Balade au bout du monde

Note: 3.6/5
(3.6/5 pour 40 avis)

Un photographe est attaqué et capturé après une série de photos réalisée en pleine nature. Il se retrouve dans un monde étrange bien loin de notre époque ....


Circus Coupés du monde... D'un monde à l'autre Esotérisme Les meilleures séries terminées en 2012 Photographie

Un photographe se retrouve, après une série de photos réalisées en pleine nature, attaqué et capturé. Il devra dans un premier temps survivre dans une bien étrange prison et il s'en échapera pour retomber dans une cage dorée oubliée du temps. Retrouvera t'il le chemin qui même à notre époque ???

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1982
Statut histoire Série terminée (4 cycles achevés + 1 épilogue) 17 tomes parus
Couverture de la série Balade au bout du monde
Les notes (40)
Cliquez pour lire les avis

20/09/2001 | Nic
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai lu il y a déjà pas mal de temps les deux premiers cycles, et feuilleté le troisième partiellement. Mais j’avoue n’avoir relu que le premier, le seul qui m’a franchement accroché. Il faut dire que l’effet de surprise ne jouait plus pour les suites. C’est donc la relecture de ce premier cycle qui me pousse à aviser cette série assez originale, et mon avis porte essentiellement sur celui-ci (note réelle 3,5/5), et c’est donc le seul dont je vous conseille lecture et achat. L’idée de départ de Makyo paraît abracadabrante, mais elle fonctionne parfaitement, et on est happé par cette aventure improbable oscillant entre rêve et cauchemar. Le huis clos du début, dans la prison, est vraiment prenant, avec les clans de prisonniers sombrant plus ou moins dans la folie, et on ne sait où va nous mener cette aventure. Même si finalement l’intrigue devient un peu plus conventionnelle ensuite, avec rivalités entre châtelains, les deux plans sur lesquels se déroule l’intrigue s’emboîtent plutôt bien. Le dessin de Vicomte est aussi un plus pour ces albums. Classique, mais très bon, il rend aussi bien l’immensité absconse du cachot que les visages – en particulier féminins… Par contre, il faut reconnaître que les intrigues développées dans les autres cycles, avec changement de dessinateur, me semblent moins indispensables, contrairement à ce premier cycle (qui vaudrait bien 4 étoiles), vraiment à découvrir si ce n’est déjà fait.

20/12/2013 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ce conte fantastique a pris un envol incroyable en 1981, apportant à la série un succès qu'il est difficile d'expliquer. C'est une histoire baroque et ténébreuse qui entraîne le lecteur dans une atmosphère unique, un monde fantasmagorique aux nombreux mystères distillés avec lenteur par Makyo. Son scénario est très riche, profondément original, aux énigmes enchevêtrées, où il fait durer le suspense. Ce monde de Galthédoc est vraiment surprenant, cruel, carcéral, voire oppressant, on ressent bien tout ça, surtout quand je lisais ce récit par tranche dans Circus, c'était assez déstabilisant et novateur en BD. J'ai ensuite tout relu en album, surtout les 2 premiers cycles et un peu le 3ème ; étonnerais-je quelqu'un ici en disant que le cycle 1 est le meilleur ? Mais le second n'est pas mal, quoique je n'accroche pas franchement au dessin d'Herenguel. J'ai surtout adoré les 2 premiers albums, mais pour moi, la série aurait dû s'arrêter après le second cycle. De son côté, Vicomte soigne ses dessins au trait souple, et son découpage est très cinématographique, avec des cases très différentes de forme. Réflexion sur l'évasion de la réalité quotidienne, cette fresque jongle entre fantasmes et réalités, plonge le lecteur dans un univers au-dela de toute compréhension où s'entremêlent réalité, cauchemar et un soupçon de mystique. Ce fantastique là n'est quand même pas celui que je préfère, le basculement d'une époque à l'autre sans voyage dans le temps, ne me semble pas assez crédible, sans compter parfois une certaine confusion qui nimbe un peu la série, d'où ma note moyenne, mais pas du tout négative ; j'adopte juste une réserve.

