La tragédie de P.

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 6 avis)

6 tranches de vie pleines d'humour et de poésie par l'auteur de Ranma 1/2


La BD au féminin : le manga Rumiko Takahashi Seinen Shogakukan Tonkam

Après "Le Chien de Mon Patron", plongez-vous à nouveau dans l'univers délicieusement burlesque de Rumiko Takahashi. Savourez donc ces six nouvelles en forme de leçon de vie quotidienne. Texte Tonkam. .

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2004
Statut histoire Histoires courtes (Tome unique) 1 tome paru
Couverture de la série La tragédie de P.
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

09/07/2004 | ArzaK
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

C'est un one-shot dans la même veine que Le chien de mon patron. Les histoires sont sympathiques. On peut voir le quotidien des Japonais et c'est le réel intérêt de ces deux one-shot. C'est rempli d'humour, bien qu'on ne rie pas aux éclats comme dans Ranma 1/2 ou Urusei Yatsura, et d'une poésie tendre. Les personnages sont souvent attachants, bien que certains énervent. Je le conseille surtout aux fans de Rumiko Takahashi qui veulent tout savoir sur une mangaka qu'ils aiment, mais les autres pourraient trouver leur intérêt.

03/11/2007 (MAJ le 12/11/2007) (modifier)
Par okilebo
Note: 3/5

Après Le chien de mon patron, Takahashi a sorti un deuxième one-shot nous présentant, à nouveau, quelques instantanés de vie quotidienne japonaise. Une fois de plus, on lit ces histoires avec beaucoup de plaisir car le ton de ces nouvelles est très frais. L'humour et l'émotion ne sont pas oubliés. De ce fait, on est envahi d'un réel sentiment de bien-être, ce qui n'est pas pour me déplaire. Le dessin de l'auteur est souvent burlesque mais il sait se révéler également délicat et plein de raffinement. Ce manga est un antidépresseur de première qualité et c'est donc à lire !

14/12/2005 (modifier)

Un recueil à posséder si vous aimez Rumiko Takahashi ou simplement si vous voulez en savoir plus sur les mystères de la culture japonaise, car c'est de cela dont il s'agit ici. Relations de voisinage, relations de travail, fantômes et histoires du passé, tout est traité ici avec une touche d'humour propre à l'auteur. La série se compose de 3 volumes (La Tragédie De P, Le chien de mon patron et "1 or W" ). Mais malheureusement, nous ne disposons que des 2 premiers. Espérons que Tonkam fasse le nécessaire pour publier le volume 3.

23/06/2005 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Je dois avouer que j'ai un peu de mal à m'extasier sur ce genre de petites histoires. C'est de l'humour un peu particulier, avec un dessin qui fait un peu vieux par rapport à ce qu'on voit maintenant, enfin je parle des trucs récents, pas des trucs édités récemment édités en France. C'est surtout que le dessin fait très "dessin animé du club Dorothée", on se croirait dans Ranma 1/2 avec le même type d'humour, même auteur en même temps c'est sûrement lié... Bref c'est sympa, et au moins c'est un tome unique de petites histoires, on n'a pas le temps de se lasser.

05/04/2005 (modifier)

Rumiko Takahashi, l’auteur de Ranma 1/2, signe ici un recueil de nouvelles absolument délicieux, dans la même veine que Le chien de mon patron. Les différentes histoires ont pour point commun une grande fraîcheur et jouent toutes sur les apparences, qui finissent toujours par dévoiler une histoire différente de celle qui paraissait pourtant si évidente. Entre quotidien et fantastique, l’album fourmille de détails et de références à la vie courante et aux us et coutumes japonais. Pour autant, ils sont si bien intégrés et paraissent si clairs qu’au lieu de gêner la compréhension, ils viennent au contraire l’enrichir. La touche d’humour et de recul omniprésente de l’auteur confère à ce qu’on pourrait autrement qualifier de roman graphique une légèreté formidable, rappelant sans cesse le statut de fiction de l’ensemble. Le résultat est frais, léger, drôle, surprenant, varié, et vraiment, vraiment agréable à lire.

03/10/2004 (modifier)
Par ArzaK
Note: 4/5

Je dois dire que du même auteur, je préfère nettement ceci à Maison Ikkoku (Juliette je t'aime). C'est plus adulte, même si cela reste très accessible aux plus jeunes. Mais il y a incontestablement beaucoup de finesse dans ces 6 histoires. Comme toujours dans ce type de recueil, elles sont forcément inégales. Mais une ou deux sont carrément géniales, je trouve. Chaque nouvelle est courte mais jamais trop. Le style narratif de Takahashi est un modèle d'efficacité. A chaque fois, on a un vrai début, un vrai développement et une vraie fin. Le dessin a quelque chose de "mignon", cela ressemble forcément à certains dessins animés de notre enfance, style manga 80', mais je n'ai jamais ressenti les planches comme "datées". C'est doux et apaisant. Ceux qui aiment le style d’Adachi et surtout son « Short program » aimeront ce recueil.

09/07/2004 (modifier)