Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Break Point

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 8 avis)

Braquage, bastos dans le ventre et manipulation.


Albin Michel Auteurs italiens Gangsters

On la surnomme la Matriochka. C'est une chambre forte réputée inviolable. Le casse est suicidaire. Des simili-bandits, sur la pente descendante, sont embrigadé dans ce coup fumeux par un personnage masqué, un chef de bande intraitable qui n’hésite pas à buter ceux qui daignent bouger une oreille... Ces pauvres types vont devoir attaquer la banque la mieux gardé au monde... Pour ça, leurs divers talents sont requis, mais dans ce genre de plan, il y a toujours un grain de sable pour s’infiltrer dans les rouages...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2004
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Break Point

02/02/2004 | Don Lope
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Effectivement, comme d’autres l’ont fait remarquer avant moi, la trame générale de l’histoire fait penser à « Usual Suspects », le mode de narration, le flash-back, et l’entourloupe révélée en fin d’album y contribuent. J’ai aimé la colorisation, qui donne une ambiance « friche industrielle » pas désagréable, mais un peu moins le dessin. Il fait le job, mais n’est pas toujours réussi. Quant à l’intrigue, on suit facilement le déroulement de ce casse exceptionnel, de l’enrôlement de l’équipe par un cerveau dont on ne connait rien (et pas son visage) à la chute, qui fait le lien avec les cases du début, qui nous montrent une situation bizarre, en nous laissant comprendre que tout ne s’est pas passé comme les malfrats l’avaient prévu, que l’un d’entre eux les a trahis. Du relativement classique donc, mais la mécanique est bien huilée, et la lecture de cette arnaque est recommandée aux amateurs de polars.

04/10/2021 (modifier)

Comme mentionné dans l’avis précédent, la similitude par rapport au film ‘Usual suspects’ est frappante. En effet, ‘Break point’ met également en scène un groupe de truands, dirigé sur un gros coup par un criminel de renom dont l’identité est inconnue. Un polar correct, mais pas inoubliable. Si l’on ne devine pas nécessairement exactement la chute, l’on appréhende en tout cas un coup de théâtre. Les personnages ne sont par ailleurs pas vraiment attachants. Le dessin est lui aussi satisfaisant, sans plus. Bref, distrayant, à lire à l’occasion, mais pas à acheter.

02/04/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Après la lecture des 2 tomes. C'est impossible de parler de cette BD sans faire référence au film Usuals suspects. Avec la ligne précédente, tout est dit. C'est pourquoi je ne conseille pas l'achat car une fois la surprise finale connue, ce diptyque perd de son intérêt. Cette BD est très efficace, très plaisante, bien rythmée et dispose d'un scénario béton. Il est impossible de découvrir la chute, la surprise est assurée en plus d'être multiple. Le dessin réaliste est idéal pour ce genre de récit. Une belle surprise que je vous conseille.

05/09/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Un bon petit polar, qui tient plus de l'attachement aux personnages qu'à l'intrigue elle-même, beaucoup trop conventionnelle. Si j'ai été ravie de la chute finale ce n'est pas pour la surprise - que je n'ai pas eue, - mais pour le gros gagnant de ce casse. C'est joliment dessiné et assez bien écrit avec pas mal de petites phrases bien envoyées. Cela reste tout de même trop classique. Les auteurs ont voulu donner une petite touche érotique avec une scène de cul totalement ratée, on dirait que les personnages eux-mêmes sont gênés ; une planche inutile donc. Juste après avoir copulé, presque sous la contrainte du dessinateur, on voit lesdits personnages à poil et debout, et là c'est encore pire, ils n'ont pas de sexe ! Mutti a esquivé cette partie de leur anatomie, ce qui est une insulte à son dessin très réaliste, il aurait suffi de les habiller un peu.

