Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

La Tribu Terrible (Redeye)

Note: 3.08/5
(3.08/5 pour 12 avis)

Angoulême 1976 : Prix œuvre comique étrangère Des strips comiques et anachroniques ayant pour décor une tribu d'indiens d'Amérique, leurs proches et leurs animaux de compagnie.


Angoulême : récapitulatif des séries primées Indiens d'amérique du nord Journal Tintin King Features Syndicate Le cheval Le western (pour de rire) Strips

Crée en 1967 et publiée aux USA sous la forme de strips (sous le nom de Redeye), cette BD a été ensuite publiée en France dans le journal Tintin. Ces petits strips ont pour décor une tribu indienne un peu loufoque, avec Sachem, chef incontesté de la Tribu, époux de Savate Gracieuse, père de Nuage Fleuri et de Quart de Plume. Son rêve serait de battre au moins une fois les visages pâles. Et puis apparaissent aussi Plume d'Oeuf, l'Homme-Médecine, le Trappeur barbu et puant, et surtout Sabot, le mustang de Sachem qui est pleutre comme tout et aime discuter avec les arbres et les fleurs. En 3 images Gordon Bess arrive à créer un gag mettant souvent en scène les parents, la fille et le fiancé idiot ainsi qu'un cheval pas très malin non plus.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1975
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série La Tribu Terrible

03/03/2004 | Ro
Modifier


Par Josq
Note: 3/5
L'avatar du posteur Josq

La Tribu terrible est avant tout sympathique à lire de par son format. Cet enchaînement de strips de 3 cases crée facilement l'effet "Oh, allez, je lis encore un gag et puis je m'arrête !". Indéniablement, le plaisir de lecture est là. Ce qui pèche davantage, c'est que l'humour est tout de même très inégal. Certains gags sont vraiment drôles, et maîtrisent parfaitement le format en 3 cases, sur un ton parfois absurde et toujours très décalé. Mais beaucoup d'autres peinent à décrocher un vrai sourire, notamment à cause d'une certaine impression de redite d'un gag à l'autre, et parfois à cause d'une utilisation ratée du format en 3 cases. En fait, c'est le genre de bande qui doit être très agréable à lire quand on a un ou deux strips par jour ou par semaine dans le journal, mais dont la lecture en album rend évidente les limites. Mais sur l'humour et le ton général de la série, ça reste une lecture très plaisante à condition de la lire avec modération.

23/12/2020 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

La tribu en question est constituée de personnages récurrents, autour du principal, un gros « sachem » : de toute façon, le côté indien n’est là que comme décor, tous les poncifs autour de toutes les tribus se mélangeant allégrement. Ces Indiens ne sont pas dégourdis, et Gordon Bess glisse parfois quelques anachronismes, qui ajoutent une touche d’humour supplémentaire. Qui permettent aussi de faire comprendre que c’est un peu la société américaine qui est ici un peu caricaturée, tout du moins un peu moquée. Bon, cela dit, ces gags (strips de 3 cases le plus souvent, mais parfois une petite histoire s’étalant sur une page) sont inégaux et pas forcément très drôles. C’est un peu poussif. Mais quelques sourires cependant, ce n’est pas non plus une bouse. Bref, à emprunter à l’occasion. Note réelle 2,5/5.

09/05/2018 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

J'ai découvert cette série dans des vieux magazines Tintin et finalement je lis le seul album édité en français. Je fus bien content lorsque je l'ai trouvé dans une bouquinerie. C'est un strip pas mal quoiqu'il y a mieux dans ce domaine. J'aime bien l'univers créé par l'auteur. Je trouve les personnages sympathiques et l'humour m'a souvent fait rire et sourire. J'ai passé un bon moment de détente en lisant cet album. Le dessin fait peut-être démodé, mais je l'aime bien. Ce n'est donc pas une série indispensable, mais je la trouve divertissante et c'est le minimum que je veux retrouver dans une bande dessinée.

02/07/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ce strip crée en 1967 par Gordon Bess a la même mission de dérider son lecteur que ses concurrents dans les journaux U.S., mais je n'ai jamais réussi à l'aimer. Est-ce moi qui suis bête ?, est-ce la traduction (réalisée par Greg pour le journal Tintin) ? j'en sais rien, mais j'ai toujours trouvé ce strip assez moyen, aux gags moins subtils que dans d'autres strips du même genre, malgré une galerie de personnages pittoresques. Il est dessiné dans le style de Mort Walker ou Dick Browne, et offre en réalité une satire de la société américaine dissimulée derrière une tribu d'Indiens pas très dégourdis, sauf que je préfère l'humour de Dick Browne et son Hagar Dünor à celui de Bess avec son sachem Oeil de Taupe et tous ses comparses ; les gags sont pas toujours très recherchés et tombent à plat, parfois, ça vole un peu plus haut et certains gags sont bons. Au final, c'est irrégulier et pas génial.

