Nirta Omirli

Note: 2.13/5
(2.13/5 pour 8 avis)

Le destin des survivants de l'espace aux abords d'une planète hostile.


Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan

Le croiseur ONU Docteur Lemoann a subi une attaque au missile en passant de le secteur de la planète NéVé-Rikosse, là même où son équipage avait accompli une mission 6 ans auparavant. Sur les 3622 casques bleus présents sur le vaisseau, seul cinq d’entre eux, cinq jeunes femmes, ont survécu. La tentative d’arrimage d’une navette à bord du croiseur va leur redonner espoir : voilà peut-être l’occasion de s’échapper du cercueil de métal qu’est devenu le Docteur Lemoann. A son bord, l’amiral Danyel Hammarskjöld, seul survivant masculin de l’attaque. Tous ensemble, ils vont essayer de rejoindre les colons humains basés sur la planète NéVé-Rikosse. Mais la planète est peuplée d’autochtones hostiles, les Pètzétatis-Qcouzinas. Et surtout, l’ombre de l’inquiétant Nirta Omirli, un humain qui a rallié les colons de son espèce à sa cause, plane toujours sur la planète.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2004
Statut histoire Série abandonnée 2 tomes parus
Couverture de la série Nirta Omirli
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

15/05/2004 | Kael
Modifier


Par ManuB
Note: 2/5

Malgré les avis négatifs que j'avais pu lire sur cette série, je me suis lancé et finalement je rejoins un peu ce que tout le monde à dit. La trame de fond du scénario est un conflit où les humains se sont incrustés sur une planète E.T., ces derniers n'étant pas vraiment d'accord. La paix aurait apparemment été signée dans un premier temps mais finalement 25 ans plus tard ceci n'a pas l'air d'être le cas mais on ne sait pas ce qui s'est passé entre les deux. Toute l'intrigue est apparemment positionnée sur le rôle d'un certain Nirta Omirli, exécuté en 2976 par les humains, exécuté par les E.T. en 2999 et qui apparaît de nouveau vivant à la fin du 2ème tome. Ce personnage est vraiment intriguant. Pour le traitement du scénario, le 1er tome est en effet un peu léger au niveau du fonds et son déroulement est très convenu avec des personnages particulièrement stéréotypés. Le 2ème tome est plus réussi même si Morvan aborde toujours des thèmes qui sont souvent très "dans l'actualité" et qu'il essaye d'y inclure un peu d'humanité. J'ai trouvé les dessins très moyens, avec un trait épais, les expressions des personnages n'étant pas très bien maîtrisées. Le dessinateur n'a pas fait preuve de beaucoup d'imagination pour les E.T., la plupart étant très ressemblants à ce qui a été fait dans Sillage ... Une série qui commence difficilement, mais qui pourrait s'avérer intéressante sur la durée. Il faudrait quand même que le prochain tome lance vraiment l'histoire et je pourrai alors peut-être relever ma note.

06/09/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Je tiens à noter cette BD car elle n'a pas les critiques qu'elle mérite. J'invite les premiers posteurs à lire les 2 tomes, car on n'est pas en présence d'un navet. Le début est certes laborieux, mais l'histoire finale n'est pas si simple que ça : il vaut mieux prendre son temps et bien poser les bases si l'on veut que les sujets soient compris. Il s'agit d'une question de patience, je pense que l'on est devant une très bonne série, j'espère que l'avenir ne me contredira pas !

09/08/2006 (modifier)
Par ArzaK
Note: 3/5

Le premier tome n’avait pas spécialement été bien accueilli (y’a qu’à voir plus bas). Pour ma part, j’ai eu la chance de pouvoir lire les deux premiers albums d’affilée et j’invite ceux que le tome 1 avait déçu à néanmoins lire le deuxième, car ce dernier opus prouve non seulement que Morvan a de la suite dans les idées, mais aussi que cette série est loin d’être la moins bonne de ses séries. Il est vrai que le premier tome était un peu « court » sur le fond et que la série ne paraissait ni originale, ni particulièrement bien ficelée. Le deuxième tome apporte une vraie intrigue au lecteur, ainsi que du mystère et des enjeux narratifs dignes de ce nom. Même si je trouve que certains thèmes exposés ici semblent se répéter en regard d’autres séries de Morvan (je pense surtout à la Mandiguerre), je trouve l’idée du chef de guerre/ résistant qui renaît sans cesse très intrigante. Une preuve de plus de la difficulté de juger une série sur un premier tome.