04/11/2013 (modifier)
Par jul
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Je vais essentiellement parler du 1er cycle. Le 2ème est bon mais nettement moins fort et le 3ème, je ne l'ai pas lu. Cette série est une pure merveille, un chef d'œuvre de féerie et de mystère. Les 2 premiers tomes sont les plus sombres, étranges. Les marais mystérieux puis la "prison". Le suspense est proprement insoutenable. Mais où se trouve Arthis, pourquoi est-il là ? le dessin de Vicompte n'est certes pas parfait mais il dégage une formidable intensité et l'architecture labyrinthique de la "prison" est proprement ahurissante. Puis le dessin s'améliore de pages en pages. C’est très délicat, très féminin dans les visages. Très "princes et princesses" mais cela s'accorde parfaitement au récit très fort de Makyo avec de vrais moments d'intensité dramatique, essentiellement en ce qui concerne les tourments amoureux des personnages (de vrais fleurs bleues Makyo et Vicomte :)) Les couleurs plutôt pales s'accordent également à merveille avec la tonalité romantique de ce récit. J'ai également beaucoup aimé les passages du roi perdant la mémoire ou du nain avec la pierre de folie cousue sous sa peau. Le final avec ce nain est également très beau, très fort. Pour ce qui est du 2ème cycle je l'avais beaucoup aimé lorsque j'étais jeune, moins quelques années après. Le 1er album est très bon (autant que le 1er cycle) puis après cela devient plus banal. On a l'impression d'avoir déjà vu ça (l'état morbide transposé en Inde, en moins fort). Les dessins d'Herenguel sont plutôt bons, dans la même veine classique que Vicomte mais moins marquants. Mais bon rien de honteux.

13/02/2013 (modifier)
Par Alix
Note: 4/5
L'avatar du posteur Alix

C’est vrai que le premier cycle de 4 tomes est vraiment grandiose, et rentre pour moi au panthéon des œuvres fantasy cultes, au même titre que La Quête de l'Oiseau du Temps et compagnie. Le mystère des 2 premiers tomes est vraiment intriguant et jubilatoire, je lisais à toute vitesse pour en savoir plus… alors c’est vrai qu’une fois le mystère dissipé, le charme est un peu rompu, mais la fin m’a quand même beaucoup plu. Le dessin est magnifique et n’a pas trop vieilli malgré son grand âge. Par contre les autres cycles ne sont pas aussi envoutants selon moi. Oh, ils ne sont pas mauvais, loin de là. J’ai lu le 2eme et surtout le 3eme cycle avec plaisir, mais la magie du 1er cycle n’était plus là, et les intrigues semblaient plus poussives… On finit aussi par se dire que notre pauvre héros n’a vraiment pas de bol, à se retrouver sans arrêt embarqué dans des histoires pas possibles… utiliser un personnage différent pour chaque cycle aurait peut-être évité cette grosse ficelle (mais aussi fait perdre la profondeur que le personnage accumule au cours des cycles). Bref, selon moi le 1er cycle est culte, et doit figurer dans toute bdthèque digne de ce nom ! Le reste est aussi intéressant, si vous êtes un gros fan d’histoires fantastiques teintées de mysticisme.

19/05/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Un mot tout d’abord sur le dessin et plus précisément sur les couleurs… Vraiment pas à mon goût j’ai eu réellement du mal, j’ai dû sévèrement m'accrocher pour persévérer dans ma lecture, sans m’arrêter à cela… Le premier tome m’avait complètement emballé ! Je voulais réellement savoir où notre personnage était tombé, car oui le mystère est bien là, et nous sommes prisonniers tout comme l’est notre protagoniste. La partie huis clos, oppressante, est pour moi le passage le plus intéressant, et de loin ! Du coup la suite de l’histoire, si elle reste très bonne, perd un peu de sa magie. Je ne peux malheureusement pas en dire plus, ne gâchons pas le plaisir des lecteurs Mais je vous donne ceci : Deux mondes bien distincts s’emmêlent de façon cohérente pour notre plus grand bonheur. Culte pour certains, juste intéressant pour moi. (12/20)

21/01/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Avis portant uniquement sur le premier cycle. J'ai pas envie de lire les autres cycles qui ont l'air nuls. J'ai littéralement dévoré les deux premiers tomes. Je ne pouvais pas les lâcher ! L'univers que Makyo a créé est tout simplement grandiose. Il a beaucoup d'imagination et il sait comment tenir les lecteurs en haleine. Toutefois, je trouve que la série est un peu moins grandiose après qu'on sait ce qu'est l'endroit étrange où le héros est prisonnier. Il y a une part du mystère qui disparaît et donc il y a un peu moins de plaisir à connaître la suite des aventures du photographe. Tome 1 et 2 : 4.5 Tome 3 et 4 : 3.5

