Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Charly Malfède

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Charly est poursuivi par une ombre... Une ombre qui le suit, lui susurre des choses et peuple ses cauchemars. Il fait des rêves, d'étranges rêves où il voit les autres, des choses... qui ne sont pas encore arrivées.


Adolescence Auteurs italiens La BD au féminin

Au collège, il ressemble pourtant à un adolescent normal, et même ses parents ne semblent rien remarquer. Mais Charly, lui se demande s'il ne devient pas fou et si ses pensées influent vraiment sur l'avenir, un avenir qui semble cependant bien sombre...

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 23 Octobre 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Charly Malfède © Jungle 2019

13/09/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album tous publics souffle le chaud et le froid pour moi. Il aborde indirectement le sujet du mal-être des jeunes adolescents qui sortent de l'enfance et n'ont pas confiance en eux, se voient comme trop différents, pas dans le moule. D'autant plus que les parents du jeune héros sont sur le point de divorcer. Alors il aligne les cauchemars, parfois plus ou moins éveillés, et se met tout à coup à craindre qu'ils ne se réalisent pour de bon quand des malheurs dont il a rêvé se déroulent ensuite dans la vraie vie. Est-il un monstre attirant le malheur autour de lui ? J'ai aimé la relation entre les différents protagonistes. Malgré ses réactions parfois extrêmes, le héros sait garder un bon ami et s'en faire deux nouvelles, avec qui il a des relations intelligentes et mesurées. Les dialogues sont bien menés et crédibles. On regrette juste l'aspect caricatural des quelques harceleurs de lycée qui parsèment le récit, mais là encore les protagonistes réagissent sainement à leurs vilénies. Le graphisme pour sa part est doté d'une intéressante personnalité et se révèle plutôt agréable mais là encore il n'est pas parfait. Les visages de lutins des personnages, oreilles pointues et nez retroussés, sont assez étranges, au point de m'être demandé dans les premières pages si on était dans une histoire d'urban-fantasy ou s'il s'agissait de vrais humains. Là où l'ouvrage pêche par contre, c'est au niveau de la narration. Déjà l'intrication entre réalité et rêves éveillés du héros n'est pas toujours facile à suivre car elle entraine des passages peu évidentes et on ne sait jamais ce que voient vraiment les autres protagonistes pendant que le héros a ses hallucinations. Que ce soit ces fameuses visions ou aussi parfois certaines discussions muettes des personnages, il n'est pas toujours aisé de comprendre ce que voulaient montrer ou expliquer les auteurs. Enfin, la gestion du rythme est bizarre, avec des ellipses abruptes donnant l'impression d'avoir manqué une ou plusieurs pages, et on ne sait jamais trop combien de temps s'est déroulé entre une scène et la suivante. Ça empêche de se laisser embarquer pleinement par le récit et c'est dommage car il y a un vrai charme pour le fond de l'histoire et les relations entre protagonistes.

13/09/2022 (modifier)