Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Tambour de la Moskova

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Vincent en est sûr : l'Empereur lui a souri. Tout le monde lui sourit, d'ailleurs. Avec sa frimousse d'ange, le jeune tambour est la seule lueur d'espoir qui subsiste dans l'univers absurde de la désastreuse campagne de Russie menée par Napoléon.


1799 - 1815 : Le Premier Empire - Napoléon Bonaparte Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Russie

Un dernier reste d'innocence, choyé et protégé par son entourage, à l'heure où la plus grande armée que le monde ait jamais connue continue de marcher à sa perte.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 12 Mars 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Tambour de la Moskova

03/06/2021 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Tambour de la Moskova se déroule durant la Campagne de Russie et raconte l'histoire d'un jeune soldat, tambour dans l'armée de Napoléon, qui a la particularité d'avoir un physique d'enfant charmant, presque angélique. Il a aussi le même caractère, réservé et craintif, et suit sans discuter ceux qui le prennent sous leur aile en essayant d'éviter la mort qui rôde en permanence. Le graphisme de Simon Spruyt prend la forme d'une peinture au style coloré et légèrement naïf. S'il reste épuré en matière de détails, il développe une jolie personnalité et un certain esthétisme. L'histoire quant à elle joue fortement sur le charme angélique du héros qui fascine bien malgré lui tous ceux qui le rencontrent. Il va ainsi évoluer de protecteur en protecteur, au fur et à mesure que chacun d'entre eux se fait tuer d'une manière ou d'une autre dans le chaos de la guerre. Avec lui et les lambeaux de l'armée de l'Empereur, nous allons suivre la débacle tandis que l'hiver s'installe et que les cosaques harcèlent les troupes françaises. L'horreur de la situation contrastera ainsi fortement avec la blancheur innocente du héros, attirant la mort autour de lui malgré lui. Quand viendra le temps des souvenirs, quand le héros devenu vieil homme se rappelera de ces événements, se posera la question sans réponse de savoir s'il doit se considérer comme un ange venu apporter l'espoir dans le coeur des hommes, s'il est au contraire un lâche portant le malheur à tous ceux qui l'approchent, ou s'il n'est qu'un fétu de paille sans importance dans des événements qui le dépassent. Même si je reconnais l'intérêt graphique et la question de fond de cette histoire, j'avoue ne pas avoir été vraiment captivé. D'une part parce que je n'ai pas accroché au personnage principal que je trouve ennuyeux, limite agaçant. D'autre part parce que, ayant déjà Bérézina et La Nuit de l'Empereur, j'avais déjà une assez bonne connaissance de la Retraite de Russie et cette BD là m'a nettement moins appris à son sujet que les deux autres. Et globalement, l'histoire ne m'a pas emporté et sa conclusion m'a laissé assez indifférent. D'où ma note finale en demi-teinte : 2.5/5

03/06/2021 (modifier)