25/12/2008 (modifier)
Par Chéreau
Note: 4/5

Je n'avais jamais avisé cette série ? Quelle erreur. La première pentalogie est magnifique. C'est elle et uniquement elle que je note. Je n'ai jamais réussi à lire les autres. Les deux premiers tomes sont tout simplement magiques : ce photographe à gueule de Pierrot Lunaire qui se perd dans le marais poitevin et se retrouve dans une immense grotte transformée en prison, dominée par une sorte de moine fou, où personne ne sait pourquoi on est là, bien que certains y soient depuis très longtemps. Poétique, envoûtant, on touche aux grandes angoisses de l'inconscient quand les prisonniers aperçoivent, au bout d'un couloir fermé par une grille à chaque extrémité, les silhouettes menaçantes qui chaque jour, apportent la nourriture mais n'ont aucune pitié pour toutes les tentatives d'évasion. Qui, où, pourquoi, comment ? Tant que ces questions demeurent, la série est extraordinaire. Lorsque la vérité se fait jour, elle est surprenante, on suit, on accroche, on avale les trois derniers tomes, mais une part de la magie est perdue. Et puis, certaines scènes deviennent un peu bavardes et superflues (le roi avec ses trois conseillers). L'argument de la série n'est absolument pas crédible, mais peu importe. C'est la poésie qui compte et la manière qu'a cette série de toucher à l'inconscient. Bizarrement, le dessin met un tome à s'installer, au point qu'on a l'impression que le dessinateur change en cours de route. Mais l'histoire n'en souffre pas : le dessin gagne en rugosité et en maturité au moment où le héros se retrouve dans sa prison. Bref, une série magique mais qui ne parvient pas à garder cette magie tout du long, même si elle est belle jusqu'au bout.

29/11/2008 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Mon avis ne porte que sur le premier cycle, les autres étant déconseillés presque à l'unanimité par les autres aviseurs. D'autant plus qu'après les avoir feuilletés en librairie le dessin n'a plus la même qualité que ces quatre premiers tomes. Cela dit, si par hasard ils me tombaient entre les mains je les lirai tout de même. Pour en revenir au graphisme de ce cycle, c'est un ravissement. Le trait est fin, les visages sont expressifs, les costumes magnifiques et les décors fourmillent de détails, c'est une bd que l'on peut déjà déguster visuellement. Il n'y a guère que les couleurs qui parfois sont un peu fades ou trop pastels, mais ce n'est qu'un détail qui n'amoindrit en rien la beauté du dessin. L'histoire est quant à elle assez prenante, elle avance bien et sans temps morts, à la limite même un peu trop vite. Une bonne intrigue mêlant moyen-âge et présent, sans tomber dans le fantastique le plus absolu, cela reste un récit plausible à tout point de vu. La fin de ce premier cycle est satisfaisante et répond à toutes nos questions.

12/11/2008 (modifier)
Par Hellessi
Note: 5/5

C'est, avec les contemporains Les Passagers du vent LA BD qui m'a fait passer dans le monde de la bd plus adulte. J'avais 14 ans et j'ai lu cela d'une traite à une époque où l'offre n'était pas aussi riche. A avoir absolument. C'est passionnant, cultissime ! Une série que tout amateur de BD même débutant doit avoir lue. Mais attention ! Je parle du 1er cycle par Vicomte et Makyo. Après c'est la cata absolue, à éviter !

17/10/2008 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Un premier cycle vraiment extraordinaire tant du côté du scénario que de celui du dessin. C'est une BD qui a véritablement marqué les années 80 par un concept tout à fait original: la rencontre du Moyen-Âge et de l'époque moderne sans utiliser l'artifice des voyages dans le temps un peu comme le thème exploité par Night Shyamalan dans son film Le Village. Mais que s'est 'il passé pour que je sois alors déçu au point de ne pas conseiller l'achat? Tout simplement une exploitation commerciale où la série a perdu son âme dans des aventures hindouistes hors de propos. La série aurait dû s'arrêter au premier cycle, voilà tout. Alors, achat : oui mais que pour les 4 premiers tomes.

17/06/2007 (MAJ le 13/07/2008) (modifier)