T'Zée - Une tragédie africaine

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Dans la touffeur de la nuit africaine, voici le crépuscule d'un pays imaginaire, magistralement raconté par Appollo et Brüno.


Afrique Noire Nouveautés BD, comics et manga

Au fond de la forêt équatoriale, dans le palais de T'Zée, la rumeur enfle. Le vieux dictateur aurait été tué. Alors que le pays s'enfonce dans le chaos d'une guerre civile, les membres du clan présidentiel vivent les derniers moments d'un régime corrompu qui disparaît. Le destin d'Hippolyte, fils de T'Zée, croise une ultime fois celui de Bobbi, la jeune épouse du dictateur porté disparu : se révèle alors un amour impossible et monstrueux.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Mai 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série T'Zée - Une tragédie africaine © Dargaud 2022

04/05/2022 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Attiré par le duo d’auteurs dont j’ai déjà apprécié quelques œuvres, je me suis laissé tenter par ce récit dont, pourtant, ni le cadre ni le profil des personnages, me semblaient séduisants… a priori. Oui, a priori, car une fois cette lecture entamée, il m’a été difficile d’abandonner ce récit. C’est dans un pays imaginaire, fortement inspiré par le Congo (ex-Zaïre) qu’Appollo place son intrigue et il est difficile de ne pas penser à Mobutu Sese Seko à la lecture de ce récit. T’Zée, dictateur impassible, mégalomane, craint, admiré, détesté, personnifie au mieux le dictateur africain tel que je l’imagine. Son fils, tiraillé entre un père qu’il admire et une vision politique nourrie par ses nombreux voyages, semble paralysé par l’ampleur de cette ombre qui plane au-dessus de lui. Instruit, intelligent mais trop bien éduqué peut-être pour endosser un rôle pour lequel il n’est pas taillé, il n’a même pas le courage de déclarer son amour à une amie d’enfance. La seconde épouse, arriviste en désespoir de cause, dont la beauté a scellé la destinée et qui découvre l’amour alors même que tout est perdu. Oui, c’est bien à une tragédie qu’Appollo nous confie. Un récit tout en ambiance, moite, désespéré, fataliste, dans une Afrique toujours en guerre, fétichiste, fascinante, impitoyable pour les faibles et dans laquelle la loi du plus fort apparait encore dans toute sa cruelle simplicité. La mise en page aérée, le dessin épuré, les dialogues posés, une forme de fatalité dans la destinée des personnages, et toujours cette Afrique décrite avec amour mais sans complaisance par un scénariste inspiré. Vraiment, un récit prenant. Tout en ambiance, oui… tout en ambiance…

04/05/2022 (modifier)