Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Territoire

Note: 3/5
(3/5 pour 16 avis)

Je me nomme Nigel Byrn. Vous n'aurez jamais l'occasion de faire ma connaissance. J'ai abordé les rives d'un territoire dont nul ne soupçonne l'existence.Je n'ai plus d'âge, plus d'ami. Je n'ai plus ni avenir ni passé. Je vis seul dans l'obscurité. A la merci de mon pire ennemi. Il n'a pas de nom, pas de visage. Seulement une conscience.


Avocats Corbeyran Insomnie L'horreur en bande dessinée

Lors d'une réception chez une amie, Nigel, brillant avocat New-Yorkais, retrouve Kirstie, jeune femme d'une beauté troublante, dont il était amoureux à l'université. Au cours de la soirée, Kirstie s'absente, indisposée par des visions inquiétantes auxquelles elle est régulièrement sujette. Elle disparaît et est retrouvée morte. Pourtant, Nigel reçoit un fax signé de sa main, un appel à l'aide, et pendant l'autopsie du corps se produit un phénomène étrange...

Scénariste
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2003
Statut histoire Série terminée 6 tomes parus
Couverture de la série Le Territoire
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

20/04/2003 | Thanos
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Le tome 1 distille suffisamment de mystère et d'étrangeté pour qu'on ait envie d'en savoir plus. C'est vrai que ce démarrage est fort et met bien en bouche. Le tome 2 se complique avec le meurtre de Dan et la jalousie de Sarah, mais reste dans cet élan positif. On a affaire à du vrai fantastique dans le quotidien à notre époque, et la technologie moderne est souvent utilisée, ça change donc des récits fantastiques en costumes, dans un vieux château écossais ou transylvanien avec pléthore de scènes nocturnes... C'est après le tome 2 que ça devient un peu moins prenant, le récit se met à ronronner, et Corbeyran tourne souvent autour du pot en faisant intervenir des personnages qui remplissent des rôles à peu près similaires (Jo, Wan et Kim auraient très bien pu se fondre en une seule et même personne). Comme à son habitude, il brode sur sa lancée (ce qui aurait pu réduire le nombre d'albums), mais il glisse parfois de bons éléments, bien qu'il utilise un sabir de parapsychologie et de sciences occultes parfois un peu prétentieux, on a l'impression que des termes assez redondants sont là parce que ça fait bien de les balancer pour cautionner son sujet. Sinon, le récit garde un côté oppressant d'une redoutable efficacité, il suffirait juste qu'il soit élagué de quelques artifices inutiles pour être vraiment passionnant. Graphiquement, on voit bien que c'est la première vraie série d' Espé, son dessin n'arrive jamais à se stabiliser correctement, ses personnages ont des visages , des silhouettes ou des parties anatomiques changeants, surtout les femmes qui sont un coup très belles, et un coup soudain moches (surtout nues) ou mal fagotées et avec des physiques ressemblants... il y a un gros défaut là-dessus, tandis que les décors sont nettement mieux dessinés. J'ai trouvé beaucoup plus intéressante l'idée d'associer les peintures de J. P. Ugarte, peintre bordelais installé à Pau et qui fut l'invité d'honneur de l'association culturelle dont je fais partie, lors de notre congrès annuel à Pau en juin 2011 ; à ce moment-là, je ne savais pas qu'il avait participé à cette Bd, j'aurais bien aimé en discuter avec lui... en tout cas, ce fut une belle surprise pour moi, et c'est une belle idée qu'a eue Corbeyran, car ces toiles sont indéfinissables, ça donne une dimension étrange au récit, l'aspect fantastique se renforce de façon insidieuse et fascinante. Au final, même si j'ai eu l'impression au milieu d'un certain flottement, d'un moment où le scénariste balade son lecteur, et malgré un dessin pas toujours esthétique, la série soulève des thèmes intéressants sur le monde réel et le monde des morts, et ne se révèle pas si désagréable à lire ; la fin est cependant surprenante et démoralisante.

