Labyrinthes

Note: 3.06/5
(3.06/5 pour 16 avis)

Frissons, aventure, action, pénétrez dans les labyrinthes du surnaturel. Le Tendre et Dieter - le scénariste de "La Quête de l'oiseau du temps" et de "Névé" - ont réuni leurs talents pour ouvrir les portes du merveilleux, et Pendanx n'a pas son pareil pour nous perdre dans les labyrinthes du surnaturel. Texte GLENAT


Fantômes Grèce moderne Serge Le Tendre

Le Professeur Ariane croit aux fantômes, aux esprits, aux revenants... Bref, ce savant distingué est un mordu des sciences occultes et consacre toutes ses recherches à résoudre les fantastiques énigmes qui hantent le monde. Si le digne professeur Ariane espère profiter de son séjour en Grèce pour se reposer ou pour déclarer sa flamme à la Comtesse d'Adamoff, il se trompe fortement ! En effet, une nuit, alors qu'il participe à une expérience -- ressusciter un mort -- celle-ci tourne mal et son meilleur ami, le professeur Vassilikos, disparaît dans d'étranges circonstances... En compagnie de la Comtesse d'Adamoff, Ariane, tête baissée, mène alors l'enquête afin de découvrir le coupable. Ils s'embarquent vers une île mystérieuse qui a bien mauvaise réputation... C'est le début d'une croisière qui les conduira vers les ténèbres... au seuil de la mort ou de l'amour ! ! ! Texte GLENAT

Scénaristes
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1993
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Labyrinthes
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

29/05/2003 | Thanos
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Quatre albums qui peuvent presque se lire indépendamment les uns des autres, au début pas clairement reliés entre eux, mise à part la présence d’éléments « surnaturels », et l’enquête menée autour d’eux par le professeur Ariane donc, toujours là (avec aussi la comtesse Adamoff, les deux étant liés par un amour platonique). Le professeur Ariane, qui sert de fil rouge – et dont le nom n’est sans doute là que pour ça, le fil d’Ariane nous guidant dans ces intrigues paranormales pas forcément tournées comme des labyrinthes d’ailleurs… Pour le reste, si les histoires se laissent lire, je n’ai pas trouvé l’ensemble transcendant. J’ai lu les quatre albums sans retenue, mais sans enthousiasme non plus. Le premier tome joue sur le paranormal, présente les protagonistes (dont beaucoup disparaissent), avec un air de Jules Verne ou d’H.G. Wells (mais je n’ai pas été convaincu par les planches où apparaît l’ectoplasme). A noter une grosse coquille en fin d’album, puisque l’attentat de Sarajevo est daté de juin 1913… Le deuxième tome s’inspire de Frankenstein, en jouant aussi sur un au-delà accueillant les morts dans une île grecque, alors même que les rapports entre Adamoff et Ariane se précisent. Je n’ai pas trop aimé cet album (même si ici le terme labyrinthe – qu’Ariane emploie ici pour la première fois d’ailleurs – est plus justifié). Le troisième tome se déroule en Afrique, avec des rites de sorcellerie, c’est avec le précédent celui qui m’a le moins accroché. C’est dans cet album que commencent à être livrées certaines clés de l’intrigue. Le dernier tome, qui se déroule en grande partie dans l’Himalaya, livre les explications finales, et tente de relier les albums, les personnages entre eux. Si j’ai bien aimé le dessin (et l’architecture grandiose autant qu’improbable de l’Agartha), je n’ai pas été forcément convaincu par l’architecture d’ensemble proposée par Le Tendre pour cette série. A noter là aussi une coquille chronologique (quelqu’un se plaint de l’action du front populaire en mars 1934 !). Bref, une série distrayante, que l’on peut emprunter, mais à laquelle il manque un je ne sais quoi pour la rendre mieux réussie.

