Leonid et Spoutnika

Note: 2.67/5
(2.67/5 pour 6 avis)

Gags dans l'univers de la Russie post-soviétique.


Russie Yann

Leonid est un jeune garçon russe bien dans sa peau et débrouillard. Spoutnika est le nom de sa chienne de compagnie. Natacha, pulpeuse guide d'intourist, est la grande soeur de Leonid. Nan est son grand frère, ancien de la guerre d'Afghanistan qui en a gardé quelques sequelles. Le grand père de Leonid est un ancien garde rouge toujours vert grâce aux purges staliniennes administrées à l'âge mûr. Et le père et la mère de Leonid sont des échantillons typiques d'homo sovieticus marxus erectus. Des receuils de gags avec pour décor la Russie moderne et désabusée.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1990
Statut histoire Strips - gags 5 tomes parus
Couverture de la série Leonid et Spoutnika
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

10/04/2004 | Ro
Modifier


Par greg
Note: 4/5

Contrairement à ce que disent la plupart des autres avis, pas besoin d'être un expert sur la Russie pour comprendre les gags. Il suffit simplement d'avoir été à l'école. L'humour est à la fois cynique et corrosif, et se moque de la situation chaotique de la Russie de la fin des années 80 au début des années 90 : corruption, chômage, traumatisme de la guerre d'Afghanistan, crise économique, pénuries et marché noir, arrogance des touristes.... Tout y passe. Les 4 premiers tomes sont excellents car ils suivent ce fil rouge. Le dernier tome, le 5ème, est hélas beaucoup moins réussi car les personnages principaux se retrouvent sans un sou aux USA et découvrent l'ancien ennemi par le même prisme corrosif. Beaucoup moins dépaysant, plus familier, et donc moins drôle car certains éléments caricaturaux ne le sont pas vraiment, la réalité étant aussi terrible que la fiction. Et c'est hélas sur cette note américaine que s'achève la serie, interrompue en laissant leonid en rade. Je recommande vivement les 4 premiers tomes en tout cas, j'avoue avoir bien ri.

30/01/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

En lisant 'Leonid et Spoutnika', j'avais l'étrange impression que Yann faisait exactement le genre de série qu'il fustigeait dans les 'Hauts de pages'. Les gags ne me font pas du tout rire. Pourtant, je suis sûr qu'on aurait pu trouver des choses drôles sur la Russie des années 90, mais les gags se résument à des situations qui auraient très bien pu se passer dans n'importe quel autre pays. Il y a évidemment des gags qu'on ne peut situer qu'en Russie, mais là il faut avoir des connaissances pour les comprendre, ce qui n'est pas du tout mon cas.

13/09/2009 (modifier)
Par sigaard
Note: 4/5

Un excellent dessin, et un scénario que j'aime. Evidemment, les histoires et l'inspiration, basées sur une actualité dépassée, éloigne le sujet de la caricature qui était une des sources. Mais sans pour autant devoir se replacer dans le contexte, les gags sont vivants et inspirés. Le dessin de Bercovici, que j'adore, est ici bien soutenu par un bon scénario. Une des séries que j'aime.

05/10/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Déjà que je n'aime pas des masses le dessin de Bercovici, avec son côté bâclé et faiblard, si en plus le scénario est du même tonneau, difficile pour moi de m'attacher à cette série. Comme l'a fait remarquer l'illustre Ro, un trop grand nombre d'entre eux semblent spécifiquement tournés vers la culture russe post-soviétique pour qu'on comprenne réellement leur implication et leur profondeur. Pour le reste des gags, ils sont vraiment ou trop téléphonés ou trop usés jusqu'à la corde pour qu'on les apprécie vraiment.

15/04/2004 (modifier)
Par kosmokat
Note: 2/5

Voueps, de même que le posteur précedant : ça ne m'a pas enchanté! Mais pour ce qui est de l'ambiance, le scenariste nous montre qu'il a une excellente vision de la Russie d'aujourd'hui. Et ma foi pas besoin d'être spécialiste dans l'ex-URSS pour comprendre les blagues... Par contre c'est pas du tout le genre de dessins que j'aprécie dans la BD. Donc c'est vite vu ! Et finalement j'ai a peine rigolé. Bref c'est bof.

14/04/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Le dessin de Bercovici (qui me fait beaucoup penser à celui de Hardy) est ici à peu près le même que pour la série des Femmes en Blanc. Bon, je n'aime pas vraiment, en fait, mais ça colle assez bien avec une BD d'humour. Quant au scénario et à l'humour des gags, ben je crois être passé un peu à côté. En effet, il y a 2 types de gags dans ces albums : - ceux qui sont compréhensibles par tout le monde, des gags typiques franco-belges à la manière des Femmes en Blanc par exemple, mais qui ici ne m'ont pas franchement fait rire. Un humour très moyen donc, je trouve. - et ceux qui font référence directe à des spécificités purement russes, de la Russie moderne et post-soviétique. Et ceux-là me sont passés à côté tout simplement car je n'y connais quasiment rien à l'ambiance en Russie de nos jours (enfin dans les années 90 surtout) et donc ces gags ne m'ont pas particulièrement fait rire. Bref, malgré un contexte très original (la Russie post-soviétique, vous en connaissez beaucoup de BDs d'humour sur le sujet ?), le résultat ne m'a pas convaincu.

10/04/2004 (modifier)