Nomad

Note: 2.76/5
(2.76/5 pour 17 avis)

Le NOMAD est un garçon capable de se connecter à un ordinateur par la pensée. Il est "contrôlé" par une agence, mais, un jour il s'en échappe. Il va partir à la recherche de sa vie, de son passé. Qui est-il véritablement ?


Anticipation Cyberpunk Cyberpunk : Espaces virtuels Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan Manfra ou Franga

Arrouan est un NOMAD... Un être doté du pouvoir de pénétrer dans les mémoires des ordinateurs les plus sophistiqués. Enlevé, formé, éduqué par les services secrets des Etats-Unis, il est devenu une arme redoutable. Grâce à ses dons, plus aucun secret ne peut être préservé, plus aucune information cachée... Au cours d'une mission, Arrouan, à travers la mémoire d'un ordinateur, perçoit l'appel de son peuple, les Touaregs... Dès lors, il va tout faire pour rejoindre les siens... Mais le Nomad est un " objet " trop précieux pour qu'on le laisse s'enfuir. Quant à Arrouan, il ne connaît rien à la vie âpre et rude des Hommes Bleus. Car le désert est devenu un lieu où la guérilla la plus féroce sévit...

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 1994
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Nomad
Les notes (17)
Cliquez pour lire les avis

12/10/2001 | Kael
Modifier


Par Jérem
Note: 2/5

Bof, bof, bof… Nomad est un pur produit des années 90, largement inspiré des productions d’Otomo et de Shirow. Seulement ce « manga français » a très mal vieilli et ne tient pas la comparaison avec ses modèles. Le contexte futuriste, s’il n’est pas inintéressant, n’est pas assez développé. Les personnages sont stéréotypés et manichéens. De plus, l’action très répétitive prend complètement le pas sur l’intrigue. Enfin et c’est peut-être le plus gênant : le héros est complètement raté. Il est moche (mais il plait aux femmes), lisse et sans charisme. Il dispose d’un pouvoir énorme (merci Akira) qu’il n’utilise quasiment jamais. Il préfère fuir à pied et échappe à chaque fois (par ses propres moyens physiques très limités) aux hordes de poursuivants surentrainés… ok c’est de la SF mais il y a des limites ! Nomad est une succession de courses-poursuites répétitives et fatigantes dont la lecture est largement dispensable.

23/02/2012 (modifier)
Par Miranda
Note: 2/5
L'avatar du posteur Miranda

Nomad, je ne l'ai lu que parce que c'est du Morvan et que 80% de ce qu'il a fait m'a plu. Mais là non, définitivement non. Je me suis ennuyée sec dès le début, je n'ai pas trouvé l'histoire crédible, même si elle se déroule dans un monde futuriste ou d'anticipation peu importe. Ce qui m'a le plus dérangé ce n'est pas le pouvoir de cet homme qui peut pénétrer les données de n'importe quel ordinateur, c'est plutôt la dérive scénaristique du : "mon peuple est en danger, je vais le sauver !" Je trouve cette option du récit vraiment "gentillette et simpliste", une bonne histoire d'espionnage et d'action aurait suffi. Ajoutez à cela que les personnages ne sont pas vraiment attachants. Enfin, je ne m'étalerai pas car je vois bien que certains ont su apprécier cette bd et comme Morvan me gratifie de plein de bonheur dans ses autres productions, que celle-ci ne me plaise pas n'a que peu d'importance. Le dessin est agréable sans plus, mais deux tomes m'ont suffi pour savoir qu'il me serait impossible d'aller jusqu'au bout et que je ne retenterai pas l'expérience.

30/11/2008 (modifier)
Par Chéreau
Note: 2/5

Un grand bravo au coloriste. Un bravo au dessinateur, qui change pratiquement d'univers à chaque tome. Au scénariste, une question : pourriez-vous vous détendre et laisser l'histoire respirer un peu ? Il y a sans doute des amateurs, mais le côté jeu vidéo speedé où ça ne s'arrête jamais, c'est pas mon truc. Et puis, comment dire, comme dans quelques autres séries, j'ai l'impression de retrouver tous les clichés de la BD d'anticipation des années 90, avec de grosses références à peine digérées à Blade Runner ou Maurice Dantec et le sentiment que tous ces scénaristes et dessinateurs se copient les uns les autres.

