Voyage au bout de la Lune

Note: 3.81/5
(3.81/5 pour 16 avis)

La Terre étant foutue, on décide d'envoyer un groupe d'hommes sur la Lune pour y planter la graine d'une nouvelle humanité, et surtout, pour y peindre un message géant pour culpabiliser tous ceux qui sont restés sur Terre...


BDs à offrir Fluide Glacial, le best-of Goossens La Lune Magazine Fluide Glacial One-shots, le best-of

Dans un futur proche, le monde n'est plus qu'un vaste bordel où l'humanité s'adonne à toutes les perversions comme le "fist fucking" ou encore le "n'importe quoi fucking" (qui consiste à enfoncer une surprise dans le cul de son partenaire pour son anniversaire). Aussi, l'Armée décide de prendre les choses en main. Le Commandant Mick Morton est chargé de mener une mission sur la Lune. Ses hommes devront y rebâtir une nouvelle civilisation sans fist fucking, en recommençant tout à zéro. Il devront aussi y peindre un gigantesque message accusateur à l'intention du reste de l'humanité qui, ainsi, aura honte de ce qu'elle est devenue. Mais le voyage sera retardé par une série de problèmes en tous genres...

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1999
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Voyage au bout de la Lune
Les notes (16)
Cliquez pour lire les avis

30/11/2002 | Cassidy
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Ah Ah Ah ! Quelle déconne, mais quelle déconne ! Voilà le genre d’album qui peut aisément déconcerter certains lecteurs. Mais les amoureux d’humour absurde et totalement con ne peuvent qu’apprécier cette histoire (découpée en courts chapitres) a priori sans intérêt (et dépourvue de sens aussi, il faut le dire). On retrouve ici Goossens à son meilleur niveau. Il va vraiment au bout du bout de ses idées, fussent-elles absconses, totalement absurdes. Les dialogues (et certains détails en fond de case) sont décalés, repoussant tout déroulé cartésien assez loin. Au milieu d’une intrigue qui part dans tous les sens (mais qui ne va pas mener grand monde sur la lune !), Goossens glisse pas mal de clins d’œil au cinéma, à d’autres séries de Bd (« Le secret de l’Espadon » de Blake et Mortimer, ou Timour par exemple). Il y a bien quelques retombées dans l’histoire et l’humour, et parfois l’overdose de dialogues absurdes menace, mais, globalement, les amateurs du genre et du bonhomme (dont je suis bien entendu !) y trouveront largement leur compte. C’est vraiment un très bon Goossens.

23/08/2018 (modifier)
Par Ned C.
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

L'humour de Daniel Goossens fait s'esclaffer certains et d'autres demandent ce qu'il y a de drôle. Je fais radicalement partie de la première catégorie. Il est pour moi un génie de l'humour (ni plus, ni moins) et mon auteur préféré au sein de l'équipe Fluide Glacial. J'ai pourtant plus de plaisir à lire ses albums que les extraits pré-publiés dans le magazine. Peut-être est-ce dû à une meilleure fluidité narrative ou que sais-je... Bref. "Voyage au bout de la lune" est pour moi, avec L'Encyclopédie des Bébés, un des ses meilleurs albums (je les ai quasiment tous, à l'exception de deux ou trois désormais presque introuvables). Un album que j'ai relu à chaque fois avec le même plaisir et surtout qui me fait rire systématiquement. Les personnages sont caricaturaux et sont souvent parodiques. Mentions spéciales au professeur et surtout au sergent Jack, râleur obsessionnel et sarcastique. La gent militaire en prend pour son grade (ouuuuh je l'aime bien celle-là) dans cette histoire où celui qui pourrait être considéré comme le plus brillant (le prof scientifique) est tout simplement ignoré. Mais ce qui fait la force de cette oeuvre -et dans le travail de Goossens en général- sont les dialogues et les tronches de ses personnages. Ce sont des fois des tout petits riens qui me font rire bêtement : une grimace, une non-grimace, une position, un gros mot judicieusement placé, une réflexion pertinente qui tombe à plat,... "Et voilà. Je t'avais dit. Tu as cassé le talon de ta chaussure. On ne peut pas marcher avec ça. C'est normal, bonhomme. Les talons aiguilles, ça oblige à se dandiner comme une cocotte. Alors bien sûr, pendant un temps on piaffe, on glousse, on se pavane, mais un jour ça casse." Comme d'habitude l'aventure dérive là où nous ne nous y attendions pas et je trouve qu'ici l'absurde est savamment dosé. Les clichés du cinéma d'action et d'aventure sont brillamment ridiculisés. Le comique prend de plus en plus d'importance au fur et à mesure du déroulement de l'histoire. Et pour ceux qui connaissent Georges et Louis, ils auront le bonheur de découvrir Louis en militaire (je vous laisse imaginer le pire).

27/07/2013 (modifier)
Par GiZeus
Note: 4/5

Je suis un peu circonspect sur cet album. D'une part c'est très prenant, bien écrit et drôle, et d'autre part c'est parfois pesant, trop absurde ou incompréhensible. En effet, je trouve que Goosens possède un bon talent de narrateur : la lecture est fluide, les textes font preuve d'une maîtrise de la langue rare, les situations les plus abracadabrantes passent comme une lettre à la poste ; mais à côté, certaines scènes m'ont paru complètement loufoques et hors de propos pour me faire revenir et m'interroger au final si j'avais loupé au référence, ou si c'était une private joke. Bref, ces quelques moments cassent un peu le charme, car la lecture s'est majoritairement faite avec le sourire. L'histoire n'est pas en reste puisque que l'on suit un groupe de militaires qui va devoir aller sur la Lune pour sauver le monde. Quoi du déjà vu ? Ah mais j'oubliais, c'est une parodie des films de guerre, un détournement des clichés. Et je vous laisse seuls juge de l'appréciation de la menace, moi j'ai bien rigolé. Et comme ça sent l'impro, tous les préparatifs ne se dérouleront pas comme prévu. Un dernier mot vite fait sur le dessin. Le noir est blanc est très joli, les personnages ont des trognes bien foutues, qui collent parfaitement à l'ambiance humoristique décalée, et il se dégage du graphisme un dynamisme agréable. Donc c'est du bon niveau, et malgré une impression de too much ça se lit avec la banane.

