Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Bajka

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Wiktoria et Bajka errent à la recherche de leurs parents. Des cratères enfumés, des forêts éteintes et des débris passent, et leur marche est marquée par de mystérieuses lumières dans le ciel.


Après l'apocalypse... Chiens & Chats Paquet

Après la grande explosion, le monde n’est certainement pas le meilleur endroit pour une fille et un chien. Croisons les doigts pour le succès de leur voyage à travers le mystérieux brouillard.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Février 2020
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Bajka
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/11/2020 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Etrange série que voilà. Bajka est l’œuvre d’un artiste polonais et nous narre les mésaventures de Wiktoria et de son chien Bajka dans un univers post-apocalyptique non dénué de poésie. La série s’articule autour de courts récits indépendants mais chronologiques. Le dessin de Podolec est agréable et expressif. Tout en rondeur, il va à l’essentiel et devrait facilement séduire un jeune lecteur. Les deux personnages centraux sont assez classiques. L’originalité ici se situe dans le fait que plutôt que de se contenter d’en être juste le fidèle compagnon, Bajka assume un rôle aussi sinon plus important que Wiktoria. Série destinée à un jeune public, les animaux croisés parlent et interagissent avec naturel. Les histoires dégagent souvent une poésie étrange. L’univers imaginé par Marcin Podolec est original et ce monde post-apocalyptique est plus étonnant qu’inquiétant… sans occulter la peur de l’inconnu, la peur du noir ou la peur d’être séparé de ses parents (Wiktoria erre, guidée par une étoile, à le recherche de ses parents). Toutes les peurs enfantines sont donc bien présentes et souvent traitées avec humour ou ironie. En soi, je trouve la série plutôt pas mal mais vraiment destinée à un jeune public. L’univers proposé est singulier et le manque de repères culturels peut tout aussi bien séduire que décontenancer, mais en définitive, je pense que les aspects positifs l’emportent sur les points négatifs. Pas mal, donc, mais peut-être à essayer via emprunt avant de songer à l’achat.

09/11/2020 (modifier)