20/01/2006 (modifier)
Par Glorf
Note: 2/5

Franchement à l'époque où j'ai acheté cette BD on me l'avait présentée comme LA nouveauté à acheter. Ben... C'est de la SF un peu bidon quoi?!? Rien d'original sous la lune... rien que l'on ait déjà lu et relu... C'était peut-être dans un épisode l'Albator! Albator l'inventeur de la SF!!!:D:D:D Et en plus j'aime vraiment pas les dessins, je ne sais vraiment pas ce qui m'a fait acheter cette BD?!? Par contre les monstres sont bien classes!!!:D Peut être parce qu'on les voit aussi dans sillage...:D En tout cas rien de bien prohibitif, mais une grosse déception venant de Morvan... Quoique je suis pas fan de sillage... alors pas de déception!!!:D

02/02/2005 (modifier)

Bon il y’a des BDs que j’achète comme ça sur un coup de tête, parce que le produit est bien présenté sur un bel étalage, une couverture plutôt réussie, des dessins qui semblent corrects et un scénariste, connu, M. Morvan, (Sillage) donc je fais confiance. Eh bien je ne ferais plus confiance et je ferais une petite lecture sur bdthèque avant. La petite histoire : 5 nanas casques bleus (du futur 2999) qui ont de gros bras et de grosses poitrines sont réveillées de leur sommeil hyper profond de 16ans (ok c’est un résumé) par des vilains méchants Aliens qui ont probablement envoyé des méchantes bombombes sur leur mignon petit vaisseau. Alors elles décident d’aller voir ce qui se passent sur la planète des Aliens car elles avaient rétablit la paix entre humains et Aliens il y a 16 ans… Bref la trame de fond évidente et grossière de cette BD est aussi l’histoire de gens qui tape l’incruste sur un territoire qui n’était pas le leur au départ et où ils n’étaient pas forcément invités par les personnes déjà présentes. Bon je vous laisse faire le rapprochement…mais ça gonfle pour finir ce genre d’histoire en BD. Faites nous rêver avec des bons scénarios SF, pas d’extrapolation à deux francs (2 euros c’est trop cher !) avec ce qui se passe tous les jours sur notre bonne vielle planète terre… En résumé : Si vous avez environ 16 ans et que jusqu'à présent vous avez lu que Boule et Bill, vous serez ravi de découvrir cette BD avec plein de femmes nues bien roulées et un scénario SF digne du meilleur épisode de la série Stargate. Pour les autres évitez le rayon où votre libraire a rangé cet album.

19/01/2005 (modifier)
Par dely
Note: 2/5

Du bon et du beaucoup moins bon dans cette histoire. D’abord le dessin, je l’ai trouvé très inégal tout au long de la lecture. J’ai eu du mal à reconnaître les personnages d’une page à l’autre. Heureusement le dessinateur les a tous munis d’un signe bien distinctif (couleur de leurs cheveux, un tatouage) afin que je ne me perde pas trop :) Pourquoi l’avoir acheter alors ? Morvan au scénario. Il a ses inconditionnels, et actuellement je me suis lancé dans la découverte de cet auteur (Sillage, TDB, Troll, HK) Malheureusement ce n’est pas cette fois encore que je serai conquis : Le fond de l’histoire est intéressant (quoique assez compliqué à suivre…vite le tome 2 pour y voir plus clair) mais je retrouve dans cette série tout ce qui me déplait chez Morvan : Personnages stéréotypés au possible (ça en devient même agaçant), je m’interroge sur l’utilité et la signification de certaines pages (pas facile de comprendre les sentiments des personnages puisqu’ils ont tous la même expression) Même si je n’ai pas vraiment aimé, je reste pourtant intrigué par la suite car très franchement il y a de quoi faire quelque chose d’intéressant avec cette histoire et puis tout le monde reconnait le talent de Morvan alors...

18/09/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 1/5

Troisième lecture de Morvan du week-end et troisième daube. L'univers est pas trop mal fichu, quoique les personnages soient vraiment trop stéréotypés et énervants mais l'intrigue est à la limite du compréhensible; le dessin lui est vraiment trop figé et carré (faut voir les gueules des personnages faites à la règle) mais laisse augurer d'un futur meilleur. Bref j'suis peut-être un peu mal luné mais après deux lectures, j'ai vraiment pas envie de continuer, peut-être d'autres seront-ils plus persévérants? En tout cas j'ai maintenant décidé de systématiquement feuilleter les nouveaux Morvan avant de les acheter, il sort vraiment trop de mauvais trucs à côtés de certaines séries absolument excellentes.

24/05/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

C'est clair que j'ai acheté cet album parce que JD Morvan est au scénar, sinon, je ne sais pas si j'aurais été très emballé. C'est la première fois que je tombe sur un T1 de JDM que je n'aime pas, et qui ne me donne moyen envie de lire la suite. Alors bien sûr, c'est bien écrit, l'histoire est assez carrée, bien menée, mais c'est vraiment le fond de l'histoire qui m'a déplu. Je n'ai pas réussi à m'intéresser à ces Drôles de Dames du futur, tout me parait trop facile, trop simple. Pourtant, je compte bien lire le tome suivant, JDM a suffisament de talent pour rendre cette série intéressante. C'est un peu pareil pour le dessin. Si je voulais être concis, je dirais qu'il est "bien mais pas top". Les influences américaines ne sont pas cachées, mais ne me semblent pas encore digérées. Le résultat est plutôt agréable, mais clairement améliorable, donc là encore, à suivre...

15/05/2004 (modifier)