Crimson

Note: 3.67/5
(3.67/5 pour 6 avis)

L'histoire d'Alex, un jeune américain, qui devient Vampire.


Auteurs Argentins Image Comics Vampires

Alex Elder a le sang qui bouillonne : ses amis se sont fait massacrer par une bande de motards vampires ! Mordu, l’adolescent ne doit son salut qu’à Ekimus, le dernier des Gregori, qui le transforme à son tour en vampire. Complètement déboussolé et ivre de vengeance, Alex apprend de la bouche de son sauveur qu’il n’a pas hérité que de nouvelles canines. Il serait également l’Élu d’une antique prophétie... Tour à tour il va apprendre la vie des créatures de la nuit, flirter avec un Ange et une chasseuse de Vampires (non ce n'est pas Buffy...), affronter ses congénères, se battre contre des dragons et des démons, et ,accessoirement, sauver le monde.

Scénariste
Dessinateurs
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2000
Statut histoire Série terminée (Série terminée dans l'intégrale Glénat seulement) 1 tome paru
Couverture de la série Crimson
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

17/11/2001 | Kael
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Quel dommage que cette série soit abandonnée, l'entame est excellente. Pourtant l'histoire semble déjà vue. C'est remarquable de sortir du lot quand le genre est sur-représenté. L'ensemble fonctionne bien sans exceller nulle part. Le dessin est dynamique, il semble issu de l'animation. Il est agréable malgré l'encrage gras et les couleurs parfois trop soutenues. Il ne faut certainement plus s'attendre à une relance de la série chez un autre éditeur, depuis le temps la question a du se poser et la réponse semble évidente. Je ne peux pas conseiller l'achat en raison de l’absence de finalité dans cette lecture. Au-delà du divertissement, c'est surtout la frustration qui prédomine...

04/05/2011 (modifier)
Par Glorf
Note: 3/5

Vraiment très chouette cette série. Pas vraiment très fan de comics surtout quand ils content les péripéties de supers héros bourrés d'hormones en collants. Là au moins pas de collants, on reste quand même dans le classique: un teen-ager US qui se découvre du jours au lendemain des super pouvoirs et une vocation pour sauver le monde ça vous dit quelque chose? On passe néanmoins un très bon moment et les dessins de Ramos vraiment somptueux y sont pour beaucoup! A lire surtout si les super héros en collant vous donnent des boutons!

16/05/2005 (modifier)
Par Switch
Note: 4/5

Crimson est la seconde série de Ramos. Dédiée à un plus large public (si vous trouvez cette série glauque, jetez un oeil à DV8, vous m'en direz des nouvelles), elle présente des qualités qui la place au-dessus du lot de la production de Comics : Graphisme : A l'époque Crimson était un véritable ovni de par son dessin très stylisé. Il est à noter que depuis, le "style" Ramos a fait école et de nombreux clones sont apparus sans pour autant égaler le maître. Scénario : Depuis sa première série (DV8) jusqu'à sa dernière hors du giron de Marvel (Out There), Ramos a fait montre d'un réel désir de sortir le Comics de son carcan habituel, pour nous dépeindre une réalité souvent sombre mais toujours avec l'idée d'une possible rédemption. Crimson ne déroge pas à cette règle et l'on assiste au parcours initiatique d'un "Vampire malgré lui", qui n'a rien demandé à personne mais va se retrouver au beau milieu d'une guerre dont il est la clé. Comme je l'ai signalé plus haut, cette série sort des lieux communs chers à tout fan de comics. Ici pas vraiment de bons ni de réels méchants, car tous ont des raisons légitimes de commettre leurs actes. Ainsi même si le héros est de prime abord sympathique, il n'en reste pas moins un vampire prompt à se transformer en bête sauvage, et il en est de même pour tous les protagonistes de l'histoire. Tous sont prêts à aller jusqu'au bout de leurs idées. Au final, j'ai beaucoup aimé cette série pour son originalité de ton, même si je trouve que l'auteur, sans doute pour des raisons commerciales, a édulcoré son approche (je vous enjoins à lire DV8 pour vous en convaincre).

15/04/2004 (modifier)

"Ecoute...Je sais que c'est dur à accepter, alors je vais te prendre sous mon aile! Te mettre au parfum...Et d'aider à passer cette phase de déni que tu traverses. Les vampires futés passent par ce qu'on appelle "les 7 stades de la non mort"... Toi , t'es en phase trois! Un jour tu vas finir par accepter , crois moi... On n'a pas le choix.... Tu es ce que tu es! Sur ces bonnes paroles, on va te trouver un casse dalle!" C'est sur ces paroles que j'ai fait la connaissance de Joe. Un peu fou mais c'est le seul ami qu'il me reste . C'est grâce à lui que j'ai accepté ce que je suis : un vampire. Non ne riez pas! Vous êtes comme moi il y a peu . Vous êtes fans de BD avec des vampires (Je suis un vampire de Trillo et Risso ou Rapaces de Marini et Dufaux")mais vous n'y croyez pas. Et bien je suis la preuve que vous avez tort . Jeune New Yorkais au doux prénom d'Alex , je vivais tranquillement ma petite vie pépère d'adolescent faite d'amusements entre potes et de disputes avec mes parents. C'est d'ailleurs suite à une querelle avec eux que j'ai fugué avec des amis . Ce fut la dernière fois que je vis mon père et ma mère. En effet alors que nous traversions Central Parc ,mes camarades et moi fûmes attaqués par les Jelly Bats , une bande de loubards qui s'avérèrent être des vampires .Sauvé avant ma mise à mort par Ekimus je compris assez vite que ma vie ne serait plus jamais pareille. Car être Vampire n'est pas toujours de tout repos . Finis les bains de soleil et la vie de famille. Et puis cette envie irrépressible de sang qui vous tiraille sans cesse et vous oblige à tuer quotidiennement afin de ne pas mourir .Et moi je ne dois pas mourir. Cela ne m'est pas permis. Je suis unique. Je suis la nouvelle et dernière évolution de mon espèce et je dois vaincre "l'obscurité". Mais moi ce qui m'intéresse ,c'est la vengeance. Retrouver ceux qui m'ont fait ça et leur faire payer. Je voudrais remercier Brian Augustyn et Humberto Ramos qui ont abattu un travail de titan pour rendre public mon histoire. Ainsi seul Humberto pouvait illustrer ce que j'avais vécu. Avec lui tout est retranscris avec talent : la violence et la beauté de mes combats mais aussi le calme avant la tempête. Tout cela rendu possible grâce au gigantesque travail d'investigation d' Augustyn. Je ne sais pas comment il a eu connaissance de choses que j'avais moi même oubliées. Il a réussi à faire de ma vie une BD que j'aurais eu plaisir à ranger dans ma bibliothèque quand cela était encore possible. PS: N'oubliez pas les vampires existent. Je les ai même rencontrés d'un peu trop près

20/05/2003 (modifier)
Par Leslie
Note: 4/5

Crimson est un comics d'une rare qualité : interessant, proposant un point de vu original sur le monde des vampires et autres créatures de la nuit, émouvant, presque. Le seul regret que j'ai à exprimer, c'est que l'histoire reste manichéenne.

18/02/2002 (modifier)
Par Kael
Note: 4/5

un tres bon comics, dark et marrant à souhait ! le dessinateur y prouve son grand talent, et nous fournit de tres belles planches. oh miracle ! le scenar est vraiment bon, tres dark, tres violent (et forcement sanglant). pour amateurs. nous n'avons qu'un seul tome pour l'instant en France, on devrait voir les tomes suivant assez vite, la serie etant terminée aux USA.

17/11/2001 (modifier)