Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Le Faucon déniché

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

Adaptation du roman éponyme de Jean-Côme Noguès.


987 - 1299 : Moyen-Âge et Capétiens Adaptations de romans en BD Languedoc-Roussillon Les Rapaces

Né dans une famille de « manants », Martin n’a pas le droit d’avoir un faucon, privilège réservé au seigneur. Il décide d’enfermer son oiseau dans une cage qu’il dissimule dans une maison abandonnée. Mais, un soir, démasqué par le fauconnier, il se retrouve en prison...

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Février 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Faucon déniché

01/03/2021 | Spooky
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Ma notation tient compte de l’âge du lectorat visé. En effet, les plus jeunes seront sans doute sensibles à un certain message humaniste, de lutte contre les injustices, au personnage de Martin, cet enfant qui prend tous les risques pour être avec son faucon, et pour l’empêcher de devenir un chasseur/tueur. Ils passeront plus facilement les grosses ficelles qui m’ont, moi plutôt déplu. En tout cas c’est clairement un lectorat junior qui est visé, ce que la présence des jeux et questionnaires en fin d’album confirme. Pour ma part, si j’ai trouvé le dessin bon, dynamique, et si la narration est fluide, j’ai trouvé qu’il y avait là beaucoup trop de sirupeux (seul le rebondissement final, en amenant une touche plus noire, sauve l’ensemble d’une certaine mièvrerie je trouve). En effet, le seigneur (et encore plus sa femme) sont d’une gentillesse (dans presque tous les sens du terme) qui m’a énervé sur la fin – et qui manque de crédibilité, alors même que pour le este il y a un effort pour reconstituer un certain moyen-âge réaliste. Je ne connais pas le roman d’origine, et ne peux juger du travail d’adaptation, ni des coupes qui ont sans doute été faites. Mais cela donne quelques raccourcis frustrant (qu’est devenu le chef des gardes qui serait à l’origine d’une trahison, qui sont ces ennemis qui attaquent le château, et qui disparaissent brusquement sans laisser de traces ?). Mais, comme je l’ai dit, un lectorat plus jeune peut trouver son compte dans cette histoire, en s’identifiant au jeune Martin, dans un univers médiéval toujours propice aux dérives de l’imagination. Note réelle 2,5/5.

18/10/2021 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Spooky

Le Faucon déniché est un roman destiné à la jeunesse sorti en 1972, et vite devenu un classique. Ces aventures d'un adolescent passionné par les faucons et déterminé à récupérer celui qu'il a déniché, au mépris des privilèges seigneuriaux, constitue un beau récit mouvementé, mais aussi une initiation à la société médiévale pour les plus jeunes. En creux, il propose une réflexion sur une question brûlante : faut-il se plier à une loi inique ? La réponse est évidente, et le jeune Martin l'illustre de façon à la fois attachante et qui suscite l'admiration. En outre l'histoire évite les écueils de l'angélisme, et sa conclusion, bien que surprenante, n'en est pas moins inéluctable. Le scénariste Maxe l'Hermenier, initiateur de la collection Pépites chez Jungle, a su à mon avis conserver tout l'esprit de ce roman. Son adaptation n'élude pas le sous-texte de l'oeuvre originale. Il a en outre trouvé en Steven Dupré un illustrateur solide, à la fois rapide et doué, qui a su affiner son style médiéval sur Kaamelott notamment. Une belle adaptation.

01/03/2021 (modifier)