Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Le Cœur des zobs

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Une bande dessinée sur un sujet finalement encore assez peu exploré : la contraception masculine


Les coups de coeur des internautes

Bobika est un homme contracepté depuis 2016 : un parcours jalonné de doutes, de déconstruction de sa propre virilité, d'interrogations sur les schémas hétéronormés, de gêne physique, mais aussi de fragilité face à un entourage parfois moqueur de sa démarche. Il raconte avec humour son cheminement, ses rencontres avec des sociologues, médecins et féministes. Il relate des anecdotes farfelues, parfois touchantes, souvent édifiantes, et nous montre qu'au-delà d'une démarche personnelle, la contraception masculine est avant tout un sujet de société (texte éditeur).

Scénario
Dessin
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Septembre 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru

Couverture de la série Le Cœur des zobs © Dargaud 2022
Les notes
Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

23/11/2022 | Ju
Modifier


Par Ju
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Ju

Comme pour Maïté Robert et sa bd Procrastination écologique, j'ai découvert Bobika sur Internet, et sa mini-série "Le cœur des Zobs" avec. Pour le coup j'ai trouvé plus d'ajouts par rapport à ce qui avait été publié sur le net dans la version papier, mais c'est aussi peut-être des strips que je n'avais pas vu/lu. Cette bd traite donc d'un sujet pas si médiatisé que cela, la contraception masculine. Nous suivons le cheminement du héros auteur, Bobika, dans sa route vers la contraception masculine. Nous suivons ses pas du début de la réflexion à son utilisation de la contraception en passant par les choix de ladite contraception. Je trouve personnellement ce sujet très intéressant et important, la charge de la contraception étant quasi exclusivement à la charge des femmes. Relativement ignorant sur le sujet, cela m'a permis de découvrir plusieurs moyens de contraception, et le fait de suivre le parcours de quelqu'un qui est parti de zéro, c'est toujours assez sympa. J'ai donc beaucoup apprécié le fond de cette bd. Mais on ne se le cache pas, 144 pages uniquement sur la contraception masculine, ça aurait pu être vite assez chiant. Ce n'est pas le cas. D'abord grâce au format (4 cases par page grosso modo) et, ensuite, grâce au parti pris scénaristique. Bobika ne se contente pas d'expliquer sa démarche et sa découverte de la contraception masculine de façon clinique et réaliste. Il utilise l'humour, les comparaisons, etc. Il y a plein de petites scénettes imagées qui retracent son parcours, par exemple la rencontre avec ses moi intérieurs, le rodéo sur des paires de testicules, etc. Ça permet de rire un peu et de garder de la légèreté. J'ai beaucoup aimé le traitement de la bd, je n'ai trouvé ça rébarbatif à aucun moment, l'auteur enchaine entre ses entretiens et rencontres avec des personnes averties sur le sujet, des explications et des dessins ou il illustre ses propres réflexions internes. En ce qui concerne le dessin, ça fait le job, les différents personnages sont bien reconnaissables et même si ce n'est pas hyper fouillé, j'aime bien le style et la bouille des personnages ainsi que les expressions du personnage principal. La colorisation à dominante rose est elle aussi pas désagréable, jouant sur les clichés associés à cette couleur "fille".

23/11/2022 (modifier)