Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Hägar Dünor le Viking (Hägar the Horrible)

Note: 2.8/5
(2.8/5 pour 15 avis)

Découvrez l'univers de Hägar Dünor, le Viking, à travers les strips de Dik & Chris Browne.


476 - 986 : Moyen-Âge, Francs, Mérovingiens, Carolingiens... Journal de Mickey King Features Syndicate Les Roux ! Pays scandinaves Strips Vikings

Hägar Dünor est un terrible viking ! Entouré de personnages tels qu'Hildegarde sa femme, Ingrid sa fille, Homlet son fils, Eddie son meilleur ami, Snert son chien, Kvack la canne, et Belle-Maman, la belle-mère au casque de caribou, il vit des petites aventures sous la forme de strips délirants. Avec Hägar Dünor, découvrons la vie intime et finalement tellement contemporaine des terribles vikings !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1980
Statut histoire Strips - gags (réédition intégrale prévue en 3 tomes) 3 tomes parus
Couverture de la série Hägar Dünor le Viking

25/03/2004 | Ro
Modifier


Par herve
Note: 5/5
L'avatar du posteur herve

Les éditions Urban Strips ont eu la géniale idée de rééditer les strips d'Hägar Dünor, que personnellement je lisais dans l'avant dernière pages du journal "Ouest-France" chez mes grand parents quand j'avais à peine une dizaine d'année. Cet album m'a fait l'effet d'une madeleine de Proust. Suivre les aventures du terrible viking Hägar Dünor est véritablement jubilatoire. La vie de ce valeureux guerrier qui ne craint qu'une seule chose , sa femme, Hildegarde, nous est présentée sous forme de strips en noir et blanc, d'une à trois cases qui font mouches à chaque fois sous le trait de Dik Browne. En quelques coups de crayons, décors, humour souvent décalé, et situations sont parfaitement campés. Un véritable maître dans la concision, cet auteur ! D'ailleurs Greg s'est souvent inspiré des gags de Dik Browne dans sa série Achille Talon. Je vous engage vivement à lire rapidement les aventures d'Hägar Dünor, de sa femme Hildegarde et de leurs enfants Homlet et Ingrid, sans oublier son compagnon d'infortune Eddie. Ce livre, très bel objet éditorial, est présenté avec un portrait de l'auteur et un dossier sur l'adaptation de son œuvre en France. Pour information, l'intégrale de cette série comptera 3 volumes. (le prochain sortira en automne 2016)

31/01/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Je lis de temps en temps les strips d'Hagar dans le journal et j'aime bien....à petite dose. Car il faut dire que si ce viking et son entourage me font souvent sourire, il y a aussi plusieurs gags qui ne marchent pas avec moi. Donc j'avais un peu peur de lire un album complet de la série. Heureusement, il y avait assez de bons gags dans cet album pour ne pas m'ennuyer, mais je ne peux pas dire non plus que j'ai lu ses gags avec une grande passion. Cela fait passer le temps sans plus. Pour ce qui est du dessin, je trouve le style agréable à l’œil.

27/06/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Voilà une série de strips que je lisais il y a maintenant très longtemps dans le Journal de Mickey, et que je viens de relire – en partie, dans une sorte de « best of » que je possède, paru en poche chez J’ai Lu. Autant le dire tout de suite, dans le genre et venu des Etats-Unis, il y a quand même largement mieux, plus drôle, c’est sûr. Cela fonctionne sur un mode classique, puisque la « localisation » des histoires dans un univers viking n’est faite que pour savourer certains anachronismes. Pour le reste, l’ensemble étant basé sur les dialogues et les rapports entre Hagar et sa famille ou ses proches, cela pourrait finalement se passer n’importe où et n’importe quand. Ceci étant renforcé par la quasi absence de décors. Si vous souhaitez lire cette série, il faut faire une sélection, car c’est très inégal. Une bonne partie de la production étant assez insipide. Par contre, j’avoue que certains gags, avec sa femme Hildegarde, ou alors avec certains compagnons sont assez cons et vraiment poilants. A feuilleter à l’occasion, à emprunter, mais pas forcément à acheter donc.

21/01/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ce strip utilise adroitement les Vikings comme personnages comiques derrière lesquels se profile une satire de notre époque et de la société américaine des années 70. Comme dans la plupart des strips U.S. du même genre, il reprend des recettes identiques, en jouant en plus sur les anachronismes, au sein d'un décor simplifié, avec un graphisme très dépouillé. Dick Browne dont le dessin est proche de celui de Mort Walker, sait planter une saynète en 3 coups de crayon. Comme la plupart des strips qui l'ont précédée, la bande flirte parfois avec le family strip, et établit une sorte de médiation entre les strips de facture traditionnelle et les bandes intellectuelles du style Peanuts ou B.C.. Tout est axé sur les personnages, surtout les relations entre Hägar, bon gros barbu bourru, bagarreur et fêtard, en proie à de fréquentes méditations, et sa redoutable épouse Hildegarde, au pouvoir accaparant. J'ai toujours apprécié ce petit strip diffusé dans plusieurs journaux en France, comme Le Journal de Mickey, l'Echo des Savanes ou Sud-Ouest, touchant ainsi un public varié. Les gags étaient certes inégaux, mais la drôlerie venait des physionomies, et le tout bénéficiait d'une bonne traduction, en dépit d'un titre en forme de jeu de mot douteux.