12/12/2016 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Je crois que c'est la première Bd de Pendanx que je lis, je découvre donc cet auteur dont le dessin est honnête et agréable, bien que j'ai noté un aspect beaucoup moins appliqué sur le tome 3 par rapport aux 2 précédents tomes. Ce qui est singulier dans cette série, c'est que les histoires sont indépendantes entre les 4 tomes, tout en gardant comme fil conducteur le personnage du Pr Ariane (et accessoirement de la comtesse d'Adamoff) en proposant différentes versions de l'irrationnnel. Ca commence fort dès le tome 1 par une séance de spiritisme qui d'emblée me plait bien : j'aime bien l'époque choisie de début de siècle (période encore fertile aux découvertes scientifiques), le sujet s'annonce mystérieux, le côté expédition périlleuse lointaine rappelle les romans classiques comme ceux de Jules Verne (Voyage au centre de la terre notamment), le dessin est plaisant... tout est réuni pour une lecture agréable. Ce tome 1 reste de loin le meilleur album de la série, car ensuite le tome 2 joue les Frankenstein en offrant une hypothèse hardie sur l'au-dela, le tome 3 va en Afrique en exploitant les esprits puissants et les sorciers de ce continent, et le tome 4 fantasme sur l'Agartha, ce lieu mythique qui fait figure de paradis perdu un peu comme l'El Dorado, et entrevu dans d'autres Bd comme Vic Voyage. Bref, on se retrouve avec une série qui n'est certes pas désagréable à lire, mais qui possède quelques faiblesses et un côté qui manque un peu de cohérence ; j'ai l'impression qu'il manque un ciment ferme pour relier tout ceci, bien que l'ensemble déploie des éléments probants et parte d'une bonne idée. D'où certains albums plus faibles comme ce tome 3 sur les esprits africains qui reste pour moi le moins intéressant ; il possède un potentiel mais ne parvient pas à être tout à fait convaincant. Le tome 2 semble aussi ne présenter qu'un intérêt très moyen. Quant au tome 4, la conclusion que le lecteur attend n'est pas à la hauteur de ses espérances, le final m'a vraiment paru assez banal. La satisfaction du lecteur sur l'ensemble de la série n'est donc pas tout à fait au rendez-vous.. Une série aux aspects par endroits intéressants, avec une ambition certaine, mais qui manque de consistance et d'épaisseur pour figurer parmi les grandes Bd (surtout fantastiques)..

22/10/2015 (modifier)
Par Jérem
Note: 3/5

Labyrinthes est une agréable série qui plonge le lecteur dans quatre aventures ayant pour thème les sciences occultes. Le côté décousu ne m’a pas dérangé car les auteurs ont su garder un subtil lien entre les albums. Dessins, scénario et ambiance sont de bonne facture mais la série manque d’ambition et d’envergure pour dépasser un honnête « pas mal » et côtoyer les cadors du genre. Labyrinthes est malgré tout une lecture sympa et divertissante qui mérite largement le coup d'oeil.

