Röd i Snön

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Pour résoudre une mystérieuse affaire, Arne Gunnarsson, un impitoyable inspecteur de la compagnie d'assurance, se rend dans la région.


Auteurs espagnols Format à l’italienne Les Roux ! Pays scandinaves

Dans un village reculé de Suède, Jakob, un habitant, convoque tous les habitants à une réunion, en insistant sur son caractère vital. Le jour dit, tous les villageois sont présents, sauf lui. Son corps est retrouvé quelques heures plus tard, totalement défiguré et les mains amputées. Qui peut être responsable, puisque tous les habitants étaient présents à la réunion ?

Scénario
Dessin
Couleurs
Traduction
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 19 Janvier 2024
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Röd i Snön © Bang Ediciones 2024
Les notes
Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

16/02/2024 | Cacal69
Modifier


Par Cacal69
Note: 4/5
L'avatar du posteur Cacal69

Un très très bon polar que ce Röd i Snön. Le titre signifie "Rouge sur la neige" en suédois. L'auteur est pourtant espagnol, il a une certaine renommée dans son pays et ce titre est sa première BD traduite en français. Arne Gunnarsson est inspecteur d'assurance, il doit enquêter suite à un crime horrible qui s'est produit dans un petit village reculé de la Suède. C'est lui sur la couverture avec le renard à ses pieds. Alors, pourquoi deux Arne Gunnarsson sur la couverture ? Ben, y a le vrai, celui de chair et de sang et l'autre, celui dans sa tête, que seul lui peut voir (et donc nous aussi, c'est mieux pour comprendre l'histoire) et avec qui il discute régulièrement. Drôle de bonhomme n'est-ce pas ? Un polar qui m'a séduit dès les premières pages, j'ai tout de suite accroché au ton employé, aux personnages, au contexte, au dessin, à tout ! Une BD avec un petit air de Fargo des frères Coen, déjà le contexte avec le froid et la neige comme décor, un humour qui joue sur les situations et le langage, de la violence (enfin peut-être) et surtout des protagonistes aux personnalités très très singulières. Le résultat donne un polar déjanté, très bien construit et captivant de la première à la dernière page. Je ne peux rien dire de plus, laissez-vous surprendre ou alors, juste que le renard n'est pas sur la couverture par hasard. N'ayez pas peur, c'est vraiment très bien. J'ai adoré la partie graphique dans un beau format à l'italienne qui joue sur la répétition de la mise en page. Un dessin au trait fin, lisible et glacial, aux lignes arrondies pour les personnages et géométriques pour les décors. Des couleurs aux tons froids où juste un rouge/roux ressort pour le sang et les cheveux de certains personnages, ainsi que pour ce fameux renard. Je recommande à tous les amateurs de polars. Et je prends les paris qu'on reparlera de cet album à Angoulême l'année prochaine.

16/02/2024 (modifier)