Monsieur Khol

Note: 2.91/5
(2.91/5 pour 11 avis)

Monsieur Khol fait partie de ces gens si discrets qu'on ne les remarque pas. On ne les entend pas. Comme s'ils n'existaient pas.


Carrément BD Format carré

Monsieur Khol fait partie de ces gens si discrets qu'on ne les remarque pas. On ne les entend pas. Comme s'ils n'existaient pas. Un jour, monsieur Khol tombe malade et on décide de l'envoyer à la campagne afin qu'il se repose de tant de surmenage. Là, il découvrira une existence dont il fait, pour la première fois de sa vie vraiment partie. Enfin, il existe. Monsieur Khol est la huitième collaboration en six ans du tandem Moynot-Dieter. Même si écrire à quatre mains leur est devenu une habitude, cet album inaugure une méthode de travail entièrement neuve : chacun à son tour écrit une scène puis l'autre la suivante, un peu à la manière du "cadavre exquis". C'est aussi un album au ton très différent de ce qu'on connaissait d'eux. Loin de la noirceur de "Bonne Fête, Maman", ou de l'humour grinçant de "Vieux Fou". C'est un petit conte tendre, métaphorique, à la mise en images lumineuse et colorée. C'est aussi une histoire qui finit bien.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2001
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Monsieur Khol
Les notes (11)
Cliquez pour lire les avis

31/07/2003 | Tony Ross
Modifier


Par ArzaK
Note: 3/5

Monsieur Khol, c'est d'abord un bel objet (un grand format carré) qui nous présente de très belles aquarelles. C'est aussi un conte un peu gentillet mais plaisant à lire. Comme d'autres lecteurs, je l'ai trouvé un peu trop simple et un peu trop prévisible. L'album se lit si vite que j'ai eu la sensation, en le refermant, d'avoir eu affaire à un album illustré pour la jeunesse. On attend peut-être un peu plus d'une bd, en matière de contenu narratif. A acheter ? Si vous le trouvez en occasion ou en solde.

14/11/2012 (modifier)
Par Pasukare
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pasukare

Bon, disons-le tout de suite, c'est en tombant dessus à la bibliothèque le jour où cette BD était la couverture mystère que je me suis décidée à la lire, histoire de faire ma petite blague... car la veille ou le lendemain, j'aurais passé mon chemin ! Mais je dois bien avouer que rien ne m'a vraiment intéressée dans cette BD : le dessin n'est pas vilain mais au fil des pages je me suis lassée de son style uniforme et sans profondeur (même si j'aime beaucoup que ça me rappelle ça). L'histoire est gentille, linéaire et sans surprise. La narration est monotone. Ce Monsieur Khol a une vie insignifiante certes, on peut avoir un peu pitié de lui par moments, mais je n'ai pas été touchée par ses malheurs ou par son retour à la vie normale.

04/09/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Magnifique fable du duo Moynot-Dieter ! Monsieur Khol illustre à merveille cette triste vérité sociale qui veut que l’on n’existe qu’au travers du regard de l’autre. Le scénario est d’une grande intelligence et d’une belle finesse. Je regrette juste que ce récit est relativement court, et que la progression dramatique est donc très rapide. L’époque à laquelle se déroule le récit est bien choisie. Elle permet à Dieter de doter sa narration d’un style désuet et léger qui convient bien au thème. Elle permet aussi à Moynot de s’essayer dans un style graphique brut et coloré qui le rapproche de certains courants artistiques de cette fin XIXème, début XXème siècle. Certains passages m’ont fait penser au « déjeuner des Canotiers » de Renoir, même si la technique employée n’est pas du tout semblable. Une question d’état d’esprit et de lumière, je pense. L’ensemble est beau, touchant, parfois drôle, sensible, agréable à lire, intelligent, et proposé dans un format original. Franchement bien !

22/02/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Note 2,5. J'ai été un tantinet déçue, un beau format carré avec un dessin bien mis en valeur, quoiqu'un peu léger, il se contente d'aller à l'essentiel. Le scénario est bien traité mais il ne recèle rien de particulier, je m'attendais à une intrigue plus prenante avec cet homme sans visage, mais on peut dire qu'elle est quasiment inexistante, c'est beaucoup trop plat et ça tombe dans le gentillet un peu naïf, la ville c'est pas beau, la campagne c'est joli… et l'amour aussi. Sinon, bizarrement, on s'attache à ce M. Khol et c'est ce qui lui vaut ses 3 petites étoiles, car le prix aussi est assez élevé pour à peine dix minutes de lecture.

