Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Cobayes

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 6 avis)

Le dernier one shot de Tonino Benacquista et Nicolas Barral, Les Cobayes, se déroule dans l'univers des laboratoires pharmaceutiques.


Auteurs espagnols Médecine

Les Cobayes, ce sont deux hommes et une femme qui, pour le moment, attendent dans une antichambre aseptisée. Ils se sont portés volontaires pour tester un antidépresseur révolutionnaire mis au point par un laboratoire pharmaceutique, mais le médicament aura des répercussions pour le moins inattendues sur leurs vies... Les Cobayes est un roman graphique ; une BD qui est à la fois un polar pharmaceutique, un roman psychanalytique et une comédie grinçante.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Janvier 2014
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Les Cobayes
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

13/01/2014 | pol
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Toni Benacquista est un auteur que j'apprécie dans ses ouvrages par son ton humoristique et critique de notre société. J'ai lu plusieurs livres de sa plume et je retrouve à chaque fois son ton déjanté, allant jusqu'à rendre une situation rocambolesque mais d'une réflexion pertinente sur notre société. C'est un auteur qui aime s'affranchir de la crédibilité pour développer ce qu'il veut dire, et lorsqu'on l'enrobe dans une bonne couche d'humour, ça me plait beaucoup. Pour cette BD, l'auteur à choisit de parler des labos pharmaceutiques et de tout ce qui gravite autour. Sans aller jusqu'à dire que je suis d'accord avec l'auteur, n'étant pas aussi alarmiste que lui, je dois reconnaitre qu'au vu des nombreux scandales qui émaillent ce secteur d'activité, il y a une réelle interrogation à avoir. Et c'est tout le but de la BD, en faisant une histoire qui bascule progressivement dans une fiction qui ne semble pas crédible mais qui appuie un propos qui l'est beaucoup plus. Et avec quelques jolies pointes d'humour bien trouvées qui parsèment l'ensemble, faisant de la BD un bon mix entre l'humour et la dénonciation sociale. J'ai juste un regret sur la fin, arrivée un peu vite et qui conclut trop facilement le scénario. Je suis frustré de ne pas avoir eu quelque chose de plus développé, qui puisse réellement conclure cette histoire hors-norme. Niveau dessin, par contre, je suis beaucoup plus mitigé. Je lui reconnais un certain style et un propos très clair, très lisible, cependant je ne suis pas très fan de ce style que je trouve trop carré, trop détaché. Il manque ce truc qui rend le dessin plus vivant. Il n'est pas figé, mais manque de dynamise, à mes yeux. C'est un propos tout à fait personnel, mais je n'en ai vraiment pas été fan. En somme, une BD qui reste dans la lignée de ce que je connaissais de l'auteur : déjanté et bien trouvé dans les idées, parfois flirtant avec le rocambolesque et ne s'embrassant pas toujours d'une crédibilité parfaite pour servir totalement son propos. C'est drôle, et ça fait réfléchir. N'eut été les quelques points de détails que j'ai soulignés plus haut, j'aurais poussé jusqu'à 4 !

22/11/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Malgré une couverture que je trouve affreuse et qui ne m'incitait pas à emprunter cet album en bibli, j'ai sauté le pas et en fin de compte, ce fut une lecture édifiante sur l'industrie pharmaceutique et les laboratoires qui conçoivent des médicaments miracle censés nous aider dans nos vies modernes d'hommes et de femmes stressés. Certaines vérités sont proférées, et je suis assez convaincu avec le fait que beaucoup de médocs sont créés dans un but purement commercial, et ce que dit l'un des 3 cobayes à un moment, sur le fait que les labos "inventent des maladies pour vendre leurs pilules salvatrices", n'est pas entièrement faux. Je crois qu'on se fait tous une idée des labos un peu dans ce sens. J'ai bien aimé ce ton caustique et accusateur, le sujet de cette Bd est très original et cerne bien l'univers de la pharmacologie, on se pose pas mal de questions, et d'ailleurs la fin semble un peu pessimiste, parce que si j'ai bien compris, les 3 cobayes vont avoir désormais besoin de leur gélule miracle pour améliorer leur vie, ils sont donc addicts, c'est une dépendance. Cette perspective est peu réjouissante, selon de quel point de vue on se place. Mais ce qui est intéressant aussi dans cette Bd, c'est le changement de personnalité des 3 personnages, l'évolution de leur "carrière" si on peut l'appeler ainsi, de même que les 3 toubibs qui s'occupent d'eux subissent eux aussi des retombées de ces tests. Le dessin est très agréable, c'est une sorte de nouvelle Ligne Claire, pure et bien propre, le trait de Barral a bien évolué depuis Baker Street, je ne me rappelais même plus que j'avais déjà lu des Bd de cet auteur, notamment aussi Philip et Francis (Les aventures de). Un récit intéressant, qui sort de l'ordinaire, sur un sujet qui peut inquiéter.

