Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Nouvelles Aventures de Sabrina

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Roberto Aguirre Sacasa et Robert Hack redonnent vie à la sorcière Sabrina issue du monde d’Archie Comics, et plongent l’adolescence dans ses retranchements les plus complexes et les plus occultes... À l’instar de Riverdale, l’univers de Sabrina a récemment été rebooté en série TV sur Netflix.


Archie Comics Sorcières

À l’aube de son seizième anniversaire, la jeune sorcière Sabrina Spellman se retrouve à la croisée des chemins, obligée de choisir entre un destin astral et une vie tranquille avec son petit-ami bien mortel, Harvey. Mais madame Satan, une ennemie mortelle de sa famille, fait son apparition à Greendale, les yeux rivés sur notre jeune sorcière... Sabrina est-elle capable de lui faire face, ou sa carrière de sorcière va-t-elle se terminer précipitamment – en même temps que ses études ? Texte : L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Avril 2019
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Les Nouvelles Aventures de Sabrina

05/10/2021 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Après avoir massacré Archie avec Riverdale présente Afterlife with Archie, le scénariste Roberto Aguirre-Sacasa s'en prend à cette pauvre Sabrina. Bon, le fait qu'à la base Sabrina soit une sorcière fait en sorte que cela fait plus de sens de la mettre dans un récit fantastique qu'Archie et sa bande. Ce que j'ai moins aimé est qu'on transforme l'univers de Sabrina en un truc sombre. En fait, cela m'aurait moins dérangé si au moins l'histoire était captivante et ce n'est pas le cas. Un détail amusant : j'ai trouvé l'histoire moins cliché que « Afterlife with Archie », mais je me suis encore plus ennuyé à la lecture de ce Sabrina. La faute au dessinateur qui jusqu'à présent n'avait fait que des illustrations de couvertures et disons que ça se voit. C'est un bon dessin pour des illustrations qui marche moins bien pour une BD. Les personnages sont figés même dans les scènes d'actions et ça manque cruellement de fluidité dans la narration. Alors qu' « Afterlife with Archie » se lisait bien, là j'ai eu l'impression que je mettais une éternité chaque fois que je lisais une page. Il y a quelques scènes fortes qui se détachent du lot, mais globalement je trouve que c'est juste pas passionnant à lire.

05/10/2021 (modifier)