Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Chacun ses goûts (Haru to ao no obento bako)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Haru est une jeune fille otaku qui n'a aucun intérêt pour les relations humaines. Elle travaille et consacre son temps libre et son argent à sa passion. Un soir, dans un café et après une soirée arrosée, elle rencontre une très belle femme, Ao. Elle se révèle être un homme travesti.


Bouffe et boisson Nouveautés BD, comics et manga Otaku Seinen Tokuma Shoten

Ao va lui qui fait prendre conscience à la fois qu'elle n'a pas à avoir honte de son côté otaku et qu'elle peut vivre comme elle en a envie mais aussi que cela ne doit pas l'empêcher de faire attention à elle ! Ao aide Haru à changer son point de vue sur elle-même et sur les autres. Ils s'entendent si bien qu'ils décident de vivre en collocation. L'une des règles de leur coloc' : chaque semaine, ils doivent préparer un bento l'un pour l'autre.

Scénariste
Dessinateur
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Novembre 2020
Statut histoire Série en cours (4 tomes parus au Japon, série en cours) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Chacun ses goûts
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/11/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Ce manga raconte la rencontre entre une otaku très introvertie et une oné, ce qui veut dire grande soeur au Japon et désigne ici un homme très efféminé qui n'hésite pas à se travestir. Malgré leurs différences, le courant passe entre les deux et elles s'installent dans une colocation en mettant en place une règle assez particulière leur imposant de préparer régulièrement un bento l'un(e) pour l'autre. Par le biais de ces petits plats préparés consciencieusement, c'est un moyen de communiquer leur affection mutuelle et d'ouvrir leur esprit à de nouveaux horizons. C'est un manga au sujet assez particulier, qui se révèle au final un pur roman graphique simplement basé sur la relation entre deux personnes et leur proche entourage. C'est une histoire de sentiments et de réflexion sur des modes de vie. C'est aussi un manga en grande partie porté sur le sujet de la cuisine puisque la préparation et le contenu de ces fameux bentos est bien au cœur du récit, et les chapitres sont ponctués par les recettes de ces derniers. Les deux protagonistes sont plutôt attachants, même si pas dénué de petits défauts. L'otaku est assez extrême et se prend un peu trop la tête à mon goût. Quant à son/sa colocataire, il/elle est à l'inverse presque trop parfait(e) : belle, élégante, gentille, très attentionnée, mature, bien dans sa peau et en plus infirmier(e) à l'hôpital. Ca ne la rend pas moins sympathique mais on la sent trop idéale pour être suffisamment crédible. Mais je ne doute pas que l'auteure lui trouvera bien vite des failles pour pimenter son récit. Le dessin est bon, mais la mise en scène est parfois un peu embrouillée, surtout quand l'auteure s'amuse à inverser les positions des bulles impliquant de vérifier régulièrement qui dit quoi et amenant à certains dialogues confus ou laborieux à capter. L'histoire se lit bien mais il ne s'y passe finalement pas grand chose. Disons que c'est plaisant mais pas passionnant. Quant aux recettes de cuisine, elles paraissent appétissantes mais comme elles utilisent beaucoup d'ingrédients purement japonais, elles sont difficilement utilisables pour des lecteurs français éventuellement intéressés. Je ne sais pas trop où ce manga va nous mener car il n'y a pas de vrai fil rouge narratif qui s'est mis en place pour le moment. A voir si une vraie intrigue apparait ou si on reste juste dans une simple histoire de relation sympathique et en partie culinaire entre protagonistes.

04/11/2020 (modifier)