06/04/2012 (modifier)
Par gdev
Note: 3/5

"Labyrinthes" fait partie de ces séries un peu à part qui ne présentent ni une histoire linéaire sur plusieurs tomes, ni une succession de one shot ou de cycles. C'est une espèce de série concept, dans laquelle les tomes sont reliés les uns aux autres par un lien très ténu. Ici, le fil directeur semble être le professeur Ariane (le fil d'Ariane, en somme, cohérent avec le titre de la série), scientifique de son état qui cherche à théoriser les événements paranormaux ou surnaturels. Ainsi, le premier tome traitera du spiritisme et des esprits torturés, le second nous emmènera faire l'expérience de la vie après la mort et le troisième permettra de faire la connaissance du vaudou. Le 4ème tome est un peu à part, et nous amène à nous poser la question de la destinée du monde, et de l'existence d'une instance supérieure qui la présiderait, ou du moins, qui l'influencerait. Quatre tomes donc reliés par des événements paranormaux, mais pas par une histoire suivie. L'impression que l'on garde à la fin de la lecture est une impression de manque : il manque un lien plus fort entre tous ces ouvrages, il manque une direction et une dynamique qui animerait l'ensemble et finalement, sans ce lien, c'est la cohérence de toute la série qui vacille. De ce point de vue, si le fonds peut sembler intéressant, la réalisation sous cette forme ne facilite pas l'immersion du lecteur que je suis dans ce type de production, ayant cette incertitude à chaque tome : dois-je oublier ce que j'ai lu avant ? Si oui, à quoi ça sert, vu qu'il existe bien un lien ? Si non, quelle est la progression de l'histoire ? Il n'en reste pas moins que certains tomes de cette série sont meilleurs que d'autres. Ainsi, le tome 1 est celui où on fait connaissance d'une myriade de personnages à la recherche d'un esprit. Dans ce groupe de personnages, la personnalité du professeur Ariane a du mal à émerger, et on recherche surtout qui est notre héros. C'est un peu déstabilisant, et si l'alliage entre science et paranormal est suffisamment original pour être intéressant, on se demande bien où cela va nous conduire. Le tome 3 est quant à lui, le tome le plus réussi à mes yeux. L'expérience du vaudou par le professeur Ariane est très bien mise en valeur, notamment par un découpage ingénieux et des dessins qui permettent de comprendre toute l'évanescence de la situation. S'il y en avait qu'un à retenir, dans cette série, je pense que ce serait celui-là. En revanche, le tome 2 ne présente aucun intérêt, cette expérience de la mort étant trop compliquée à suivre et je n'ai pas succombé aux charmes de cette ambiance bizarre, dérangeante certes, mais qui manque de message... Enfin, le tome 4 est décevant : dans ce genre de série, ce que j'apprécie, c'est quand le dernier tome permet d'apporter de la cohérence et de la lisibilité à l'ensemble. C'est dans ce dernier tome que je m'attendais à ce que le scénariste fasse la synthèse des tomes précédents afin que l'on puisse comprendre où on voulait en venir. En lieu et place de cela, le mystère s'épaissit encore et je vois mal comment s'articule le rôle du monde d'Argartha avec le spiritisme, la vie après la mort, et le vaudou. L'idée, mi- surnaturelle, mi-philosophique, fait référence à tous ces paradis perdus qui promettent omniscience et immortalité mais on a du mal à voir comment cela prend place dans la série. Le message est flou et, si la personnalité du professeur Ariane, qui s'est étoffée et qui a gagné en profondeur au fil des tomes est intéressante, elle a du mal à s'inscrire dans cet univers assez particulier. Du coup, j'ai l'impression que l'auteur n'est pas allé au bout de son idée, et ne nous présente pas une synthèse qui permettrait de comprendre son propos. Ce qui permet finalement à cette série de prendre un peu d’envergure, c’est son graphisme. Si les arrière-plans sont parfois un peu trop uniformes, les visages eux, présentent efficacement caractères et sentiment. Les visages s’affinent et s’affirment ainsi tout au long de la série. Et comme pour le scénario, c’est certainement le tome 3 qui est le plus réussi graphiquement. Voici donc une série qui se présente, du fait de sa construction, comme le Labyrinthe promis en titre. Malheureusement, le manque de synthèse ne permet pas à la série de trouver sa cohérence, et au lecteur, d’en trouver la sortie.

30/11/2011 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture de l'intégrale (4 tomes). Quelle étrange série !!! Chaque tome semble indépendant mais il y a bien une intrigue globale. Le scénario est relativement complexe et ambitieux. Est ce qu'il était prévu plus de tomes initialement ? Il y a des pistes étonnement écartées, en particulier le devenir du bébé du premier tome que l'on revoit bien plus tard un peu trop normal à mon goût. L'ensemble fonctionne correctement grâce à un dessin de très haut niveau : le trait est fin et sûr, la colorisation est travaillée et efficace. j'ai vraiment apprécié la partie graphique. J'ai aimé chaque tome mais je trouve la série décousue. Le ressenti est ambigu mais reste positif. A 15 euros l'intégrale, il ne faut pas se priver d'un bon moment de détente. J'ai l'impression qu'il y avait de la marge pour développer davantage le récit, ce qui fait que je laisse une note moyenne, qui aurait été de 3.5/5 en affinant. En résumé : bien mais peut mieux faire ;)