11/05/2009 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Une bonne BD avec une histoire simple et un format original. Le point fort de cette BD est le dessin et plus particulièrement la colorisation de type aquarelle. C'est très agréable à regarder. Le scénario part d'une idée simple, celle d'une personne vivant dans l'anonymat le plus complet depuis sa naissance. Du coup il n'a pas de visage. Mais un jour, il doit partir en campagne pour se soigner et le "miracle" se produit, son visage apparaît et il trouve un sens à sa vie. On dirait un petit conte, un hymne à la campagne et aux choses simples. A lire, la lecture est très rapide, l'achat reste dispensable car la simplicité du scénario ne poussera pas à une nouvelle lecture avant longtemps.

08/01/2009 (modifier)
Par Jetjet
Note: 4/5
L'avatar du posteur Jetjet

Monsieur Khol est une de ces rares oeuvres qui peut toucher, émouvoir, laisser contemplatif comme elle peut laisser indifférent, ennuyer donc elle peut diviser son lectorat. On pourrait s'arrêter à ces simples détails car toute oeuvre se doit d'être pertinente si elle se veut être reconnue. Or ce n'est pas nécessairement le cas ici et c'est finalement ce que l'on peut en retenir. Car comme la vie de votre voisin peut vous paraître banale, elle peut être pour son entourage riche d'apprentissages... C'est le cas de celle de Monsieur Khol, car Monsieur Khol est comptable, vit seul et mène une vie on ne peut plus simple... Pour des raisons médicales (spleen ?), il se doit de partir se reposer et se ressourcer en campagne où il fera une rencontre capitale : une amoureuse ? non, celle de lui-même !!! Ainsi se résume ce joli conte publié dans un format inhabituel à l'italienne ; la seule particularité de Monsieur Khol ? Son visage vide se dessine au fur et à mesure que le récit se déroule sous nos yeux, le personnage se découvrant littéralement... L'intérêt de cette oeuvre ? De belles aquarelles et beaucoup d'émotion à mon sens selon le moment et la façon dont on la lira car Monsieur Khol c'est un peu vous et/ou moi ! A découvrir absolument pour tout amateur des peintures de Van Gogh !

23/10/2007 (modifier)
Par pigou
Note: 4/5

Monsieur Khol est ce genre de personne qui est tellement effacée, que personne ne le remarque. Effacé est bien le terme qui lui "Khol" le mieux (oh le jeu de mots tout pourri, j'ai honte), car sa discrétion a fait de lui un homme sans visage. En effet, pourquoi avoir un visage, si personne ne vous remarque. Mais au détour d'un séjour de repos en campagne, la vie de Monsieur Khol va changer petit à petit... Dieter nous livre ainsi un joli conte, sans grandes surprises mais pour autant très poétique et rafraîchissant. De plus, l'album jouit de dessins de Moynot de toute beauté. Les aquarelles de l'auteur sont sublimes, s'accordent bien avec le ton de l'histoire et le format carré de la collection "Carrément BD" de Glénat. Un conte mignon, frais, sans prétention et au final très réussi.

26/06/2007 (modifier)

Une gentillette avalanche de poncifs (ville grise / campagne colorée ... un gentil petit monsieur employé de bureau persécuté par son vilain patron tyrannique) sur un fond pas follement original ni intéressant (un monsieur que personne ne voit parce qu'il est trop timide) ... un peu d'exagération (même ses parents ne le voyaient pas, c'est vous dire) trop enfantine qui alourdit encore le tout et un dénouement happy end pour enfant ... bref, digne d'un livre pour petits enfants et sans le moindre intérêt !

22/06/2007 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Monsieur Khol est une histoire gentillette, une espèce de roman graphique avec des morceaux de conte dedans, qui nous apporte un petit vent d'air frais. Oh, ce n'est pas révolutionnaire, loin de là. La ville est grise, la campagne toute colorée... On perd son identité, donc son visage dans la première, on la (re)trouve dans l'autre... L'histoire est très classique, et ne surprendra aucun lecteur. Ce qui est ingénieux, c'est la façon dont le visage de Monsieur Khol apparaît. je n'en dirai pas plus, mais sachez que le trait d'Emmanuel Moynot est bien agréable dans cet album, et que celui-ci se lit avec un plaisir non dissimulé, même s'il n'est pas très grand. Un bon relaxant.

16/04/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Monsieur Khol est un petit conte sur la nature humaine assez sympathique. Bénéficiant d'un graphisme à base de peinture et de beaucoup de lumière, il offre des planches carrées simples mais bien agréables à lire et à regarder. Il raconte l'histoire d'un homme au tempérament tellement effacé depuis sa naissance que les gens l'en oublient en permanence et qu'il n'a tout simplement pas de visage, ce que personne ne remarque évidemment. Souffrant de cela, il tombera malade et, pour se requinquer, quittera enfin la ville pour découvrir la campagne, la vraie vie, l'amour et enfin une identité. Rien de particulièrement original dans ce récit assez vite résumé, si ce n'est l'absence de visage du héros, mais un conte qui se lit bien, agréablement et qui est plaisant à l'oeil.

25/06/2006 (modifier)