22/04/2010 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Je ne comprends pas pourquoi j'ai autant de mal avec l'univers de Goosens. Parfois ça passe et à d'autres moments ça coince. Ce one shot contient de bons moments mais j'ai trouvé l'ensemble pénible. C'est d'autant plus déroutant d'apprécier certaines blagues et de trouver le reste nul. Je n'arrive pas à expliquer ce décalage. Le dessin est réussi, le trait est gras, les nuances de gris sont réussis. Certains cadrages sont osés et aboutissent sur de très belles cases. Graphiquement c'est réussi. Si seulement je pouvais adhérer de la même façon aux scénarios de Goosens....

05/08/2009 (modifier)
Par Kikid
Note: 3/5

Voilà un album Fluide Glacial bien foutu, les histoires courtes forment une histoire complète, ce qui est assez rare chez l’éditeur. On va donc suivre une équipe de bras cassés dont la mission est d’aller planter une nouvelle graine d’humanité sur la Lune. Les préparatifs du voyage ne sont pas de tout repos et offrent de très bons moments d’humour. Il y a réellement de très bonnes choses dans cet album. Certains personnages sont hilarants, comme le professeur ou le trouillard qui se plaint tout le temps, et les descriptions du monde au début des histoires sont tordantes. Dans l’ensemble on prend du plaisir à suivre ces péripéties totalement idiotes. Mais, comme dans Route vers l'Enfer, j’ai parfois eu l’impression que Goossens en faisait trop, insistant lourdement sur son humour. Certaines choses sont redondantes et alourdissent la lecture inutilement. Mais ce point m’a paru beaucoup moins présent que dans Route vers l'Enfer. Graphiquement, Goossens s’en sort très bien. Son style semi-réaliste est réussi et s’accorde parfaitement aux propos et à l’ambiance de l’histoire. Les trognes des principaux personnages sont immédiatement reconnaissables et ont toujours quelque chose de drôle. Les planches sont peut-être un peu trop chargées, mais rien de grave. Au final on a ici un bon album plein de bonnes idées, souvent drôle et bien dessiné. Je l’ai préféré à Route vers l'Enfer du même auteur, même si on y retrouve certains défauts communs, mais ils sont ici atténués. Un bon cru Fluide Glacial.

19/04/2009 (modifier)
Par Gaston
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaston

Pour être franc, je dois avouer que certaines histoires présentes dans 'Voyage au bout de la Lune' ne m'ont pas fait rire, mais celles que j'ai aimées m'ont tellement fait rire que je n'en ai rien à cirer des gags que j'ai trouvé mauvais. Les meilleurs moments de l'album sont les gags centrés sur le scientifique. Ce personnage est vraiment hilarant et chacune de ses apparitions me fait décrocher la mâchoire. L'histoire où il se déguise en femme m'a fait exploser de rire. Ça faisait longtemps que je n'avais pas ri comme ça ! Un album indispensable pour ceux qui aiment ce genre d'humour indescriptible.

15/06/2008 (modifier)

Tordu de rire à la première comme à la dixième lecture. Comme toute l’œuvre de Goossens, il faut pénétrer son univers avant d'en saisir toute la richesse humoristique. La barrière du dessin "réaliste" est au départ difficile à franchir, mais elle apporte un vrai plus à l'humour. Pour les connaisseurs, notez la présence d'un certains "Louis" (le petit caporal capricieux), ce qui laisse penser que ce "Voyage" est un roman écrit par Louis Machin , héros de la série Georges et Louis.

27/12/2005 (modifier)
Par sibesan
Note: 1/5

L'absurde est intéressant lorsqu'il est traité intelligemment, ce qui ne m'est pas apparu à la lecture de cet album. J'ai pourtant essayé (surtout pour me convaincre que je n'avais pas acheté cet album pour rien), mais pas moyen de sortir ne serait-ce qu'un sourire. Alors, évidemment à chacun son humour, soit je ne l'ai pas lu au moment où il fallait, soit j'adhère définitivement pas. A chacun de voir.

25/10/2005 (modifier)
Par EXJulien
Note: 5/5

Mais qué sot gamin, le Didier! C'est difficile d'expliquer pourquoi on accroche à telle forme d'humour et pas à une autre mais si vous avez un minimum de sang Belge (même très dilué) dans les veines ou si votre thèse de fin d'études porte sur Les Belch, leurs moules, leurs frites et leur humour, CET ALBUM VOUS EST INDISPENSABLE.

29/12/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 3/5

Goosens ne m'a jamais vraiment tiré les larmes des yeux quand je le lisais dans Fluide. Après lecture d'un album entier, cette réaction, qui pourra apparaitre comme épidermique à certains, reste inchangée. Je souris, je trouve ça marrant, mais je reste très loin du plaisir que je peux prendre à la lecture d'un "Bill Baroud" par exemple. Par contre, je reconnais à Goosens un vrai talent et une véritable originalité. Son pastiche des films de guerres ou autres films catastrophe est vraiment savoureux et bien vu. Comme le dit Cassidy, tout y passe, et de manière plutôt fine. Au final on a donc une BD super originale, dont l'humour peut plus ou moins toucher, mais qui reste obligatoirement à lire .

03/09/2004 (modifier)