Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Contes de la Umbrella Academy (You look like death ! The Umbrella Academy)

Note: 1/5
(1/5 pour 1 avis)

Ce spin-off met l'accent sur Klaus, le membre de la Umbrella Academy, capable de parler aux morts, alors qu'à 18 ans, il est viré de l'Académie. Il repousse ce don en abusant de substances illicites et d'alcool...


Fantômes Los Angeles Nouveautés BD, comics et manga Spin-off Vampires

Autrefois, la Umbrella Academy était incomparable. Sous la tutelle de leur mentor, le Dr Reginald Hargreeves, cette équipe dysfonctionnelle de jeunes super-héros a passé son enfance à combattre le mal et à perfectionner ses dons extraordinaires. Jusqu'à ce que quelque chose de terrible arrive... Et Klaus n'est pas le moins névrosé de l'équipe... Loin de là !

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Août 2021
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série Les Contes de la Umbrella Academy

10/09/2021 | pol
Modifier


Par pol
Note: 1/5
L'avatar du posteur pol

"Tu pues la mort" est le premier tome d'un spin off de Umbrella Academy, série que j'apprécie énormément. Comics dévorés, série Netflix bingwatché... bref je suis en terrain conquis. Et c'est avec curiosité que je me suis lancé dans cet album qui se focalise sur Numéro 4, autrement dit Klaus, le personnage qui a la capacité de parler avec les morts et qui a un certain penchant pour la défonce et les substances illicites. Ici tout commence par le jour où, alors qu'il n'a que 18 ans, il se fait virer de l'académie. Son premier réflexe ? Se défoncer.... Et probablement que pour apprécier et comprendre cette histoire il aurait fallu se mettre dans le même état. Là où on espère une histoire qui va se recouper avec la série principale, là où on espère en apprendre plus sur le personnage, son passé, là où on aimerait une aventure surprenante qui pourrait justifier des évènements ultérieurs, nous n'auront absolument rien de tout ça. A la place, un récit un peu lent de 150 pages où Klauss échangera ses services en échange de quelques amphètes, et où il croisera une actrice sur le déclin, un singe vampire, des fantômes, des dieux et où ils se promènera dans le ciel au milieu de vieux meubles qui volent. Normal, tout va bien. La narration est décousue, on saute d'une scène à l'autre de manière abrupte sans tout comprendre. Le fond est de toute façon bien mince et surtout les recoupements avec la série principale inexistants. Au final l'histoire est sans intérêt, le dessin ne rattrape pas l'ensemble. J'ai beau chercher du positif, je n'en vois hélas pas. Le fan que je suis est déçu, déçu, déçu...

10/09/2021 (modifier)