Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Les Maîtres assassins

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Après avoir suivi les aventures des Maîtres Inquisiteurs et leur quête de justice, découvrez les Maîtres Assassins, les tueurs les plus aguerris qui soient en Oscitan.


Aux ordres de Neferis, les Maîtres Assassins exécutent les insensés qui osent les menacer ou les cibles de leurs clients. Si tous sont de redoutables combattants, ceux choisis par Neferis pour des missions spéciales jouissent de facultés exceptionnelles dues aux philtres d'un alchimiste. Quand une guilde rivale s'attaque à Neferis, l'un d'eux est envoyé pour régler le problème. Il se nomme Osahar.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2022
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série Les Maîtres assassins © Soleil 2022
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

19/11/2022 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Décidément, les éditions Soleil ne laissent aucun filon s’épuiser ! En effet, à l’instar des séries de l’univers des Terres d’Arran, Istin, le directeur de ces collections a décidé d’élargir l’univers des terres d’Oscitan créé autour de la série Les Maîtres Inquisiteurs, avec cette nouvelle série, « Les maîtres assassins » (au moins quatre tomes sont d’ores et déjà annoncés). Les quatre premiers tomes des Maîtres inquisiteurs que j’avais lus m’avaient un peu laissé sur ma faim. Ça se laissait lire, mais devenait vite décevant et manquait d’originalité. J’ai voulu voir ce que donnait cette nouvelle série, que j’aborde quand même avec circonspection. En plus de l’inquiétude à propos de cet album, il y a le questionnement sur les rallonges éventuelles qui risquent de diluer l’univers à l’infini, comme cela a été le cas pour les Terres d’Arran. Ma dernière inquiétude venait du fait que je n’avais pas lu les derniers tomes des Maîtres inquisiteurs, et craignais donc de ne pas tout comprendre. Sur ce dernier point, ce n’est finalement pas un problème. En effet, si à deux ou trois reprises il est fait allusion à un album des Maîtres inquisiteurs, ne pas les avoir lus ne gêne en rien la compréhension de cette intrigue. Intrigue qui se laisse lire, mais sans vraiment m’avoir convaincu. L’action prédomine, les bastons plutôt, l’aspect psychologique est laissé de côté. De plus, je sens bien une infinité de tomes, chacun d’entre eux consacré à l’un des tueurs de la guilde des Assassins (voir les titres des trois prochains albums). C’est de la fantasy popcorn, que l’on peut emprunter, comme moi, à l’occasion, mais je ne me vois pas acheter tous les albums qui ne manqueront pas d’être publiés, sans renouveler grand-chose je pense. Pour finir sur le dessin, il est globalement bon (mis à part certains chevaux au début), dans la lignée de ce qu’Istin recherche pour les collections qu’il dirige. Efficace, mais passe-partout. A vous de voir pour la suite, mais je ne ferai pas une priorité de la découvrir. Note réelle 2,5/5.

19/11/2022 (modifier)