24/07/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Pas mal du tout, cette série. Il faut dire qu’avec, aux scénarios, deux auteurs de la trempe de Le Tendre et de Dieter, on pouvait s’attendre à une certaine qualité. Et même si l’on n’atteint pas les sommets, on reste tout de même dans une moyenne plus qu’honnête. La grosse qualité, à mes yeux, c’est la diversité des thèmes proposés. Et la structure même des récits brise tout sentiment de monotonie. Le premier tome narre de manière linéaire une expédition en Terre de Feu à la recherche de la source d’un phénomène parapsychologique. Le second tome égare le lecteur dans un labyrinthe scénaristique très bien construit, qui nécessite une relecture pour pleinement l’apprécier (c’est de loin le tome que je préfère relire) et aborde le thème de la mort ou de l’après-vie. Ce qui revient plus ou moins au même, me direz-vous. Oui, mais, bon, voilà, pas tout à fait. Le troisième tome nous entraine en Afrique, pour explorer les croyances vaudou et rites de possession (tout en abordant le lien qui réunit les tomes de la série). C’est le retour à une certaine linéarité scénaristique mais sur laquelle viennent se greffer certains éléments qui ne trouveront leur signification que dans le tome suivant. Le dernier tome, enfin, le moins convaincant selon moi, donne la clé de l’intrigue. Une explication satisfaisante pour un récit à nouveau labyrinthique tant dans la structure du récit que dans celle des décors. Autre grande qualité de la série : le trait de Pendanx. Soigné dans ses décors, rond et expressif dans ses personnages, il offre quelques profils bien agréables à l’œil et reste constamment d’une franche lisibilité. Pourquoi une cote de 3/5, alors. Et bien, c’est principalement dû aux « explications » du quatrième tome, des explications peu convaincantes qui ne parviennent pas vraiment, selon moi, à relier tous les tomes de la série. Seulement 3/5 mais un très bon 3/5. Franchement pas mal bien, quoi !

12/05/2010 (modifier)
Par sagera
Note: 3/5

Voilà encore une mini série plaisante à défaut d’être inoubliable. On passe un agréable moment de lecture qui ne laisse pourtant dès la dernière page tournée, qu’une vague impression de satisfaction. Je ne vais pas trop m’attarder sur les thèmes paranormaux et fantastiques qui servent de fondement à cette série. Ils sont intéressants mais traités trop superficiellement pour déboucher sur quelque chose qui tienne réellement la route. Dommage ! Comme il est dommage que certaines « portes » ouvertes par Letendre (ceux qui ont lu la bd savent de quoi je parle), se soient si vite refermées. J’aurais aimé en savoir plus sur ces ouvertures spatiotemporelles laissant entrevoir l’avenir de l’humanité…. Quant à la fin de l’histoire, je la trouve très, très vite expédiée, à la limite du grotesque même… Le sage qui transgresse ses propres lois pour aider le héros… Hum… ok… Si tu veux. Cela dit, l’ensemble est honnête. Une série qui mérite d’être redécouverte.

20/02/2010 (modifier)
Par Kalish
Note: 4/5

J’aime beaucoup ces séries fantastiques à l’ancienne où un individu (ici, le prof Ariane) va être happé par des évènements surnaturels aux apparences classiques. Tout est suggéré, ça ne pète pas de mille feu comme chez Ledroit, non, on reste à la limite d’un monde fantastique. Ca m’a un peu rappelé Balade au bout du monde dans le même genre. En tous cas, ça m’a fait le même effet ; à partir du second tome, j’étais complètement baladé par les évènements. Comme le dit Erik, il y a parfois des p’tits raccourcis mais on pardonne aux auteurs qui ont exploré plusieurs directions. C’est vrai que celui sur la mort est le meilleur parce que le plus troublant. En revanche, la fin m’a bien plu. Une bonne petite série à l’ancienne qui même graphiquement n’a pas vieillit tant que ça. La qualité du dessin et de la colorisation s’améliorent d’ailleurs au fil des tomes.

