Art contemporain

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

L'art contemporain n'est pas tout l'art, mais simplement l'art dont les conditions de production paraissent le plus en phase avec notre époque.


Milieux artistiques Une image par page.

L'art contemporain n'est pas tout l'art, mais simplement l'art dont les conditions de production paraissent le plus en phase avec notre époque. Il n'a a priori rien à voir avec la peinture, pas plus avec l'expression corporelle, la vidéo ou la peluche rembourrée, mais toutes ces pratiques peuvent à certains moments, et sous certaines conditions, en faire partie. L'art contemporain est un monde en soi. Les différents corps qui le constituent, artistes, théoriciens, critiques, institutions, commissaires d'exposition, galeristes et collectionneurs, sont d'égale importance. L'artiste n'y a pas plus de rôle central que le commissaire d'exposition, qui préfère désormais s'envisager sous l'appellation anglo-saxonne de curator. Afin d'éviter d'inutiles débats quant à la prédominance de telle ou telle de ces entités, du reste mouvantes (un artiste peut-être conduit à curater, un curator à faire fonction d'artiste), on parle sans distinction d'acteurs de l'art. Tandis qu'à la notion trop vague de «public», on substitue la figure individuelle du spectateur, devenu regardeur. Enfin, lorsque les acteurs de l'art s'organisent pour donner quelque chose à voir au regardeur, il n'est pas question d'exposition mais de monstration. Cette distinction paraît spécieuse au badaud ordinaire, mais le regardeur, lui, sait qu'il a affaire à une monstration, ou à une plaisanterie. (Texte de l'auteur)

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2001
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Art contemporain © Denoël 2001
Les notes
Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

12/01/2023 | Titanick
Modifier


Par Titanick
Note: 2/5
L'avatar du posteur Titanick

Je me suis trouvée le cul entre deux chaises après avoir lu cet album. Je n’ai pas bien compris si on m’expliquait gentiment que si je ne me pâme pas devant l’art contemporain, c’est que je suis une truffe inculte au cerveau épais… ou si l’auteur se moquait tout aussi gentiment de ce monde des galeristes et autres artistes et critiques d’art, dont il fait visiblement partie. Avouez quand même que la situation est inconfortable au possible ! L’ouvrage étant classé humour chez l’éditeur, je vais pencher pour la seconde option. Cela dit, je n’ai pas trouvé l’album foncièrement désagréable à lire. Une grande image par page et juste une petite phrase de commentaire font que la lecture est rapide. Sur quelques planches, j’ai trouvé ce petit décalage qui m’a procuré un petit sourire j’avoue un peu moqueur. J’ai bien aimé celle où les visiteurs d’une galerie s’extasient devant les travaux de rénovation des canalisations en prenant ça pour une performance artistique mise en scène. Mais c’est à peu près tout. Beaucoup de planches m’ont laissée complètement indifférente, hermétique que je suis à ce monde où j’ai l’impression qu’on cherche surtout à paraître ne pas s’ennuyer. Ce microcosme m’intéresse peu. Tant mieux pour eux de n’être pas nés dans d’autres milieux, où ils n’auraient pas trouvé le temps de se poser ces questions. Sinon, ben, j’ai quand même capté une ou deux références à des œuvres connues. Ah, et puis j’ai appris un nouveau mot que je ne connaissais pas : une « monstration », j’essaierai de le replacer :-). Dessin minimaliste mais pas désagréable à regarder je trouve. Sans plus.

12/01/2023 (modifier)