Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Club des Cinq

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 4 avis)

Les célèbres personnages créés par Enid Blyton en bandes déssinée. Les scénarii sont adaptés d'aprés des romans de Claude Voilier.


Albums jeunesse : 6 à 10 ans Journal de Mickey

Le Club des Cinq sont un groupe d'amis composé de deux garçons, deux filles et du chien Dagobert. Ils se retrouvent souvent embringués dans des aventures mi-policières mi-fantastiques. Suite au succès de cette série en livre (Bibliothèque Rose), certaines histoires ont ainsi été adaptées en BD.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1982
Statut histoire Une histoire par tome 6 tomes parus
Couverture de la série Le Club des Cinq
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

28/10/2003 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Enfant, j'en ai lu de ces aventures un peu naïves dans les petits volumes de la Bibliothèque Rose, on m'en offrait à chaque fête ou anniversaire croyant que ça me faisait plaisir, et moi je n'osais pas contrarier mes vieilles tantines en les refusant. Dans un sens, c'était pas si mal, mais terriblement formaté pour donner une image saine de la jeunesse des années 60. Tout était enfermé dans un carcan de conventions et un moule de moralisme qui aujourd'hui font sourire, que ce soit en roman ou en BD. Il y avait une ambiance de franche camaraderie, on avait envie de faire partie de cette bande de gamins soudés par l'aventure. Le passage à la BD était aussi réussi, si on peut appeler ça une réussite, disons que ça correspondait bien à ce qu'on voyait dans certaines bandes comme La Patrouille des Castors ou Les 3 A, toujours cette jeunesse modèle et respectueuse de tout. Il en existe plusieurs versions, françaises et anglaises ; celle dont il est question ici date de 1984 et s'adaptait à son époque, j'ai dû en lire quelque part, c'était joliment dessiné par Bernard Dufossé alors spécialisé dans ce types de bandes pour ados, puis Carlo Marcello lui succéda. Le Club des 5 : un bain de jouvence dans une époque révolue et délicieusement insouciante pour les gars de ma génération, mais pour de jeunes lecteurs actuels, c'est une autre histoire...

24/01/2014 (modifier)
Par zébu
Note: 3/5

Mon avis ne concernera que l'album du galion d'or que j'ai lu il y a bien des années déjà lorsque j'étais enfant. Je me souviens que j'avais trouvé les dessins très agréables et que l'histoire m'avait aussi bien plu. Evidemment le scénario comporte quelques facilités, mais on ressent vraiment cette ambiance d'une bande d'amis en vacance qui se retrouvent bien malgré eux et par hasard mélés à une chasse au trésor ; ou encore celle des petits trouble-fêtes qui viennent mener la vie dure aux gangsters. Pour moi, c'était vraiment ça le club des cinq et le jeune garçon que j'étais aurait vraiment bien aimé vivre de telles aventures. Bref un album qui m'a laissé un bon souvenir et si un jour j'ai l'occasion de lire les autres je n'hésiterai pas une seconde et cela malgré mon âge avancé.

04/03/2013 (modifier)
Par Chéreau
Note: 2/5

Je mets la même note que Ro, mais en hésitant avec le 3. Enfant, j'ai lu et relu sans déplaisir les deux tomes présents dans la bibliothèque parentale (le Galion d'or et les Templiers). Certes, les scénarios ne sont pas d'une originalité folle, le dessin manque un peu de personnalité. Mais globalement, c'est du travail honnête, ça se laisse lire. Et un môme pas exigeant y trouve son compte. Pas trop mal donc pour une série sans doute de commande.

13/05/2012 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Rares sont ceux qui ne connaissent pas le Club des Cinq d'Enid Blyton, parus dans la fameuse Bibliothèque Rose de notre jeunesse. Et en voici l'adaptation en BD qui parut durant une époque dans le journal de Mickey. Les scénarios des livres étaient bien et les histoires captivantes pour les enfants (dont je faisais partie). Mais le passage à la BD n'a pas la même saveur. L'action et le récit y sont tronqués pour tenir en quelques pages et en quelques dessins, le scénario et la trame de l'histoire y perdent donc beaucoup. Quant au dessin, il est hélas plutôt mauvais. Bref, mieux valait lire les livres que les BDs.

28/10/2003 (modifier)