22/01/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je précise tout d’abord que j’ai lu les 6 tomes qui composent la série d’une seule traite en une journée. Mon avis ne sera pas qualifié de parcellaire. Il est vrai que je n’aime pas commenter une série sans l’avoir lue jusqu’à la fin à moins de ne pas aimer du tout. Cela ne sera pas le cas en l’espèce. Le territoire nous entraîne aux limites du monde réel. Existe-t-il un ailleurs, un autre monde parallèle ? C’est un peu le thème central de cette série imaginée par Corbeyran qui s’est inspiré de peintures étranges. Il a décelé chez un peintre à savoir Jean-Pierre Urgate une fascination pour des paysages presque uchroniques. Je dois bien avouer que c’est effectivement fascinant car cela laisse libre court à l’imagination. Les paysages ne reflètent pas d'intimes tourments mais traduisent l'interrogation de l'être sur ses origines et l'avenir, exprimée par les éléments de la nature à travers des paysages virtuels traversés de visions et de forces antagoniques. Il y a quelquechose d'assez monstrueux derrière ces peintures. Pour en revenir au scénario, il est vrai que beaucoup qualifieront celui-ci comme un gros pétard mouillé. Il y a une idée intéressante qui ne sera pas traitée à la légère. Le propos n’est pas de se concentrer sur la personnalité de notre héros avocat qui semble être un homme à femme. Non, il s’agit plutôt de se concentrer sur le fameux territoire. Or, au final on s’apercevra que celui-ci ne faisait que partie d’un décor, d’où le sentiment d’avoir un peu de déception. Cependant, en creusant bien, on se rend compte que le scénariste n’est pas tombé dans la facilité et qu’il nous propose quelque chose d’autre que je vous laisserai découvrir. Bref, il existe des séries qu’il faut lire absolument jusqu’au bout pour en apprécier la moelle épinière. Néanmoins, le final un peu osé n'expliquera pas tout et il y aura des pans entiers du récit qui ne s'embriqueront plus dans la mécanique générale. Etait-ce seulement la fin voulue par l'auteur ?

07/01/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'ai pas trop accroché à cette série. Déjà il faut dire que j'en ai marre des héros beaux, riches et qui ont couché avec la moitié du casting féminin. Je trouve ce genre de personnage peu profond et sans intérêt. Le dessin est typiquement le genre de dessin qui ne m'attire pas. Toutefois, le mystère est assez intéressant pour que j'ai un certain plaisir à lire la série...durant deux tomes. Après, j'ai commencé à décrocher. Il n'y a aucun rythme (on dirait qu'il y a trois fois plus d'albums tellement c'est long) et je trouve que les bonnes idées sont mal développés. Je n'aime pas trop non plus les scènes qui semblent exister uniquement pour faire peur. Cela ne fait non seulement pas peur, mais en plus c'est ridicule.

09/05/2012 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

J'ai assez bien aimé les dessins, assez "modernes" et bien colorés, tout à fait mon style. C'est pour ça que je l'ai emprunté. L'histoire elle est pas trop mal, sans être transcendante. Je trouve que le suspens est bien géré, ce qui m'a plutôt donné envie d'avancer pour connaître la clé de ce mystérieux territoire. Mais voilà au bout du tome 3, j'ai toujours l'impression de ne rien savoir (ou si peu)... La lecture de ces albums était assez agréable mais ne me laissera pas un souvenir impérissable. J'hésite vraiment à conseiller l'achat, je pense que les amateurs de fantastique peuvent se lancer, les autres empruntez le à la bibliothèque.

14/12/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 Ne sachant rien de cette série, j'étais attiré par le texte accrocheur de 4e de couverture et surtout par la beauté et l'étrangeté des gravures qui sont un des éléments principaux de l'intrigue et qu'on retrouve en couverture de chaque album. Ces gravures en elles-mêmes suffisent à susciter en moi l'émotion et l'interêt. Mais par contre, à côté de ça, je n'aime pas le véritable dessin de la BD. Je le trouve très peu maîtrisé, presque amateur par moments, avec notamment de très gros ratés au niveau des anatomies, des perspectives, avec des personnages aux bras trop petits par rapport à leurs têtes, avec des femmes nues très moches, des décors la moitié du temps vides ou alors assez laids. Bon, ok, je force le trait et en réalité le dessin reste convenable et la série lisible, mais franchement ces quelques manques de maîtrise technique m'ont gâché une partie du plaisir de lecture. Quant au scénario, j'ai également moins été accroché que je l'aurais aimé. L'idée de base de ce Territoire et l'intrigue autour me parait bonne mais je n'ai pas trop apprécié son traitement. Les personnages par exemple manquent franchement de profondeur à mon goût et les côtés clichés façon série américaine où les New-Yorkais sont tous beaux, riches et soit avocats soit médecins soit artistes avec des histoires de cul entre chacun d'eux, ça me lasse très vite. Le côté fantastique lui-même, ce qui en principe aurait dû m'accrocher n'est pas traité non plus d'une manière capable de me captiver : manque de rythme, manque de suspense, manque de mystère avec les explications pseudo-scientifiques foireuses du gourou rasta aux cheveux blancs. De même, quand je vois à la fin du tome 2 une tentative de créer une deuxième intrigue parrallèle avec un complot et un meurtre, je décroche encore plus. Pourtant l'idée du scénario est bonne, la narration pas mauvaise, et l'intrigue pourrait être pas mal. En gros, c'est une série pas mal qui pêche à mes yeux par certains ratés au nvieau du dessin et du scénario. Dommage...

