Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Peste

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Forêt mystérieuse, animaux féroces, vêtements haute-couture, intrigues de cour... bienvenue chez Peste ! Notre couturier va s’occuper de vous.


La Mode Les petits éditeurs pendant la pandémie

Au sein du royaume de Bordevalain, le style est d’une importance capitale si l’on veut se faire respecter. Toute la population de la cité-état vit de la mode, dont les matières premières proviennent de la faune et de la flore de la riche mais dangereuse forêt qui l’entoure. Apolline, chasseuse, Olivier, couturier, et Maschine, forgeronne, ont fondé la maison de couture Peste et, suite à la rencontre de cette première avec un mystérieux marchand, vont se retrouver mêler à un vaste complot…

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 10 Janvier 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Peste

21/04/2021 | fuuhuu
Modifier


Par fuuhuu
Note: 2/5
L'avatar du posteur fuuhuu

Un récit rocambolesque, où la mode et le style régissent la vie de tous. Peste est une maison de couture indépendante pour laquelle travaille nos héros et héroïnes. Une chasseuse qui se procure les peaux sur des créatures fabuleuses, un couturier et une forgeronne. Je n'ai franchement pas été emballé par le scénario. Il est pourtant très original, il se déroule dans un univers très intéressant, où absolument tout tourne autour de la mode. J'ai tout de même apprécié la faune et la flore que nous propose Gauvain Manhattan. Là où j'ai vraiment eu du mal, c'est tout d'abord au niveau des dessins. Le dessin est en noir, blanc et rouge, avec effet crayon/ pastel où je ne sais trop quoi (je ne m'y connais que très peu en dessin) et je n'ai jamais accroché aux graphismes. De plus, l'album est écrit en écriture inclusive. Je ne suis déjà pas fan de ce type d'écriture, mais en plus, l'auteur l'a modifie. Pour mieux vous illustrer la chose, l'auteur explique au début de l'album ceci: - En "bon" français: chasseur + chasseuse = chasseurs - à l'inclusif: chasseur + chasseuse = chasseur.se.s - dans Peste: chasseur + chasseuse = chasseurses Alors certes, cela donne une présence grammaticale aux personnages féminins du récit, mais cela m'a surtout complètement sorti de l'histoire et additionné à ma "non-adhésion" au dessin, j'ai peiné à finir cette bande dessinée. Maintenant, je ne peux nier les nombreuses qualités de cette première BD pour l'auteur et je suis curieux de lire des avis d'autres lecteurs ayant à l'inverse de moi, apprécié cette BD. 2 étoiles MAUPERTUIS, OSE ET RIT !

21/04/2021 (modifier)