29/11/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 5 tomes. Malgré le poids des années, j'ai apprécié cette série. J'ai parfois eu l'impression que l'histoire partait dans tous les sens mais le scénario retombe toujours sur ses pattes et l'ensemble est cohérent pour peu que l'on s'accommode de l'univers créé par JD Morvan. Le dessin est simple en comparaison des productions actuelles. Il n'en reste pas moins sympa et adapté. Les couleurs informatisées sont bien faites, il n'y a pas trop d'abus d'effets. Il faut prévoir au moins 2 soirées pour lire la série car chaque tome fait 138 pages. "Nomad" est une BD divertissante accessible au plus grand nombre. Note affinée : 3,5/5 (j'ai hésité à mettre 4)

17/05/2008 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Une Bd de science-fiction au graphisme très épuré. Je n'ai pas aimé pour différentes raisons combinées. Tout d'abord l'évocation de ce conflit entre les USA et le Brésil m'a paru totalement incrédule d'autant qu'aucune explication n'est donnée dans un premier temps. On nous balance ceci comme cela et on doit faire avec. Or, cette démarche est loin de me satisfaire. Par ailleurs, j'ai l'impression que les cases sont vides... et surtout vides de sens. Cette science-fiction est aujourd'hui révolue ce qui fait que ce manga à la française apparaît comme totalement désuète. Les errances mouvementées de ce jeune homme au pouvoir incommensurable ne m'ont pas convaincu.

05/01/2008 (MAJ le 05/01/2008) (modifier)
Par JAMES RED
Note: 2/5

Une série, dans le genre manga à la française qui ne m'a vraiment pas du tout intéressé. Le côté cyber SF me semble mal exploité ici et le scénario m'a paru peu crédible. Encore une déception venant d'un scénario de Morvan.

03/08/2006 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

J'ai été un tantinet déçu par "Nomad", peut-être parce que j'en attendais trop vu le talent des deux auteurs. Mais j'avais oublié que c'était pour ainsi dire quasiment la première BD de ce fameux couple après l'essai western de "Reflets perdus". Et c'est vrai que, sur le début, ça se voit un peu: l'intrigue, malgré un canevas de départ cyber-punk super séduisant, a du mal à démarrer. Les dessins sont un peu hésitants mais il faut reconnaitre qu'ils sont en constante amélioration au gré des tomes, et deviennent franchement séduisants sur la fin. Sur l'histoire proprement dite, pas grand chose de plus à dire si ce n'est souligner l'originalité du projet et du sujet pour l'époque. Le Nomad, manipulé et quasiment lobotomisé par l'armée est un personnage d'un grand intérêt et d'une grande complexité, notamment lorsqu'il perd les "entités" qu'il a en lui. La transition du doux agneau vers un super dur à la Vin Diesel a de quoi surprendre mais elle prend tout son sens quand la quête finale aboutit enfin. La fin de ces cinq tomes est en effet extrêmement intelligente tout en évitant le manichéisme facile, chose toujours appréciable.

03/02/2005 (modifier)
Par paradis
Note: 3/5

Stupeur, surprise, c'est presque un manga mais c'est français, voilà pour quoi ça m'a intéressé peut-être? J'avoue je ne suis pas fan du style manga, mais là est-ce un manga ou une bd franco belge? Je n'arrive pas à choisir. Alors l'histoire de cet enfant à la recherche de ses origine, de son passé, de son devenir (y a pas à dire, JD Morvan c'est quelque chose). En plus on passe de l'Afrique au Japon futur, c'est un beau voyage. Le dessin est clair, franc, et beau tout simplement.

24/01/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Des dessins un peu trop classiques mélangeant manga et comics, avec des couleurs trop informatisées à mon goût. Un scénario également complètement influencé par les mangas et comics d'action-SF. L'idée globale est assez bonne, mais je trouve que tout a été un peu trop étiré. Il y a trop d'albums qui partent un peu tous dans différentes directions, pour finalement se résumer à une trame assez simple et à mon goût franchement déjà vue. Bref, une série qui se laisse lire mais qui ne marque pas franchement les esprits.

19/12/2003 (modifier)
Par Thanos
Note: 4/5

Une exellente serie Dessins et couleurs qui evolues tout au long de la series le tome 1 etait pas mal le tome 5 est superbe Pour le scenar rien à redire c'est parfait les persos sont humains, attachants, l'histoire est tres bien rythmee on s'ennuie pas une seconde, le scenar de Morvan est exellent (comme d'habitude faut bien le dire)

29/12/2002 (modifier)