Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Oki, souvenirs d'une jeune fille au pair

Note: 2.6/5
(2.6/5 pour 5 avis)

Voulant changer de vie, Oki quitte le Japon pour venir s'installer en France.


Bulle Noire Christian Godard Paris

Parce que son petit ami est mort dans un tragique accident, la jeune et belle Oki veut tirer un trait sur sa vie passée. Elle abandonne son Japon natal, et débarque en France en tant que jeune fille au pair. Mais ses ennuis ne font que commencer. Ses employeurs cachent tous de lourds secrets. Victime de machination ou de complot diabolique, Oki vit des expériences traumatisantes dont elle se sort de justesse, grâce à sa jugeotte et à l'intervention de l'inspecteur de police Lambert. L'intrigue de ce troisième tome tourne autour d'un énigmatique personnage, Pablo Fontane,qui ressemble de près à un couturier extralucide bien connu. Styliste atteint de fréquentes visions, celui-ci engage Oki pour la rédaction du quatrième tome de ses mémoires, fort justement intitulées "Prémonitions". Oki ignore encore dans quel piège elle se jette tête baissée. Et l'inspecteur Lambert, qui a des ennuis avec la DST pourra-t-il cette fois encore venir en aide à la belle asiatique ? (source : bdnet)

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1998
Statut histoire Une histoire par tome 6 tomes parus
Couverture de la série Oki, souvenirs d'une jeune fille au pair
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

30/07/2003 | Thanos
Modifier


Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Une agréable lecture que celle de cette série relativement peu connue. Les histoires sont bien construites, suffisamment du moins pour avoir envie de connaitre la suite. Une histoire par tome, cela est bienvenu. Comme l'a noté mon prédécesseur, le tome 2 est particulièrement noir pour ne pas dire glauque. Le seul bémol que je mettrais est que, quand même, cette pauvre Oki est manifestement visée par les dieux pour se retrouver dans ces situations où, le plus souvent, elle se trouve emportée par les évènements. Je serais elle, j'arrêterais ce boulot. Un bon point pour le dessin réaliste. Au final du bon polar, jamais ennuyant, bien construit et agréable à lire.

09/11/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Cette petite série est l'une des moins connues de la collection Bulle Noire de chez Glénat, mais sûrement l'une des plus intéressantes. Godard tisse des scénarios bien construits avec des personnages très singuliers, autour d'une adorable petite Japonaise prise dans des affaires parfois sordides, notamment celle des cadavres de filles dépecées dans le tome 2, au ton très morbide et nauséeux. L'inspecteur Lambert qui lui sauve la vie dans la plupart des récits, la trouve également très craquante ; c'est un portrait de flic attachant. En dépit de quelques dialogues abondants parfois, Godard réussit une bonne ambiance de polar parisien classique moderne, rien de vraiment extraordinaire, mais on passe un agréable moment, et c'est bien illustré par Juszezak dont le dessin s'est bien amélioré depuis Beaux rivages ; j'aime bien ce genre de trait lisse qu'on retrouve d'ailleurs sur la plupart des séries policières de cette collection (sur La Mémoire des ogres, Celadon run ou Frank Lincoln....). A noter : un sympathique et discret clin d'oeil à Martin Milan dans le tome 2, héros crée par Godard en 1968 dans le journal Tintin, à l'époque où il dessinait. Le lecteur attentif saura en détecter d'autres au détour de certaines cases.

07/11/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'aime bien les séries plus 'sérieuses' de Godard en général, mais pas celle-ci. Il y a des bonnes idées, mais les enquêtes policières ne sont pas très palpitantes. L'héroïne ne fait que subir l'action car, pour une raison inconnue, le monde entier semble la détester et fait tout pour la mettre dans des ennuis. Je ne sais pas pour vous, mais je préfère les enquêtes où le personnage prend des décisions qui le feront avancer vers la clé du mystère. De plus, le dessin est quelconque et n'a aucune personnalité. Le genre de série que je lis rapidement et que j'oublie aussi rapidement.

10/10/2010 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Je n’ai lu que les 3 premiers tomes qui ne m’ont pas vraiment donné envie de lire la suite. Et pourtant j’ai trouvé les dessins assez sympas, dommage que les histoires ne tiennent pas la route. Généralement c’est entre les pages 10 et 15 que l’on a fini de deviner le fin mot de l’intrigue. Oki, le personnage principal, est sans doute l’héroïne qui prend le moins de décisions de toute l’histoire de la bande dessinée… Elle ne fait que subir les péripéties et pas une seule fois elle ne prend une initiative. C’est curieux car elle est censée être une fille intelligente, elle parle plusieurs langues, mais non malgré tout, elle est juste une potiche victime des évènements. Et pas de chance, toutes les familles qui l’accueillent en veulent systématiquement à sa vie. Son seul ami Lambert Lambert - non ce n’est pas une faute de frappe - est un flic, vieux garçon, habillé en imper, super malin, toujours au bon endroit au bon moment … Bof, bof, bof. Sans moi.

03/03/2008 (modifier)
Par Thanos
Note: 3/5

Un bon polar, chaque tome est indépendant, un album pour une enquête. Les différentes histoire bien qu'inégales, sont dans l’ensemble plutôt bonnes, rien d’extraordinaire mais c’est agréable, ça se lit avec plaisir c’est bien conçu et bien mené, mais rien d’original. Les persos sont attachants, humains. Niveau scénario c’est une série très honnête et très bien faite. Pour le dessin et les couleurs, là aussi c’est agréable et plutôt bien fait (de mieux en mieux d’album en album). Graphiquement c’est adapté au sujet et aux différentes histoires. Une série pas mal sans rien d’extraordinaire, mais agréable à lire.

30/07/2003 (modifier)