03/08/2009 (modifier)
Par Brotch
Note: 4/5

Rien à voir avec l’excellent film éponyme. C’est plutôt un Ocean’s eleven à cinq, avec un Georges Clooney bidonnant et suicidaire. On est loin du braquage de grand standing dans un Vegas scintillant de mille feux, mais le scénario chiadé, et le choix du découpage rythment parfaitement la bd. Niveau dessins, rien à reprocher à ce style aux couleurs froides : il est en accord avec le flou omniprésent. L’absence de netteté accroît l’effet recherché, et nous aide à plonger dans l’univers assez glauque des malfrats ratés. En effet, la joyeuse bande orchestrée par la Gorgone ressemble plus à une équipe de bras cassés qu’à la team de belles gueules des films de Soderbergh. Mais pour échapper à cette morosité, le script nous offre des vannes qui oscillent continuellement entre sarcasme et franche rigolade. Ainsi se crée une complicité lecteur/créateur qui nous plonge littéralement dans l’histoire. Par cette intimité, on est aux premières loges et, pris dans le vif du sujet, on en redemande !

09/08/2007 (modifier)
Par jacko
Note: 3/5

Une bd assez sympa. Le scénario est plutôt prenant et assez habile. Le rythme est bon et il n’y a pas de temps mort. On se laisse volontiers surprendre par certains rebondissements, mais je pense qu’il est préférable de lire les 2 tomes d’une traite pour profiter pleinement du dénouement et pour ne pas en découvrir les ficelles avant les dernières pages. En revanche, mis à part certains plans de visages, je n’ai pas toujours trouvé le dessin génial et les décors sont souvent assez peu travaillés (de plus les erreurs de perspectives se succèdent assez fréquemment dès qu’on a à faire à une vue générale)et ça, c’est assez désagréable. J’ai aussi eu parfois quelques difficultés à reconnaître certains personnages qui se ressemblent un peu trop entre eux dans ces couleurs froides. En somme une bd réussie, mais un dessin un peu plus travaillé et maîtrisé m’aurait fait passer un meilleur moment et rajouter une étoile supplémentaire à ma note.

18/12/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

Houlà là... Les auteurs sont fous de tenter un remake BD de Usual Suspects ! Ce film était allé très loin, comment faire mieux en BD ?! Oui, parce que comme le remarque Don Lope, la repompe est plus que flagrante... Et je ne crois pas aux coïncidences à ce niveau. Bon, pourtant ça se lit bien, même si j'ai du mal à voir comment les prochains tomes pourront m'étonner à vrai dire, tant tout est établi d'avance. Allez, c'est bien fait, c'est carré, efficace et nerveux à souhait, donc ça fait passer un bon moment de lecture. Surtout que le dessin est admirablement mis en couleurs et donne une atmosphère suffisament oppressante pour ce type d'histoire. Alors ok pour la repompe lorsqu'elle est bien faite, donc là ça va. Messieurs les auteurs, étonnez-moi un peu plus aux prochains tomes s'il vous plaît...

29/02/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 4/5

Que le scénariste ne nous dise pas qu'il n'a pas vu "Usual Suspect", personne ne le croira : des bandits qui ne se connaissent pas avant, réunis pour perpétrer un casse impossible au grand patron que personne ne voit et qui manipule tout le monde, en passant par l'histoire racontée en flashback, le pompage en rêgle est assez flagrant (il y a même un "Benicio del Toro" qui se fait buter parce qu'il la ramène un peu trop). Le paradoxe c'est que, malgré cela, la BD reste vachement efficace et prenante; l'ambiance est pesante et le fait que la fin soit connue est ici plus qu'un effet de style et participe grandement à cette atmosphère étouffante. Le deuxième tome fait plus que confirmer l'excellente impression du premier: très noir, un scénario impeccable et implacable et une fin très réussie. Au final une série immanquable dans le genre polar, tenant de plus en deux tomes très denses. A ne pas rater, notamment pour ceux qui aiment les histoires de braquage.

02/02/2004 (modifier)