Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Baston Labaffe

Note: 1.86/5
(1.86/5 pour 7 avis)

Baston, c'est un Gaston vu sous des genres différents que celui que vous avez toujours connu. Tronche, motard, débauché, bref de toutes les façons inimaginable que chaque auteur différent a pu trouver afin de rendre hommage à Franquin lors de ce recueil réunissant une brochette de collègues à la réputation non-négligeable...


Collectif Hommages collectifs Parodies et pastiches

Son origine : Ce cher Baston! Mais qui est-il? Il est le héros d'un album collectif publié en 1983 aux éditions Jacques Goupil. Cet album sera d'ailleurs réédité bientôt aux éditions Vents d'Ouest. À l'époque, L'album 5 ou R5 de Gaston Lagaffe n'existait pas, due à une erreur de la maison d'édition. Les confrères de Franquin décident de lui rendre hommage en préparant cette satyre de l'un des ses héros les plus populaires et de se moquer par le fait même de cette erreur de la maison d'édition en numérotant cet unique album de Baston "5". On y retrouve dans cet album des parodies en tout genre de Gaston: Gaston le motard, le tronche, le vieux, le travailleur de la construction et on en passe. Les participants : Une brochette imposante d'auteurs ont accepté de participer à cet ouvrage unique. Voici la liste: Armand, Baudoin, Bercovici, Berthet, Carali, Colman, Conrad, Cosey, Coucho, Dany, Deliège, Delporte, J.C. Denis, Derib, Dodier, Edika, Fedrrandez, Geerts, Goossens, Herlé, Hermann, Hislaire, Jannin, Krebs, M. Louarn, Lucques, Macherot, Mako, Margerin, Pichon, Reiser, Schilingo, Solé, Tome et Janry, Ucciani, Volny, Walthéry, Wasterlain et Yann. et Franquin : Et Franquin dans tout cela, qu'en a-t-il pensé? Franquin : "Baston a bien marché à sa sortie. Ils m'avaient demandé mon autorisation, bien sûr, et une préface, que je n'ai d'ailleurs pas faite. C'est Delporte qui l'a fait à ma place, et c'était assez amusant." Sadoul : "Tu n'as pas du tout intervenu là-dedans?" Franquin : "Non. Mais j'ai reçu en cadeau l'une ou l'autre planche originale. Ils ont même tiré une broche émaillée de Baston, je crois... Tout ça m'a bien amusé, moi, mais cela a dû faire râler les Dupuis: quand quelqu'un d'Autre qu'eux vend un album qu'ils auraient pu vendre eux-mêmes..." ©1986 Et Franquin créa Lagaffe, entretiens avec Numa Sadoul, Dargaud Éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1993
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série Baston Labaffe
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

19/10/2003 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Quelques petites choses surnagent, mais globalement, cet album ne rend pas forcément hommage comme il le prétend au génie de Franquin. Ma remarque est valable pour le dessin (on est souvent très loin du trait efficace et excellent du créateur de Gaston). Et pas seulement parce que plusieurs styles se côtoient. C'est tout simplement que ce n'est souvent pas bon, pas original, quand ce n'est pas bâclé. Mais c'est aussi au niveau des textes que le manque de créativité et la comparaison avec Franquin plombent un peu cet album. On est très loin ici des éclats de rire que me procurent mes énièmes lectures de Gaston Lagaffe. Bref, comme souvent hélas (et dans ce domaine les exceptions se font très rares), cet "hommage" regroupant moult auteurs est clairement dispensable.

26/09/2017 (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

L'intérêt de cet album ne serait il que commercial? Non sans doute, j'imagine que certains des dessinateurs qui y interviennent le font dans un véritable désir de rendre hommage à Franquin et au génial Gaston. Le problème de ce type d'album c'est que les planches intéressantes sont noyées dans la masse du tout juste potable, voir du carrément médiocre. Les amoureux de Gaston feraient bien ici de passer leur chemin. C'est se que j'appelle un enterrement de première classe.

22/11/2014 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

On est dans l'hommage avec des gags de qualité très inégale ; certains imitent le dessin de Franquin, mais la plupart sont dans le style de chaque dessinateur. On peut dire que certains dessins sont hideux, il y en a qui n'ont pas dû se fouler... Pratiquement tous reprennent les codes et les caractéristiques de Gaston, certains auteurs y introduisent même leurs propres personnages, et ça donne du gag irrévérencieux, simpliste, morbide ou tordants pour quelques-uns, et il y a aussi des clins d'oeil à Tintin...mais dans l'ensemble, c'est vraiment pas terrible.

25/01/2014 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'entendais souvent parler de ce pastiche dans les sites sur Gaston Lagaffe et je voulais savoir comment c'était. Finalement, je l'ai lu et je trouve ça bof. Certains hommages sont drôles comme ceux de Reiser et de Deliège, mais globalement c'est nul. Certains ne font qu'une sorte de Gaston Lagaffe version adulte avec du sexe et des blagues lourdes. Plusieurs histoires sont mal dessinées et semblent avoir été faites à la va-vite ou bâclées par un dessinateur qui s'en fout complètement. À éviter.

13/01/2008 (MAJ le 13/01/2008) (modifier)

Bouh :(( mon avis tout beau que j'avais posté a été enlevé... bon je vais refaire ça en plus étoffé 8) ! Baston Labaffe c'était une B.D sur laquelle j'étais tombé au collège au C.D.I et que j'avais trouvé d'une manière globale affreusement dessinée. Les multiples histoires qui se suivent n'ont qu'un intérêt qui oscille du : " Pfoulala c'est chiant " jusqu'au " Bof il reste encore combien de page ", bref c'est pas drôle et pas spécialement bien trouvé :( et surtout le dessin est d'un crade :(

31/10/2004 (modifier)

L'intérêt de cet album, c'est (évidemment) de découvrir de nombreuses variations sur le personnage de Gaston et de son petit univers. Les histoires sont ici nombreuses (une bonne trentaine, il me semble), et effectivement variées. Certaines auraient pu être écrites et/ou dessinées par Franquin tant elles sont fidèles à l'esprit de Gaston, d'autres sont très parodiques, s'inspirant parfois de près parfois de très loin de l'original. L'ensemble est (toujours évidemment) très hétéroclite, et si j'ai parfois souri, cet album ne me paraît cependant largement pas indispensable... d'autant plus que certains styles graphiques ne me plaisent vraiment pas. On remarquera de nombreuses apparitions de Tintin, qui restent pour moi assez mystérieuses... Hergé, Franquin, autant de talent peut-être ? Très bon point tout de même pour les dernières pages, où Prunelle s'évertue à expliquer que "il n'y a pas, il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais d'albums 1, 2, 3, 4 et 6. Et si jamais vous en trouviez un, ce serait un faux !". :)

05/01/2004 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Moui, bof... Un album pastiche comme les autres. Certaines reprises du personnage de Gaston sont assez sympas, mais dans la globalité, il n'y a pas de quoi fouetter un chat avec cet album collectif.

19/10/2003 (modifier)