Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Rover Red Charlie

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Suivez une bande de chiens liés d'amitié dans une aventure éprouvante, drôle et émouvante. Un récit complet écrit par Garth Ennis (Preacher, The Boys) et mis en image par Michael DiPascale (Hero Worship, Crossed).


Auteurs britanniques Avatar Press Chiens Les petits éditeurs pendant la pandémie

Je m'appelle Charlie et je suis un chien, tout comme mes deux amis, Red et Rover. Il est arrivé quelque chose à nos nourrisseurs. On ne sait pas ce qui s'est passé ni pourquoi mais voilà : ils ont commencé à s'attaquer les uns aux autres. Et ils se sont frappés, frappés et frappés... Jusqu'à ce qu'ils soient tous morts. On est seuls, maintenant. Plus personne pour nous nourrir, plus personne pour s'occuper de nous ou pour nous promener. C'est toujours le monde des nourrisseurs, mais sans les nourrisseurs. Il va falloir qu'on se débrouille sans eux. Rover dit parfois des mots bizarres, Red n'est pas très fûté et moi... Moi, j'ai peur. Texte:L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Février 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Rover Red Charlie

02/01/2022 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Vu la maison d'édition où est sorti le comics (Avatar) et le nom du scénariste, je me demande si ce one-shot fait partie de l'univers de Crossed parce que là aussi on se retrouve dans un univers post-apocalypse avec des cannibales. La grande différence dans le traitement du scénario est que les protagonistes sont des chiens. L'idée est assez amusante et j'ai bien aimé voir la fin du monde vu par des chiens et ils sont attachants même si j'avoue préférer les chats (ceux qui ont lu l'album vont donc savoir quelle scène j'ai le moins aimée !). Le seul problème est qu'au bout d'un moment j'ai eu l'impression qu'au final je lisais un énième récit avec des gens qui essaient de survivre, la seule grande différence est que les héros sont des chiens, donc ils ont pas le même mode de pensée qu'un groupe d'humains. Les dialogues sont pas mal même si les mêmes mots et les mêmes phrases reviennent un peu trop souvent à mon goût. Malgré tout, le scénario se laisse lire sans problème et les dernières pages m'ont touché émotionnellement. En bref, c'est pas un indispensable, mais cela reste un bon divertissement que je conseille aux fans d'Ennis.

02/01/2022 (modifier)