New Hope

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Isabella, qui a suivi sa mère dans son déménagement, arrive à New Hope, riche ville américaine où sont installés une prestigieuse université ainsi qu'un hôpital de pointe. Deux bons points pour son frère Billy, atteint d'une mystérieuse maladie, qui va donc davantage fréquenter les médecins que les profs de fac...


La BD au féminin Nouveautés BD, comics et manga

Après que l'on a refusé à Billy un traitement expérimental, Isabella décide de se travestir en garçon et de se faire passer pour lui. Son plan : suivre les cours de New Hope afin d'infiltrer Epsilon, influente société secrète réservée aux garçons, qui pourrait peut-être faire bouger les choses... Elle va vite découvrir qu'Epsilon, où l'argent est roi - et où sont recrutés les futurs maîtres du monde - est en lutte féroce avec Phusis, ordre mondial prônant équité et justice. Elle va aussi découvrir que de dangereux membres, comme des yakuzas, œuvrent au cœur du système..

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Janvier 2023
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série New Hope © Dupuis 2023
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

16/01/2023 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Si vous cherchez de la crédibilité, ne lisez pas New Hope. Cette série pour grands adolescents aligne les clichés et les facilités sur les universités américaines et leurs mystérieuses fraternités, et les placent dans le cadre d'un scénario artificiel où le réalisme cède systématiquement le pas aux besoins de l'intrigue. Pour citer quelques éléments invraisemblables : une héroïne qui intègre sur un coup de tête une université américaine réputée sous une fausse identité, qui se fait passer pour un homme sans que rien ne se voit, qui ne semble strictement jamais y assister au moindre cours et se borne à chercher à intégrer une fraternité élitiste, celle-ci étant évidemment l'extension d'une société secrète ultra riche qui dirige la ville en douce avec le soutien notable de yakuzas... Mouairf... Sur le papier, c'est un scénario débile. Il est soutenu par un dessin très à l'américaine qui colle bien à cette ambiance de série télé. Il est de plutôt bonne facture hormis une légère propension à laisser tout le monde se ressembler un peu, et un tic graphique agaçant consistant à mettre les bouches en bec de canard sur le côté des visages. Rien de très attirant donc, mais malgré tout la lecture reste prenante. Si on passe outre les invraisemblances et les facilités, on se retrouve avec un divertissement qui maintient le lecteur en haleine avec sa part de mystère et son rythme soutenu. Ce n'est clairement pas une série qui me viendrait à l'esprit si je devais conseiller une lecture, mais pour passer le temps, elle fonctionne bien et donne envie de lire la suite.

16/01/2023 (modifier)