30/08/2013 (modifier)
Par etoilawst
Note: 2/5

J'ai connu cette BD par l'intermédiaire du Journal de Mickey vers la fin des années 70. A l'époque je trouvais un certain charme à parcourir les aventures d'Hägar un viking et son épouse Hildegarde (au couple s'ajoutent les deux enfants Ingrid et Homlet ainsi que des compagnons d'Hägar). J'ai récemment eu l'occasion de relire cette bd et je dois dire que je suis resté sur ma faim. L'essentiel des strips traitent des relations au sein de la famille et plus particulièrement entre Hagar et Hildegarde. Certaines planches font toujours sourire. De nombreuses sont cependant d'une grande platitude. Une BD qui au final a mal vieilli. A réserver aux nostalgiques et encore. Il n'est pas toujours bon de relire ce qui a pu nous plaire dans notre enfance.

10/06/2012 (modifier)
Par Jetjet
Note: 2/5
L'avatar du posteur Jetjet

Un style un peu rondouillard pour des strips qui ne sont pas forcément tous drôles ou bien amenés mais qui ont le mérite d’amener un peu de fraicheur avec ces vikings bien lourdauds et dont les considérations sont invariablement les mêmes dans cette famille de bons vivants. Le trait est suffisamment original et unique pour être souligné. Il ne s’agit ni d’une grande maîtrise du dessin ni de scénarii approfondis (si on peut parler en tant que tel) mais les mésaventures au quotidien de ce viking ont au moins le mérite de ne pas être vulgaires ni complètement déplacées. Forcément quitte à choisir une lecture équivalente, on se tournera plus facilement vers Garfield dont le style est aussi limité mais peut-être plus drôle, mais, bon, Hagar c’est un peu l’ancêtre de ce style de bd, de celles qu’on lit quotidiennement sans trop se poser de questions mais qui peuvent manquer cruellement si elles n’étaient pas publiées dans le quotidien/journal/magazine. Il y a quand même parfois de jolis effets d’ombres chinoises, quelques personnages rigolos avec son second du drakkar ou l’imposante épouse et ne pas les connaitre dans le domaine qui nous intéresse, c’est un peu comme si un Alsacien n’avait jamais goûté à la choucroute locale !

22/05/2012 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Note 2,5. Bof..., ça a pas mal vieilli. Le dessin est un peu grossier et les couleurs trop vives, qui en général ne me dérangent pas quand elles sont accompagnées d'un joli graphisme, me font presque mal aux yeux ici. Côté gags, certains m’ont fait rire, mais vraiment trop peu. A l’époque de leur sortie cet humour devait être plus percutant mais pour une première lecture aujourd’hui, ils souffrent d’un déjà-vu qui ôte toute surprise. De plus ils sont trop centrés sur Hägar et sa famille et trop peu sur d’éventuelles aventures extérieures. La ménagère à la matraque, limite castratrice et le mari fainéant et buveur, limite dégénéré, ne m’a pas fait plus d’effet que ça. J’ai plus apprécié Homlet, qui est assez mignon et très malin. Toutefois ça se laisse lire, sans plus.

20/09/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Je crois que "Hägar Dünor le Vicking" est une des bandes dessinées humoristiques que j'aime le moins. Je l'ai découverte dans des étagères poussiéreuses chez moi. Maintenant, je comprends mieux pourquoi cette série s'y trouvait. Le dessin n'est vraiment pas très beau et les couleurs horribles, fades et délavées. C'est pas mon style du tout. Les personnages ne sont vraiment pas attachants même si Hägar a une bonne bouille. Je les trouve plats et ennuyeux. L'humour viendrait-il sauver ce drakkar du 9ème art en péril ? Eh bien non : le point le plus faible de la série est justement, selon moi, l'humour proposé... Ennuyeux pour une BD humoristique... Hägar Dünor ne me fait ni rire ni sourire. En comics humoristique, il y a nettement mieux : dessiné et raconté.

04/06/2004 (MAJ le 27/05/2009) (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai lu toutes les aventures de ce viking dans le Journal de Mickey durant ma plus tendre enfance. Je n'ai pas gardé un souvenir mémorable de cette bd qui n'était pas véritablement drôle et qui jouait surtout d'une certaine consonance avec des éléments modernes. Que dire du dessin ? Pas grand chose également. Le style est assez minimaliste. Il est vrai que dans le genre, je préférais nettement Pim Pam Poum.

28/10/2007 (MAJ le 23/04/2008) (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Comme mes compères, j’aimais bien les (més)-aventures de Hagar Dunor le Viking et j’ai eu l’occasion de me replonger récemment dans ses strips avec un album paru en version pocket chez "J’ai lu". J’apprécie beaucoup l’humour de Dik Browne mettant en image ce brave viking qui a plus de soucis à se faire avec son équipage (dont Eddie) et sa famille (Hildegarde, Ingrid et Homlet) qu’avec ses adversaires. Néanmoins, je préfère les versions N&B, qui mettent vraiment en valeur le trait simple et percutant de l’auteur, ainsi que les strips en deux ou trois cases plutôt que les histoires en une ou deux planches. A noter que la relecture de strips de Hagar Dunor m’a fait penser à ceux de Robin Dubois ; même attirance pour les tavernes pour fuir une femme "directive". Bref, à lire !

19/10/2006 (modifier)