29/08/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Michelmichel

Une excellente série de strips humoristiques que j'avais découvert dans le journal Tintin, étant enfant. Déjà, à l'époque, j'avais apprécié l'humour second degré de cette BD sans prétentions. Je la redécouvre aujourd'hui avec plaisir. Bien sûr, le dessin est un peu démodé, mais reste tout à fait acceptable pour des gags en trois cases. L'humour fait toujours mouche, et, sérieusement, certains gags sont vraiment bons, alors que je trouve que faire rire ou même sourire avec aussi peu de substrat visuel est un exercice très difficile. Une bonne série des années 70, à découvrir ou redécouvrir. ( 248 )

16/08/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Dans la catégorie des mini-strips, cette série m’aura toujours bien plu. Découverte dans le magasine de Tintin, elle m’aura séduit par son graphisme à gros nez simple, rond et efficace, ainsi que par le genre d’humour pratiqué. Parfois absurde, parfois stupide, n’hésitant pas à exploiter une idée jusqu’au trognon, cet humour pouvait se révélé cynique à l’occasion. La galerie des personnages est emblématique, et je donnerai un « 4 étoiles » au mustang et à la belle-mère dont les interventions étaient souvent très réussies. Maintenant, enchainer les strips lors de la lecture d’un tome complet s’avère assez indigeste du fait d’une trop grande redondance. Mais un seul tome est paru, ce qui limite les effets de la crise de foie. Raison pour laquelle je conseille l’achat tout en recommandant le respect de la notice d’utilisation. Alors ? Pas mal ? Oui, mais à n’utiliser qu’à faible dose.

19/06/2009 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Des strips de "La Tribu terrible", il y en a eu des tonnes. Mais bizarrement un seul album sera édité en 1975. La lecture en est sympathique avec cette galerie de personnages "typés" : le sachem bien sûr qui a fort à faire avec la cuisine de Savate Gracieuse (sa femme) et les maladresses de Plume d’œuf. Mais mon personnage préféré reste Sabot, le mustang. De par son statut animalier, il porte un regard extérieur et critique sur les tribulations de cette joyeuse tribu pour qui la victoire est un leitmotiv si seulement Plume d’œuf savait se servir d’un arc et des flèches... Sympathique donc mais pas autant que "Hägar Dünor le Viking". Je trouve d’ailleurs les strips de Dik Browne plus réussis que ceux de Gordon Bess car l’humour y est davantage présent et varié. En outre, ces deux séries partagent un style graphique similaire, alliant simplicité et efficacité. A feuilleter si l’occasion se présente.

01/02/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 4/5

J'aime beaucoup. Vraiment. Cette série débute, sous forme de strip, dans divers quotidiens américains ; ce dès le 11 Septembre 1967. Et quelle tribu !... Redeye, le chef, qui n'a vraiment que de très lointains rapports avec ses illustres ancêtres ; Pokey, son fils unique et malicieux ; "Gros", qui ne pense qu'à s'enfuir pour aller jouer au poker et s'offrir de larges rasades d'alcool ; l'épouse, une redoutable cuisinière qui est la vraie guerrière de la famille ; Tanglefoot, un prétendant à leur fille Tawney, pas fort futé... Ces personnages -et d'autres encore- essaient tant bien que mal de cohabiter dans un petit territoire situé non loin de celui des "blancs" qui -eux-mêmes- ne sont pas mieux lotis. Humour bon enfant ?... On pourrait le croire, mais c'est surtout une critique virulente contre la vision que l'on pourrait croire paradisiaque de la société américaine. Et c'est ça que j'aime vraiment : les nantis et autres "golden boys" en prennent plein la figure sous cette charge féroce au burlesque acide. Mais s'en rendent-ils compte ?... Ces "Bidochon made in USA", m'ont souvent pourfendu d'un large sourire ; si pas d'un rire franc. Bess n'a pas son pareil pour décrire, tout en nuances, cet "american way of life" dont beaucoup rêvent mais qui -pour beaucoup- n'est qu'un gros ballon... rempli d'air... Abandonée -pour cause de maladie grave- par Bess en 1988 ; la Tribu Terrible continue, Là-bas de vivre sous le flambeau de Mel Casson et Bill Yates. Une vraie pinte de bon sang.

12/12/2006 (modifier)
Par umb
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Et oui, j'ai lu cette BD au moins 1000 fois et je me marre à chaque gag! "Pourquoi portes-tu ce casque Plume d'oeuf?" "Pour éviter les coups qui rendent idiot" "Pourquoi portes-tu ce casque?" Vraiment, cette BD est super drôle et les personnages ont tous une personnalité bien particulière. A lire !!!!!

05/12/2005 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Que de souvenirs rejaillissent avec La Tribu terrible ! Pour moi, c'était l'une des séries les plus sympas de l'époque... La bêtise de Plume d'Oeuf, les scènes de ménage entre Sachem et son épouse, l'aspect "bourrin" des tuniques bleues, beaucoup de bons moments de lecture. Je revois encore Sachem faisant la vaisselle tout penaud suite à l'échec de son dernier raid sur les ennemis... Bon, le dessin est très simple, mais il s'agissait là d'une série destinée à la jeunesse. Cela a un petit peu vieilli, mais j'en relirais avec plaisir.

04/03/2004 (modifier)