Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les rivières du passé

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 3 avis)

Stephen Desberg - scénariste du Scorpion, du Jardin des désirs, de I.R.$ ou encore de l'Etoile du désert - et Yannick Corboz, le dessinateur surdoué de l'Assassin qu'elle mérite ont réalisé une grande bande dessinée au croisement de trois genres : L'Histoire, le polar et la Fantasy.


D'un monde à l'autre Ecole Emile Cohl Paris Voleurs et cambrioleurs

À Paris, de nos jours, on suit les pas d'une jeune femme solitaire, sauvage et un peu paumée. Depuis son enfance, elle pratique la seule activité pour laquelle elle est incroyablement douée : Linn est une voleuse ! Pour tromper l'ennui, elle cambriole des musées ou des hôtels particuliers et s'empare, au profit de collectionneurs peu scrupuleux, de reliques ou d'objets d'arts de grande valeur. Son dernier coup de maître : elle a dérobé pour le compte du sulfureux Argonovitch un bijou d'une valeur inestimable : le médaillon du Dieu Aton dont aucune representation n'existait à ce jour. En essayant d'échapper à la propriétaire du joyau, Linn traverse une porte et se trouve projetée dans un Paris parallèle, moyenâgeux et menaçant, dans lequel l'Histoire ne s'est pas déroulée de la même façon...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Février 2021
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Les rivières du passé

26/02/2021 | pol
Modifier


Par sloane
Note: 4/5
L'avatar du posteur sloane

En lisant les deux avis de pol et Paco je me suis dit que cette série était pour moi et oh ! miracle il se trouve que le sieur PAco me prête l'objet. Une histoire mêlant créatures fantastiques, intrigues se déroulant dans plusieurs époques et si vous y ajoutez une touche d’Égypte ancienne avec le pharaon Akhenaton de la XVIII ème dynastie, que voulez-vous moi j'en bave d'avance. En premier lieu un feuilletage rapide me donne à apprécier grandement le dessin de Yannick Corboz déjà plus que bon sur L'Assassin qu'elle mérite. C'est beau, c'est dynamique, lisible et ici d'une grande puissance, j'aime ce vieux Paris entre une fin de Moyen-Age et un mélange de XVIIème et XVIIIème siècle. Chapeau bas! Que dire également du scénario déroutant dans les premières pages mais qui s'éclaire rapidement et provoque un grand plaisir à suivre les deux héroïnes. A ce titre la fin de ce tome ne donne qu'une envie, lire la suite vers une Venise en ruine et plus loin l’Égypte. Mieux que de m'appâter les deux auteurs ont su me prendre dans leurs filets. J'hésite à dire à PAco que j'ai perdu sa BD.

24/05/2021 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

Voilà une série qui démarre tambours battants et qui réussit de façon étonnante un mix des genres et d'influences très différents. Stephen Desberg en funambule averti, nous concocte ici un petit philtre savoureux : une pincée de voleuse gentlewomen, une touche de fantastique, un zeste de mythologie, un soupçon de fantasy, une louche de monde parallèle, on touille bien et y'a plus qu'à servir bouillant! Ajoutez à cela le dessin et la colorisation des plus appréciable de Yannick Corboz, et nous voilà catapultés dans une nouvelle série très prometteuse centrée sur l'Aventure avec un grand A. Après une introduction nous présentant de dangereuses créatures et leur maître, ce sont sur les pas feutrés et des plus discrets de la belle Linn, voleuse de profession, que nous nous lançons. Tout le début de l'album va ainsi évoluer en alternance entre les Paris de ces deux mondes, jusqu'à ce que tout ce beau petit monde et ses protagonistes, après moult péripéties, finissent par se réunir et relancer l'Aventure sur de nouveaux chemins. C'est rythmé, prenant à souhait, les amateurs de mystères et de fantastique devraient rapidement tomber sous le charme de ce premier tome trépidant, il ne reste plus qu'à espérer que le niveau reste constant et que de belles surprises nous attendent encore dans la suite à venir !

27/02/2021 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Cette BD c'est d'abord un plaisir visuel, comme d'habitude avec Yannick Corboz aux pinceaux. On plonge volontiers dans l'ambiance qu'il arrive à tisser dès les premières pages. D'une manière générale les planches sont esthétiques, on a régulièrement de belles cases qui "débordent" de la page. Il fait également la part belle à ses héroïnes aux courbes sensuelles. Et enfin les décors de ce Paris moyenâgeux sont également réussis. L'ensemble est homogène et très agréable donc, même dans les scènes un peu sombre ou dans les scènes d'action cela reste très lisible. Coté intrigue, cette aventure nous entraine sur les pas de Lynn, une jeune voleuse qui ne recule pas devant le danger et la hauteur des toits de Paris. Avec elle, en poursuivant une autre jeune femme énigmatique, on va pousser la porte d'un monde parallèle, qui visiblement vit toujours à l'époque du moyen âge. Les habitants vivent dans la peur de drôle de créatures : les Shayks. C'est pas mal, les 2 héroïnes donnent envie de suivre leurs aventures. Je n'ai pas été complètement convaincu par ces étranges créatures qui donnent un ton trop fantastique à mon goût. Mais à coté de ça il y a ce qu'il faut de mystère pour rentrer facilement dans l'histoire. Les premières péripéties s'enchainent plutôt bien et c'est assez plaisant. On a envie de savoir où tout cela va mener nos deux protagonistes.

26/02/2021 (modifier)