Vieux fou !

Note: 2.9/5
(2.9/5 pour 10 avis)

«Vieux fou» et ses camarades, aussi âgés et imbibés d’anarchisme que lui...


Anarchiste ! Espagne Troisième âge

Javier est un ancien de la guerre d'Espagne. Trop agé pour continuer l'action terroriste, et sans ressources, il décide de kidnapper le fils de l'homme le plus riche de Barcelone. La rançon devrait lui permettre de voir couler tranquillement ses vieux jours. Le père de sa victime est non-seulement très riche, il est aussi l'un des principaux traficants de drogue de la ville. Pendant que Joaquim se prend d'affection pour son vieux geôlier, son père lance une vague de représailles dans le gang rival, convaincu que ces derniers sont les seuls à avoir pû monter le kidnapping...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1999
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Vieux fou !
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

30/04/2003 | Thanos
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai bien aimé le premier tome, dans lequel un vieil anar, rescapé de la guerre d’Espagne, kidnappe un riche héritier pour arrondir sa retraite. Hélas, tout dérape, puisque le gamin s’avère le fils d’un roi de la pègre barcelonaise, et l’on se demande aussi rapidement qui du kidnappeur et du kidnappé mène la barque. Amusant retournement de situation. Et personnages croustillant, puisque le « vieux fou » s’adjoint deux vieux potes de la lutte antifranquiste pour sécuriser ses négociations avec le père du kidnappé. Ces vieux bonhommes font en effet penser à ceux que Lupano a présenté récemment dans sa série « Les vieux fourneaux ». Même si l’action se dilue un peu en fin d’album et perd en crédibilité, la lecture de ce premier tome est plutôt sympa. Hélas, la suite est moins intéressante. En effet, les travers entrevus en fin de premier tome deviennent dominant, puisque tout est dilué, moins crédible, et perd plus généralement en causticité. Le vieux fou n’est plus qu’un personnage parmi d’autres, dans une attaque de casino, des liens avec ETA qui se révèlent moins réussis. Bref, si vous ne devez lire et/ou acheter cette histoire, seul le premier tome (qui peut se lire de manière indépendante) en vaut la peine, la suite est vraiment décevante.

21/04/2017 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Une petite histoire qui voit un ancien combattant de la guerre civile espagnole puis terroriste anarchiste se confronter, un peu par erreur, à des mafieux de Barcelone alors qu'il a l'âge d'être à la retraite. C'est un récit léger, mélangeant un certain humour à une intrigue de kidnapping et de conflits entre gangs rivaux. Le dessin de Moynot est dans un style assez proche de celui de Tardi, en plus moderne dans l'encrage, la colorisation et le contexte. Il ne me ravit pas vraiment mais il remplit bien son office. Le scénario est sympathique, plus divertissant que vraiment marquant. Il comporte pas mal de petites facilités, entre des mafieux bien couillons et des vieux bien chanceux. Je n'ai pas trop accroché et cette lecture ne marquera pas trop ma mémoire mais elle est plutôt plaisante et amène un peu le sourire.

15/06/2016 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Si vous n'avez que feuilletez cette série ou simplement pris connaissance du "pitch", alors immanquablement vous avez pensé à Les Vieux Fourneaux. Certes il y a quelques similitudes notamment dans le fait de voir des anciens se remettre dans la partie avec un goût certain pour le non politiquement correct et le dézinguage du bien pensant. Ici , je ne sait pas peut être est ce lié au fait que l'action se passe en Espagne et de ce fait il me manque sans doute certains codes mais la charge me semble moins féroce que s'agissant de la série française. C'est frais, divertissant, original, le dessin possède un petit aspect vieillot mais assez juste qui rend cette BD plus qu'agréable à lire, pas d'achat conseillé, par contre un emprunt peut se faire.

13/03/2016 (modifier)

Un triptyque qui n’aurait pas dû aller au-delà du one shot. Le premier tome nous présente un personnage peu commun : un vieil homme baroudeur dans l’âme un peu truand qui monte un coup. Entre humour et action le tome joue le décalage entre un besoin d’action nécessaire à la truanderie et l’incapacité de notre vieux machin de pouvoir mener une activité physique ou informatique nécessaire au bon déroulement du plan. Ajoutons à cela la complicité pleine de malice d’un kidnappé en mal être adolescent vis-à-vis de parent certainement absents, vous obtiendrez un récit exploitant à merveilles les faiblesses des personnages en créant un équilibre improbable. Mais hélas lorsqu’il faut remettre le couvert pour les deux tomes suivant et un projet d’une toute autre envergure puisqu’il s’agit de braquer un casino. L’environnement anarchiste de notre ancien combattant espagnol prend alors une importance nouvelle et le ton devient forcé. Le récit perd en fluidité scénaristique et devient surfait là où une certaine fraicheur se dégageait du premier tome. Dommage Le dessin suit le chemin inverse, d’un premier tome assez brouillon, avec une colorisation assez banale et des traits parfois étonnants, les tomes suivants paraissent plus mûrs et plus pro. En fait cela rend peut être aussi le scénario plus superficiel, le premier tome montre des amateurs qui par la suite deviennent un peu trop sérieux. Comme l’avis précédent cela me fait également penser à John Doe un premier tome plein d’humour avec des personnages attachants dans leur faiblesse et une suite qui devient trop sérieuse qui perd cette autodérision initiale. Si le premier tome seul mérite l’achat et un , la suite ne me plait pas et serait notée , mettons donc un bof global sans achat qui fait moyenne mais ne traduit pas vraiment le ressenti exact de la série.

