Urotsukidoji

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 1.67/5
(1.67/5 pour 3 avis)

Découvrez le manga à l'origine de la célèbre série animée ! Amano Jaku, venu du monde des hommes bêtes, est à la recherche du Chojin, l'être mythique qui renaît tous les 3000 ans pour changer la face du monde. Mais Amano n'est pas le seul sur la piste du Chojin, et les démons sont bien décidés à s'emparer de son pouvoir ! Ah Ah !!! Et c'est super mauvais comme série ! ah ah !


Baston Diables et démons Hentai Wani Magazine

Selon la légende, trois univers coexistent sur notre planète : le monde des humains, le monde des hommes-bêtes (Jyujinkai), et le monde cauchemardesque des démons (Makai), capables de se fondre dans le corps de jeunes filles. Tous les 3000 ans naît le Chojin, un démon qui a le pouvoir d'unir ces trois mondes en une Terre d'éternité. Mais qui est le Chojin ? C'est la question que se pose Amano, du monde des Jyujinkai. Est-ce Niki, dont le corps offert par le Démon de la folie et du meurtre, lui sert à se venger de tous ceux qui ont douté de sa virilité ? Ou est-ce Nagumo, un jeune homme follement épris d'Akemi, dont tout contact sexuel libère des démons de son corps ? Au cours de sa quête, il réalise que la Terre d'éternité est un univers d'une effroyable violence. Amano a-t-il une chance de sauver le monde ? La légende se réalisera-t-elle ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 2003
Statut histoire Série terminée 5 tomes parus
Couverture de la série Urotsukidoji
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

18/06/2003 | Piehr
Modifier


Par Altaïr
Note: 1/5

Pouah, mais comment peut-on lire des trucs pareils ! L'imaginaire développé est profondément malsain, et penser que ça fait fantasmer certaines personnes (son auteur en premier lieu) me donne la nausée... il n'y a pas le moindre second degré dans cette mixture de viols, d'hyperviolence, de monstres répugnants... Enfin, Piehr a déjà bien développé son avis, auquel je souscris en tous points.

19/12/2007 (modifier)

Ah ah ! Ce truc est complètement con. :) L'aspect "cul" (ce n'est ni vraiment érotique ni pornographique, contrairement aux animes qui eux sont plutôt hards) est relativement bien intégré à l'histoire. Disons que tout le scénario est basé dessus, avec une logique parfois bonne et parfois un peu plus floue. Par exemple les démons font des humains (enfin, des humaines, surtout) leurs esclaves en copulant sauvagement avec eux, tous tentacules dehors. C'est plutôt vaguement répugnant, mais s'il y a effectivement viol, la violence elle est très limitée. Ca ne dédouane évidemment pas l'acte, mais ça amoindrit son impact à la lecture. Et puis bon, c'est pas une série profonde (certaines gorges exceptées), c'est surtout un gros nanar fait pour distraire, du fantastique/aventure dont la particularité est d'être beaucoup basé sur le cul. Le dessin est étonnament bon... Pas de doute, l'auteur maîtrise bien l'aspect technique ! Après, les choix esthétiques plaisent parfois, et déplaisent d'autres. J'ai vraiment bien aimé le premier tome (pour l'aspect nanar), mais la suite s'enlise malheureusement très vite. L'histoire s'épuise, dure, ne va nulle part. En plus les cinq tomes parus à ce jour sont restés sans suite, on ne connaîtra donc peut-être jamais la fin. Quant à l'acheter au prix fort, non.

11/02/2005 (modifier)
Par Piehr
Note: 1/5

J'ai vu, très jeune, les anime de cette série particulièrement violente, et cela m'avait, à l'époque, à la fois choqué et fasciné. Une telle débauche de cruauté et d'animosité, mariée à des scènes de sexes crues et dérangeantes, quand on a 12 ans, ça ne laisse pas indifférent, vous comprendrez... C'est donc avec étonnement que j'ai entamé la lecture des deux premiers tomes de cette série (mais aussi et surtout par curiosité, car le souvenir de l'ensemble de la série était très vague pour moi... il fallait que je redécouvre ça). Bon... cette série me fait tout de même cruellement penser à 666 (violence et sexe sur fond de satanisme et d'occulte), le côté "délire" en moins. Et surtout, le côté méchamment malsain en plus. En effet, après avoir lu les deux premiers opus, je considère 666 comme une série jeunesse, c'est dire :) Si le premier tome partait bien, du moins dans le concept, on découvre vite une série destinée à un public avide d'actes malsains, viols en tout genre par des sexes tentaculaires, d'humiliation et de violence gratuite. "Urotsukidoji", derrière sa façade occulte, c'est cela, et rien d'autre. Et là ou les lecteurs de 666 mettront en avant le second degré de Froideval (auquel j'ai beaucoup, beaucoup de mal à accrocher), je n'arrive pas du tout ici à réaliser que les auteurs ne soient pas sérieux tellement ils ont mis d'application à détailler les scènes sauvages (très courantes) des différents tomes de la série. Bref, ça craint. Le dessin... bon... ca fait tout de même un peu "vieux manga", tout ça. Parfois, c'est marrant, mais le trait me fait penser à celui d'Akira... la maîtrise en moins. De toute façon, ca reste très honnête techniquement, même si c'est vraiment pas ce qui ferait vendre la série. Enfin... si vous êtes public de ce genre de série... moi, je crois avoir été clair sur ce point. :)

18/06/2003 (modifier)