Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Radium Girls

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Des destins de femmes sacrifiées sur l’autel du progrès. La dessinatrice Cy nous raconte le terrible destin des Radium Girls, ces jeunes femmes injustement sacrifiées sur l’autel du progrès technique. Un parcours de femmes dans la turbulente Amérique des années 1920 où, derrière l’insouciance lumineuse de la jeunesse, se joue une véritable tragédie des temps modernes.


1919 - 1929 : L'Après-Guerre et les Années Folles [USA] - Nord Est

New Jersey, 1918. Edna Bolz entre comme ouvrière à l’United State Radium Corporation, une usine qui fournit l’armée en montres. Aux côtés de Katherine, Mollie, Albina, Quinta et les autres, elle va apprendre le métier qui consiste à peindre des cadrans à l’aide de la peinture Undark (une substance luminescente très précieuse et très chère) à un rythme constant. Mais bien que la charge de travail soit soutenue, l’ambiance à l’usine est assez bonne. Les filles s’entendent bien et sortent même ensemble le soir. Elles se surnomment les « Ghost Girls » : par jeu, elles se peignent les ongles, les dents ou le visage afin d’éblouir (littéralement) les autres une fois la nuit tombée. Mais elles ignorent que, derrière ses propriétés étonnantes, le Radium, cette substance qu’elles manipulent toute la journée et avec laquelle elles jouent, est en réalité mortelle. Et alors que certaines d’entre elles commencent à souffrir d’anémie, de fractures voire de tumeur, des voix s’élèvent pour comprendre. D’autres, pour étouffer l’affaire...

Scénariste
Cy
Dessinateur
Cy
Coloriste
Cy
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Août 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Radium Girls
Les notes (1)
Logo BDfugue Achetez sur BDfugue !

15/02/2021 | carottebio
Modifier


L'avatar du posteur carottebio

Un sujet lourd qui malheureusement se répètera inlassablement dans d'autres lieux avec d'autres victimes et d'autres profiteurs inconscients... Je pense aux scandales de l'amiante débuté dans les années 1900 pour aboutir à une législation sanitaire que dans les années 90, des pesticides qui tuent les agriculteurs et leur terre depuis toujours, aux luttes syndicales acharnées de ces 150 dernières années pour obtenir des conditions de travail décentes. Donc ici, un gros sujet sur la valeur accordée par les patrons à la vie de leurs travailleuses. Vous vous en doutez, cette valeur est très faible, et nos pauvres travailleuses se tueront littéralement à la tâche. Alors Cy à réussi à insuffler de la vie et du dynamisme à ses personnages. Les dessins aux crayons simples avec des couleurs pastels présentent un ensemble personnel et harmonieux que j'ai vraiment apprécié. Ce récit est parfaitement équilibré et lisible. Aucun temps mort et une lecture toujours intéressée. Quelques bémols cependant... Je trouve qu'il y a trop de personnages et comme c'est un récit qui se veut rapide et fluide, et bien l'auteur ne prend pas le temps de nous dévoiler ses personnages. Tout est évoqué très succinctement. Aussi graphiquement, j'ai eu du mal à clairement reconnaitre les différents protagonistes féminins. Et oui, avec peu de couleur et un dessin simplifié, pas facile de créer des personnages bien identifiables.

15/02/2021 (modifier)