18/02/2011 (modifier)
Par kalish
Note: 2/5

C’est l’histoire d’un vétéran de la guerre contre Franco qui a besoin de fric et d’une nouvelle jeunesse. Le premier tome est sympa et pourrait être un one-shot. C’est amusant de voir ce vieux un peu fou qui n’a rien organisé, se dépatouiller comme il peut pour tirer un maximum de profit de son larcin. La relation entre ce personnage et le jeune qu’il enlève, ces situations où leurs expériences se complètent donnent le sourire. La fin est marquante et l’histoire aurait mieux fait de s’arrêter là. Ensuite, comme pour John Doe de la même collection, on rajoute une histoire beaucoup moins intéressante en 2 tomes. Le vieux fou devient limite secondaire et des personnages anecdotiques du premier volume prennent soudainement une importance qui ne semble pas coller avec leurs rôles initiaux. C’est dommage... J’ai pas accroché concernant le dessin même si on sent une nette évolution entre le 1er et le 2nd tome. A partir de ce dernier, Moynot prend en main la colorisation ; il gagne donc un peu en identité. Mais vu qu’à ce stade, le scénario est déjà devenu banal…

16/04/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Encore une série sympathique mais sans plus. Le vieux fou est un personnage certes attachant. C'est quand même un ancien de la lutte contre le général Franco qui décide tout simplement de payer sa retraite en enlevant un gosse dont le père est un gros trafiquant de drogue : rien que ça ! Les situations vont s'enchaîner pour le meilleur ou pour le pire. On oscille entre la franche rigolade et des scènes d'action plus que musclées. Cependant, cette valse hésitation entre deux genres peut donner un peu le tournis. A la fin du premier tome, la conclusion était claire. Le vieux fou ressuscite pour son retour. Cette facilité scénaristique va s'ajouter à bien d'autres rendant la série peu crédible. Reste une certaine fraîcheur de ton. On ne s'ennuie pas malgré une large faiblesse du scénario.

04/01/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Personnellement, j'ai trouvé que, dans les trois tomes, les personnages étaient attachants et que les situations étaient sympa à regarder (en revanche, ça ne me faisait pas beaucoup rire), mais j'ai trouvé qu'il manquait un petit quelque chose pour rendre la série vraiment intéressante à lire. Le dessin est bien fait et c'est un vrai plaisir de regarder les paysages. Par contre, à une ou deux reprises, j'ai trouvé les scènes d'action (comme celle à la fin du premier tome) un peu confuses. Une série sympathique sans plus.

18/02/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

A vrai dire seul le tome 1 mérite l'achat. Il devait d'ailleurs certainement être un one-shot à l'origine. (pas de référence de tome) L'intérêt de cette BD vient de ses personnages hauts en couleur : des retraités avec des passés peu catholiques, un jeune fils de trafiquant de drogue, etc... C'est rythmé et bien ficelé au niveau scénario. Le dessin se veut volontairement proche de la caricature pour les personnages mais les décors démontrent le savoir-faire de Moynot. C'est plaisant à lire et vraiment original. Par contre les tomes 2 et 3, faisant une histoire complète, sont beaucoup moins réussis. La sauce ne prend plus aussi bien pour cause de raccourcis scénaristiques vraiment grossiers. Je recommande le T1 mais pas les autres.

13/01/2008 (modifier)
Par jb
Note: 4/5

Qu'est ce que je me suis fendu la poire sur le premier tome. Voilà un scénario qui ne manque pas d'intérêt, jouant sur le choc des cultures (différence d'âge et de milieu social : vieil anar contre narcotrafiquant multimillionnaire). Des dialogues bien ciselés, des scènes bien construites, un rythme d'enfer, des personnages bien trempés et à mourir de rire tant ils se caricaturent eux-mêmes. Un petit bémol pour les couleurs pas très inspirées et pour la qualité des graphismes un ton en-dessous. Mais c'est vraiment à lire.

31/03/2007 (modifier)
Par Thanos
Note: 3/5

La rencontre d'un vieil homme et d'un adolescent pleine de tendresse. Le premier tome est une réussite. Le scénario est très bon, les personnages sont marrants et attachants. Les albums suivants sont bons mais n'ont pas la qualité du premier qui est vraiment génial !!! Le dessin est agréable, pas exceptionnel mais plaisant, les couleurs sont un peu pâles mais cela reste agréable à lire.

30/04/2003 (modifier)