Les Contraceptés - Enquête sur le dernier tabou

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Et si on parlait de contraception masculine ?


Documentaires

Depuis quelques dizaines d’années, les médias font régulièrement état de la contraception masculine en France, nous promettant, par exemple, l’arrivée imminente de la pilule pour homme. Pourtant, en 2021, la charge mentale de la contraception pèse toujours quasi exclusivement sur les femmes. Pourquoi ? Pour répondre à cette question, Guillaume Daudin et Stéphane Jourdain, tous deux journalistes, ont sillonné la France à la rencontre de spécialistes et d’hommes qui ont fait le choix de se contracepter. Vasectomie, pilule, anneaux en silicone, slip chauffant, les méthodes – parfois très artisanales et surprenantes mais efficaces – ne manquent pas. Elles demeurent pourtant très peu usitées. Une enquête de plusieurs mois qui les amène à s’interroger sur leur propre parcours de déconstruction des rapports sociaux patriarcaux. Une enquête passionnante et instructive... qui ouvre le champ des possibles ! (texte éditeur)

Scénario
Dessin
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 14 Octobre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Les Contraceptés - Enquête sur le dernier tabou © Steinkis 2021
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

16/12/2022 | Ju
Modifier


Par Ju
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ju

Deuxième BD sur la contraception masculine que je lis en quelques mois. Autant le dire de suite, il y a pas mal de redites avec « Le Cœur des zobs » que j’ai déjà avisé. Comme le sujet est assez méconnu, les deux BDs reprennent l’évolution de la contraception masculine en suivant les différentes techniques et possibilités de contraceptions masculines, dans un but essentiellement pédagogique. Et comme dans « Le cœur des Zobs », on suit un protagoniste, ici deux, dans leur parcours contraceptif, ou en tout cas dans leur parcours de choix contraceptif. Ici, les deux auteurs font leur enquête de chaque côté autant pour eux que pour avoir une idée complète des dispositifs existants et pour faire leur livre. J’avoue que cette BD là m’a moins plu même si elle est intéressante. Elle est plus complète que la BD de Bobika et présente plus toutes les techniques de contraception en les détaillant plus. Par contre, les auteurs se livrent beaucoup moins sur leur rapport à la contraception et à la virilité, et à tout ce que ça représente. Le fait d’avoir deux « héros »(qui sont les auteurs de la BD) aurait pu être un plus, mais le résultat est qu’au final si j’ai fini par plutôt apprécier l’un des deux (celui qui va au bout de la démarche), l’autre m’est apparu assez vite agaçant et son parcours m’a moins intéressé. De plus, j’ai trouvé dommage que la BD s’arrête au début de la période de contraception, là où Bobika raconte l’avant et le pendant. En revanche, j’ai bien aimé dans cette BD-ci le fait qu’il y ait des témoignages. En ce qui concerne le dessin, j’avoue que je ne suis pas très fan, je ne trouve pas ça très beau et un peu brouillon, mais il faut reconnaitre que ça reste clair et les personnages restent reconnaissables. En définitive, j’aurais surement plus apprécié cette BD si je l’avais lue avant « Le Cœur des zobs », là il y avait de la redite et j’ai moins apprécié les protagonistes. Mais cette BD est une bonne première approche du sujet, qui plus est assez complète.

16/12/2022 (modifier)