13/08/2005 (modifier)
Par LVK
Note: 3/5

Je me tâte de mettre un 2/5 ou un 3/5, voire même de conseiller l'achat. J'ai trouvé le tome 1 et le tome 2 totalement différents. Tome 1. Un scénario trop plat où tout reste à venir. On apprend pas assez à la fin de ce tome. Même si Corbeyran maîtrise bien son scénario. Le dessin est un peu dur à lire et m'a un peu gêné tout au long de l'album. 2/5, achat non conseillé. Tome 2. Alors là on passe aux choses sérieuses ! L'ambiance est beaucoup plus prenante ! Le scénario plus rebondissant et le dessin s'est amélioré. 4/5, achat conseillé. Tome 3. Mes doutes étaient fondés. Nous sommes passés aux choses très sérieuses. Il est très prenant. Le scénario est encore plus glauque et cela nous procure finalement une bonne série.

18/04/2005 (modifier)
Par cac
Note: 3/5

Je vois que le tome 2 est sorti récemment, faudra que je le prenne un jour. Après la lecture du premier tome, le sentiment est bon même si je ne suis pas pressé d'aller courir acheter la suite. J'ai vraiment trouvé que les dialogues ne sonnaient pas bien, et je me voyais les corriger très souvent. Au rang des bons points, le scénario assez intrigant, mais on apprend malheureusement trop peu de choses avec ce premier tome, et les couleurs bien réussies. J'aime bien également les gravures de ce fameux territoire. Il y a un autre petit hic qui est ce côté un peu lisse des personnages et ce milieu qu'on peut qualifier d'huppé dans lequel ils évoluent. A lire mais pas indispensable.

19/06/2004 (modifier)
Par Pacman
Note: 2/5

Encore un Largo Winch en puissance. Il est beau, il est riche, les femmes sont à ses pieds, il vit dans un somptueux loft avec vue sur Manhattan. A croire que les nouveau heros ont besoin d'être libérés des besoins bassement materiels pour pouvoir se consacrer à l'aventure. En plus le scénario ne nécessitait pas un tel déballage de luxe arrogant. Tout ceci est d'un banal. Tout comme le dessin d'ailleurs. Que des poupées stéréotypées et de beaux mâles "à la mode". On ne peut que relever les nombreuses imperfections et les couleurs ternes qui, à mon sens, gâchent vraiment la lecture. Pourquoi deux étoiles alors ? Hé bien parce que malgré tout, ce premier tome m'a donné envie de connaitre la suite. Et je sais Corbeyran capable de bien mieux que ça.

08/04/2004 (modifier)
Par Chatoune
Note: 3/5

Le résumé de cette BD m'avait paru sympa donc j'ai décidé d'inaugurer cette nouvelle collection delcourt avec le Territoire. Et bien je dois dire que je n'ai pas été déçue. Le dessin est très joli, l'atmosphère tendue et le scénario est à la hauteur de mes attentes. Mais évidemment ce n'est qu'un tome 1, donc on ne sait pas encore très bien ou ça va. Espérons que le tome 2 continuera dans cette lancée.

26/05/2003 (modifier)
Par ganhima
Note: 2/5

Le vrai problème avec des premiers tomes...ben, c'est que ce sont des premiers tomes ! Et qu'ils ont souvent du mal à intéresser ou à accrocher le lecteur. Et c'est tout à fait vérifiable avec Nécropsie. J'aime bien le titre (le même qu'un polar gore et sanglant américain des 90's) et aussi les images du Territoire. Mais, quand même...ce premier tome est un peu décevant. Disons que je trouve inutile de le lire sans avoir la suite à portée de main, car à part présenter de (trop) nombreux personnages et un tout petit début d'intrigue, il ne se passe pas grand chose quand même... On apprend juste que Kirstie n'est pas vraiment elle et que ses problèmes ne sont pas d'ordre psychiatrique comme tout le monde semble disposé à le croire...et aussi que le héros plaque sa femme et sa maîtresse et aussi ses amies pour essayer de la sauver. Bien. Soit. Et ? Et rien, justement. Là est le problème. Les dessins ne me plaisent pas trop. Assez communs, pas toujours très corrects (certaines bizarreries anatomiques un peu trop présentes), c'est pas mal, mais pas du tout original. Je trouve les couleurs trop peu nuancées, un peu trop froides par moments. Honnêtement, je pense qu'à moins de lire le tome deux dans la foulée, la lecture de ce premier tome n'apporte rien du tout. Pourvu que la suite soit bonne...

14/05/2003 (modifier)