28/01/2010 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

J’ai enfin eu l’occasion de lire cette série qui me taraudait depuis un bon bout de temps. J’ai profité de la récente intégrale parue chez Glénat en petit format pour 15 euros. J’étais depuis toujours intrigué par ce titre un peu mystérieux. Je m’imaginais une série de personnages coincés dans un labyrinthe géant. Il n’en n’est rien. Le titre serait plutôt une image… Le premier tome est assez plaisant dans l’ensemble. On ne sait pas qui sera véritablement le héros au début de cette aventure. On suit un groupe qui part en expédition en Terre de Feu à la pointe de l’hémisphère sud. Il faut quand même reconnaître qu’il y a beaucoup de facilités scénaristiques : on ne s’embarrasse pas de certains détails pourvu que l’histoire avance. Il ne faut pas oublier que cela a été composé il y a plus de 15 ans déjà. Pour autant qu’on ne soit pas trop exigeant, on se laisse volontiers glisser dans ces aventures à la limite du fantastique. Le second tome marque un changement très intéressant pour se concentrer sur deux des personnages de la précédente expédition. La symbolique du titre reste très présente avec un professeur Ariane perdu au milieu d’une île grecque. Le scénario sur le thème de la mort est passionnant à souhait. C’est certainement le meilleur de la série. Le troisième tome nous entraîne dans l’Afrique des sorciers noirs. Le dessin de la savane est d’ailleurs somptueux. On commence à entrevoir une confrérie qui veille depuis le début sur le destin de ce professeur féru d’occultisme. On sent l’influence de la série X-Files qui régnait en maître sur le fantastique dans les années 90. Le dernier chapitre met en lumière les membres de cette confrérie et toute la question est de savoir si le Professeur va les rejoindre. Je dois bien avouer que la fin est un peu décevante au regard de la qualité de l’ensemble. Je dirai presque qu’il manque une suite logique à cette aventure qui se termine abruptement. A découvrir pour s’évader un peu dans des aventures fantastiques. Vous ne risquez rien au niveau du prix de l'intégrale.

14/09/2009 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Je me suis procuré la petite intégrale a 15 euros rassemblant les quatre tomes. Je me suis permis de lire quelques pages avant l’achat afin de vérifier que textes et dessins ne soient pas trop petits. Ce qui n'est pas le cas. Par conséquent on a vraiment du plaisir à lire cette série malgré le format plus réduit. A en croire les débuts, nous sommes en présence de tomes indépendants. Ce n'est qu'une apparence, puisque, finalement, les deux derniers tomes englobent les histoires des deux premiers pour faire un tout… Un premier tome de bonne facture, une aventure, des esprits sont appelés, puis appellent eux même à l’aide à l’autre bout du monde, et voilà notre petite troupe partie en expédition… Des quatre tomes le deuxième est pour moi le plus intéressant, le départ de ce tome se concentre sur des essais de résurrection des morts, de manière « scientifique ». J’ai cru dans un premier temps qu’il ne s’agirait que de nécromancie dans cette histoire, mais j’ai été très vite été rassuré, vu la diversité des idées et de la façon dont le tout est traité, car l’idée de départ aussi bonne soit-elle n’est que la prémisse d’une histoire assez fascinante que je me garderai bien de vous dévoiler… Malheureusement quoi que très bons les deux derniers tomes sensés donner une cohérence d’ensemble ne m’ont pas plus enchanté que cela. Les fins de chacun de ces deux tomes sont trop rapides et pas à mon goût tout simplement. Des scenarii très agréables qui se perdent un peu dans les tomes 3 et 4. Des dessins agréables avec quelques couleurs moins bonnes de temps en temps. Un univers et une atmosphère bien prenants, dommage que certaines parties n’aient pas été plus approfondies. Des personnages ou plutôt un personnage intéressant avec un caractère bien trempé. (12/20)

28/04/2009 (modifier)