Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Démons de Marie

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 4 avis)

Fin dix-neuvième siècle, Hippolyte Mesmer, jeune et brillant aliéniste, présente à ses pairs de l'Académie un projet novateur : une expérience "grandeur nature". Il propose d'installer sur une île déserte une vingtaine de fous placés sous la responsabilité d'un ancien officier et d'un prêtre jésuite. 20 ans plus tard, le fameux aliéniste accoste sur l'île...


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle Folie La BD au féminin

Fin dix-neuvième siècle, Hippolyte Mesmer, jeune et brillant aliéniste, présente à ses pairs de l'Académie un projet novateur : une expérience "grandeur nature". Il propose d'installer sur une île déserte une vingtaine de fous placés sous la responsabilité d'un ancien officier et d'un prêtre jésuite. 20 ans plus tard, le fameux aliéniste débarque sur l'île sous les yeux de Marie, une enfant vivant sur l'île. Les habitants semblent craindre l'arrivée de personnes venant du continent qu'ils considèrent comme des démons. Marie et ses amis vont aider le professeur à échapper au père jésuite. Il y a beaucoup de mystères sur l'île : pourquoi les habitants ont-ils peur des nouveaux arrivants ? qui est Marie ? où est passé l'inspecteur ?

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2004
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Les Démons de Marie

13/05/2004 | Scram
Modifier


Par sloane
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur sloane

Cette BD est déjà ancienne mais elle n'a pas reçu beaucoup d'avis, ce que je trouve dommage. En effet, tout d'abord du fait du thème abordé ; celui de la folie et de la manière de la traiter au XIXème siècle. Je ne sais si l'expérience décrite ici, forcément romancée, a réellement eu lieu, mais elle montre en tout cas bien tous les travers de ce qui pouvait se passer à l'époque alors que la psychiatrie n'en était qu'à ses débuts. Qui dit débuts, dit forcément expérimentations à l'arrache où tout et n'importe quoi pouvait être tenté. Il aura fallu attendre très longtemps, et sous certaines latitudes la situation n'a pas évolué, pour que l'on prenne en compte le fait que derrière la folie il y a des êtres humains. Ici, en plus des aliénés, on croise la trajectoire d'un jésuite en aussi grande forme que ses coreligionnaires plus un policier très frappadingue. Le récit est très bien mené sans trop d'excès, le curé est un peu caricatural et, au travers des yeux de trois enfants "sains", nous déambulons dans un milieu où les éléments sont à l'unisson de l'action. De jolies cases et une belle colorisation font de ce diptyque un très agréable moment de lecture. Ma note vaut donc pour le thème original, l'histoire maîtrisée et de belles images.

04/09/2014 (modifier)
Par herve
Note: 4/5
L'avatar du posteur herve

Ecrit par le scénariste du fabuleux Les cercles d'Akamoth, cette nouvelle série nous fait replonger (au moins pour les trentenaires auxquels j'appartiens) dans l'ambiance fabuleuse et mystérieuse de "l'île au trente cercueils", téléfilm avec Claude Jade, d'après un roman de Maurice Leblanc. C'est la première impression que j'ai ressentie à la lecture de l'album, d'ailleurs confirmée par le scénariste sur le forum de BDParadisio. J'avais toutefois émis deux bémols sur cette BD : la ressemblance frappante du prêtre avec Raspoutine (que l'on retrouve chez Hugo Pratt) et le titre "les démons de Marie", qui fait suite à Les Démons d'Alexia, publié chez Dupuis le mois dernier. Michaël Le Galli m'a confirmé, toujours sur le forum, que Marie, la dessinatrice n'avait pas fait le rapprochement (mais Pratt étant une référence, cela ne le dérangeait pas). Quant au titre, il ne s'agirait que d'un hasard. Voilà donc pour la genèse de l'album. A propos de l'album, à proprement parler, j'ai apprécié, en tant que Breton pur Chouchen, l'atmosphère retracée sur l'île qui pourrait s'appeler Bréhat, Ouédic, Ouessant, voire l'île de Batz. Un détail, le père Anselme est désigné comme Recteur, dans le cahier de croquis, seuls les bretons pures souches, connaissent cette appellation pour les prêtres. Quant au dessin, j'ai apprécié les flash-back illustrés d'une couleur différente. Bref, une intrigue prenante, un dessin accrocheur, Ma Doué que faut-il d'autre pour faire une bonne BD ? Je recommande donc vivement l'achat de cet album, publié chez Carabas, maison d'édition que je ne connaissais pas encore.

