Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Banquet final

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Aventures fantastiques.


De retour au pays après un long périple à l’autre bout du Monde, deux vieux aventuriers vont constater, à leurs dépends, que rien ne sera plus jamais comme avant. Ils formaient un duo ; ils reviennent à quatre. La jeune femme et le lion géant rencontrés au retour devront trouver leur place dans une cité inconnue… Mais que peut-on espérer en introduisant un animal sauvage en milieu urbain ? On ne badine pas impunément avec Dame Nature. Que se passe-t-il après avoir tourné la dernière page d’un livre d’aventure ? Ce récit fantastique nous plonge dans l’intimité de héros d’une quête terminée, et bien qu’ on puisse penser que celle-ci sonne la fin de l’histoire, elle pourrait bien être le point de départ d’ une autre…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Novembre 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Banquet final

27/04/2021 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Cet album est d'abord un bel objet. Une couverture cartonnée "brute" mais épaisse, un dos toilé, et à l'intérieur la colorisation (que l'on peut ne pas aimer) est elle aussi marquante. On voit que l'auteur est un habitué du travail en sérigraphie. Le dessin use d'un trait gras, mélangeant parfois réalisme relatif et aspect brouillon et simpliste. Quant à l'histoire, elle est vraiment étrange, et difficilement résumable. C'est un mélange de fantastique (voir le lion à la queue et la crinière de feu, entre autres), de SF (voir les créatures bizarroïdes qui peuplent certaines pages) et d'aventures plus ou moins oniriques. Cela part dans tous les sens, avec parfois l'impression que le scénario se développait assez librement, sans toujours suivre une ligne très stricte. Alors du coup ça donne un aspect joyeusement foutraque et déroutant, un peu naïf. C'est rafraichissant, mais je n'ai pas été séduit autant que je l'espérais en ouvrant cet album. Note réelle 2,5/5.

27/04/2021 (modifier)