15/02/2017 (modifier)
Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

Vous aimez les histoires qui ne vous lâchent plus jusqu'à la fin ? Vous aimez les histoires ancrées dans la réalité ? Vous aimez les histoires avec des gens ordinaires face à des situations qui deviennent extraordinaires ? Si vous répondez oui à ces trois questions alors ce one shot est fait pour vous. J'aurais pu ajouter que le scénario est malin, diablement bien construit, y mêlant quelques flashbacks qui ne plombent pas le mouvement. En somme une bonne et divertissante lecture qui subtilement nous dit des choses sur la psyché humaine ainsi que sur le monde merveilleux des labos pharmaceutiques (mais ceci est un vaste débat dont nous pourrions parler ailleurs). Lecture conseillée, l'achat en fonction du goût.

29/12/2015 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Qui n’a jamais essayé d’être un cobaye pour faire avancer l’industrie pharmaceutique en permettant la guérison ou le soulagement des malades ? Très peu de monde en fait car les cobayes se retrouvent surtout parmi les gens fauchés. 21 jours de test pour la somme royale de 3500€ : c’est ce que propose une annonce proposée par un grand laboratoire. Il y aura quand même beaucoup de candidats qui se présenteront pour seulement trois retenus. On va dès lors suivre le parcours de ces trois personnalités différentes qui vont servir de cobayes pour un antidépresseur du tonnerre. C’est intéressant de rentrer dans l’univers secret de la pharmaceutique ! Il y a tout d’abord la jolie immigrante venue d’Inde et qui rêvait de faire l’école d’art à Paris afin de défier son paternel qui ne lui trouve pas de talent. Il y a également ce père de famille qui est souvent licencié par ses différents employeurs à cause de ses pertes de mémoire liées à un traumatisme de son enfance. Il y a également ce jeune looser de 22 ans qui se rêve d’être un Don Juan mais dont les performances au lit sont plutôt médiocres malgré le viagra. Sic. J’ai bien aimé la construction de ce récit qui est parfaitement maîtrisé de bout en bout. A la fin, on voit les différentes interconnections de petits détails très anodins qui parcourent la bd. On sent une grande maîtrise au niveau du scénario ! Par ailleurs, le dessin sert bien cette histoire de médicaments qui décuplent les talents là où il y avait faiblesse. On va avoir droit à une génie de la peinture, un homme dont la mémoire est phénoménale, ce qui est pratique pour les jeux de cartes, et un Casanova qui n’aura plus rien à apprendre dans l’art de la séduction. La fin va apporter son lot de surprises sur ce thème de la pilule qui change positivement votre vie. Et puis, il y aura une réflexion sur les véritables finalités de l’industrie du médicament. C’est une lecture que tout médecin devrait prescrire à ses patients.

29/07/2015 (modifier)
Par yOyO
Note: 3/5

Tout comme pol, j'ai passe un bon moment de lecture avec cet album. Une histoire plaisante en 96 pages pour un polar pharmaceutique bien dans l'ere du temps. Il est question de tester un medicament sur 3 cobayes et de voir les effets escomptes une fois les tests termines. La lecture est tres fluide, le dessin de Barral est de tres bonne facture, a la fois en ligne claire classique et suffisamment fin pour etre personnifie. La fin de l'album reste ouverte et bien pensée, libre a chacun d'imaginer une suite ou de se poser quelques questions. En bref une bonne bd grand public. A lire ... Seul frein a l'achat son prix, 18euro ce n'est pas donne.

08/02/2015 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Une histoire intéressante, bien dans l’ère du temps. Il est question de trois personnes qui testent des médicaments et des effets sur leur moral et leur comportement. Evidemment cela aura des conséquences extrêmes et qui ne seront pas du tout celles attendues par les médecins. Celui qui avait des pertes de mémoires deviendra une vraie encyclopédie, celui qui avait des problèmes de libido deviendra un vrai tombeur, bref cette sorte d’antidépresseur va non seulement guérir le problème de chacun mais va décupler l’effet inverse. Le découpage du récit est bien fichu. On suit petit à petit l’évolution des cobayes et tout va crescendo. Les effets inattendus du traitement vont radicalement changer nos personnages. Comment vont ils vivre avec leur nouveau « talent » ? Cela donne une histoire plutôt originale et bien que fictive elle ne parait pas si loin des dérives de notre société. La fin assez ouverte est également bien vue. Au final une BD franchement pas mal qui mélange habilement roman graphique et polar.

13/01/2014 (modifier)