." Le nœud de l’histoire se situe dans l’enfermement de ces trois personnages qui côtoient tout de même quelques autres hommes, sans réelle interaction. Ils sont donc enfermés dans un château 24 heures sur 24 sans lien vers l’extérieur, avec comme occupation, la lecture, l’ordinateur, le sport, la sieste, parfait pour moi mais comme lecture je demande un peu plus d’action. Même pas une chanson à chanter devant un public de temps à autre (pardon pour cette blague nulle…) par contre l’élimination des candidats est bien de mise. Le véritable intérêt vient de l’enfermement en fin de compte, comment réagissent-ils, que font-ils, et surtout qu’est-ce qui rend l’atmosphère si particulière ?… Qui est cette jeune fille et sa dame de compagnie ? Le tout est de bonne facture, le dessin est correct mais l’histoire aurait gagné avec un dessin plus oppressant et énigmatique Cela reste distrayant et la fin de cette histoire en 2 tomes me suffit, je n’achèterai pas la suite. (11/20)

05/02/2009 (modifier)
Par Da Rocha
Note: 3/5

Paul Oliveira signe un huis-clos captivant dans lequel le suspens est omniprésent et l'ambiance pesante bien retranscrite. Les indices sont distillés au compte goutte et on suit avec une incompréhension permanente ces trois « gardiens » dans une situation si ennuyeuse qu'elle en devient captivante pour le lecteur. Le graphisme d'Eric Godeau est soigné et sied très bien à ce type d'histoire. Les planches sont homogènes et bien colorisées. La couverture, très accrocheuse, est elle aussi très réussie. Au final, un premier album prometteur à l'issue duquel le mystère reste entier. Le prochain volume, qui ne devrait pas tarder, ponctuera cette aventure.

31/10/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Ca sentait le navet à plein nez cette série... mais mon libraire m'a dit que je devais quand même y jeter un coup d'oeil, alors pourquoi pas après tout. Faut avouer que la couv avec 2 belles nanas à poil dans un lit, c'est pas très révélateur de ce qu'il y a dans ce tome, ouf ! (quoique... lol) Nous voilà dans un espèce de huis clos, du moins dans un espace restreint, et l'intrigue se pose tranquillement. On apprend doucement qui est Judith, il y a encore beaucoup de mystères, jusqu'à la fin de ce 1er cycle. Bien sûr, on n'a pas ici le summum de l'originalité, mais c'est assez efficace.

17/07/2004 (modifier)