25/01/2006 (modifier)
Par Soso
Note: 3/5

Original. C'est ce que je me suis dis en voyant le résumé de cette BD... L'idée m'emballait pas mal, c'est vrai, vingt fous en liberté avec deux hommes sains d'esprit... Les questions affluent, en tout cas moi je trouve ça intéressant. Le Galli nous peint là une histoire assez sombre (c'est vrai on rigole pas beaucoup...) et bien construite. Le thème s'épaissit et le scénario est donc très maîtrisé. Seulement voilà, à la fin de la lecture on ressent une petite déception (en tout cas moi). Et le plus fort, c'est que je suis incapable de dire pourquoi !! Ca m'a rarement fait ça ! Je n'ai presque que du positif à dire et pourtant... Bah j'ai pas accroché comme j'aurais dû. Là c'est totalement subjectif : je n'ai pas eu le petit tilt, le petit truc qui fait que... En fait c'est très intéressant, mais malgré toutes les éloges que je peux faire sur l'histoire, bah ça s'arrête là. C'est bien. En fait je pense avec le recul que ça doit venir des personnages. Aucun ne m'a touché. Ce n'est pas qu'ils soient plats, mais ils ne sont pas recherchés non plus, à part le prêtre ils n'ont aucun caractère, signe distinctif. Alors les dialogues touchent moins, ça fait moins "vrai". Il manque une certaine épaisseur aux personnages à mon avis. C'est là que doit résider le problème. Niveau dessin c'est assez bizarre. C'est un style très sympa, servit par de belles couleurs sombres à souhait, donc ambiance garantie. J'ai vu plus beau, mais je n'ai pas détesté. Je vais relire cet album pour voir, pour me faire une idée précise, je me réserve donc le droit de modifier éventuellement. J'attends aussi le tome 2 pour confirmer, mais je le lirai, parce que ça m'intéresse mine de rien, j'espère quand même être plus enthousiaste et touchée.

23/06/2004 (modifier)
Par Scram
Note: 3/5

C'est en lisant le résumé de cet album dans une revue que j'ai eu envie de l'acheter. J'aime beaucoup l'idée de départ. Un scientifique revient 20 ans après avoir laissé des aliénés sur une île sous la surveillance d'un inspecteur et, jésuite à le dire, d'un prêtre. Ils doivent se débrouiller seuls. J'aime assez cette idée. Une nouvelle société va se créer et on va observer ce qu'il s'est passé. Bien sûr il y a eu un problème et c'est ce que nous allons découvrir ici. Ca me fait penser un peu à un roman, Sa majesté des mouches, dont j'avais vu une adaptation au cinéma (le même principe sauf que ce sont des enfants qui se retrouvent seuls sur une île après un naufrage). Il s'est donc passé quelque chose sur l'île, les habitants semblent persuader qu'ils sont entourés par les démons. Le personnage du prêtre joue un rôle central dans cette psychose collective. Autre mystère, l'inspecteur a disparu. Bref, au niveau du scénario, j'ai plutôt accroché mais j'attends de voir comment va se poursuivre l'histoire. Au niveau des dessins il faut avouer que ce n'est pas ce que j'ai vu de plus beau. Malgré tout, ça ne m'a pas empêché de rentrer dans l'album (tant qu'il y a un scénario qui me tient en haleine j'avoue que je ne me formalise pas sur les dessins). Bref voilà une série qui débute plutôt pas mal. Il y a de quoi faire une série intéressante (ce thème n'a pas l'air très exploité en BD mais je me trompe peut-être). J'attends la suite.

13/05/2004 (modifier)