Seraphic Feather

Note: 2/5
(2/5 pour 4 avis)

Une histoire compliquée à souhait basée autour d'entités extra-terrestres et de pouvoirs ESP.


Kodansha La Lune Manga : 1996/97, l'explosion Shonen

Sunao et Kei sont amis d'enfance et se sont promis de se retrouver un jour sur la Lune qui a été colonisée... ...Beaucoup plus tard, Sunao est sur la Lune avec des pouvoirs ESP, et il rève de retrouver Kei... ...IL est chargé un jour d'escorter une jeune fille qui ressemble étrangement à Kei mais qui ne se souvient pas du tout de lui...

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 1997
Statut histoire Série abandonnée (finie en 11 tomes au Japon) 9 tomes parus
Couverture de la série Seraphic Feather
Les notes (4)
Cliquez pour lire les avis

17/02/2003 | Acheron4
Modifier


Par Katz
Note: 2/5

C’est bien l’occasion. Ça vous permet d’acheter plein de choses à prix réduit, que vous auriez hésité à acheter au prix fort, et de se rendre compte que vous avez bien fait d’éviter de payer le prix « du marché ». C’est d’ailleurs ainsi que j’ai constitué une grande partie de ma mangathèque, et franchement, s’il n’y avait pas eu l’occasion, il y a plein de titres plus que dispensables qui n’en feraient pas partie. Il faut dire aussi que le prix de base des manga incite à être moins regardant. Parfois, cela donne du bon, car on découvre des petites perles là où on ne s’y attendait pas le moins du monde. Mais, dans le même temps, à rafler ainsi les titres pour se faire une idée de l’ensemble de la production manga, on en viendrait à déprimer lourdement de voir que tant d’insipides nullités peuvent être mises sur le marché. Et dire que certains expliquent que le marché est un des meilleurs modes de régulation des échanges qui soit, j’en viendrais presque à regretter l’économie planifiée soviétique. Un manga à la sauce du réalisme socialiste, ça ne vous tente pas ? Non, vraiment ? Bon, à vrai dire, moi non plus... Alors, donc, Seraphic Feather, j’en ai acquis cinq tomes d’un coup, et d’occaz. Même constat que pour Lythtis, du même sieur Utatane : il dessine assez bien les filles (encore que la posture avachie typique de la sœur du héros de Lythtis et de la secrétaire du méchant d’ici soit plus qu’énervante), mais pour ce qui est de bâtir une histoire... On repassera, hein. Et même deux ou trois, ou quatre ou cinq fois pour y comprendre quelque chose. D’ailleurs, c’est simple, il y a déjà un moment que j’ai lu ce manga, et je ne me souviens plus vraiment de l’espèce de trame qu’Utatane tente d’y développer. Peu importe, puisque son histoire tient du prétexte, avec morceaux repris d’un peu partout, collés ensemble pour former une sorte de patchwork, qui ressemble à un tableau impressionniste vu de très près, sauf qu’ici, même en reculant, les points de ne se lient pas pour former quelque chose de lisible et de compréhensible. Enfin un manga qui vous offrira un aperçu de ce que c’est qu’absorber du LSD, et sans les effets secondaires. Mais en noir et blanc...

25/10/2007 (modifier)
Par fonch001
Note: 2/5

Voilà un manga bien téméraire : proposer un univers d'anticipation et un conflit géopolitique entre la terre et la lune dans un univers de pure science-fiction c'était une gageure (du moins pour cet auteur). Malheureusement le scénariste n'était pas à la hauteur et nous noie dans cette oeuvre longtemps sans queue ni tête. Le dernier tome sorti (9) semble vouloir remettre un peu d'ordre et de cohérence dans l'histoire mais le mal est fait : lorsque l'on a parcouru 8 tomes sans rien comprendre car les auteurs ont oublié de donner les clefs nécessaires, il ne faut pas s'attendre à ce que tout devienne lumineux. Symboles de cet imbroglio : le changement de scénariste à partir du tome 3 et le prolongement de l’œuvre (il ne devait y avoir que 5 ou 6 tomes, chaque tome étant annoncé alors comme l'avant dernier - le tome 9 n'échappe pas à la règle). L'atmosphère dégagée par cet univers d'anticipation est bien sympa, les dessins sont bien détaillés et assez jolis. Hormis les prothèses mammaires comparables à des airbags de camions, il n'y a pas trop de fautes de goût stylistique et il est d'autant plus dommage que cette oeuvre soit aussi incohérente (pour les lecteurs du moins). Je ré-évaluerais peut-être ma notation quand sortira le tome 10 (s’il sort) et si celui est bien, comme annoncé, le dernier. En attendant, abstenez-vous d'acheter cette oeuvre !

05/04/2006 (modifier)

Eh bé, ça sort toujours cette série ? Oh pour rien, hein... Bah c’est juste que c’est un très subtil mélange de baston-petite culotte-extraterrestre, sans humour, particulièrement indigeste ("indigeste" ne veut pas dire que vous allez mal digérer - sauf si vous mangez les bouquins - mais bien que l’histoire, c’est tellement du grand n’importe quoi qui n’avance pas, que vous allez rien capter!), et que je m’inquiétais de la pérennité de la bête! C’est donc qu’ils ne l’ont toujours pas piquée... la pauvre, elle ne souffre pas au moins? Allez, juste pour les 2-3 nénés qui traînassent, mais c’est tout, et en mateur, hein, sinon, c’est absolument à fuir, ce truc!

27/12/2004 (modifier)
Par Acheron4
Note: 3/5

Un manga un peu spécial: l'hitoire est déja très complexe (entre les alien, les pouvoirs PSY et les complots politiques on s'y perd) mais en plus le scénariste change à partir du 3e volume ce qui change donc la direction prise par l'histoire...c'est donc dur de s'en dépatouiller. En gros c'est l'histoire de Sunao, un jeune ESPer qui va ètre embarqué dans une histoire de complot politique sur la lune, autour des Emblèmes Seeds: des objets puissants provenants d'une race d'Aliens. Il ya pas mal de combats et de rebondissements ce qui donne quand même un rythme assez soutenue à l'histoire. Les dessins quand à eux sont très beaux, servis par le graphisme d'Utatane, ancien auteur érotique.On a donc droit à quelques ptites culottes. En conclusion c'est vraiment pas mal mais faut aimer les histoires où on se creuse la tête.

17/02/2003 (modifier)