Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

A la vie !

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Un infirmier en unité de soins palliatifs raconte les rencontres qui l'ont marqué.


Bichromie Documentaires La Mort Médecine

Avec Roger, l’Homme étoilé met une claque à la maladie sur les sons endiablés des tubes de Queen. Avec Mathilde, il apprend à parler le suédois, Edmond lui lance un véritable défi gastronomique et Nanie finit par l’adopter, en parfaite nouvelle grand-mère. Dans ce roman graphique plein d’humanité, émouvant et drôle, l’Homme étoilé, l’infirmier aux plus de 1OO OOO abonnés sur Instagram, raconte la vie aux soins palliatifs avec douceur, pudeur, amour et humour. (site éditeur)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Janvier 2020
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série A la vie !
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/07/2020 | Noirdésir
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

L'Homme étoilé, c'est Xavier, un infirmier travaillant dans une unité de soins palliatifs. Son boulot l'amène à ne rencontrer a priori que des malades qui n'ont plus que quelques moments à vivre (quelques jours, parfois quelques semaines). Face à cette situation a priori déprimante (ne parler qu'à des morts en sursis), déchirante (peut-on s'attacher à des malades qui vont disparaitre d'un moment à l'autre ?), Xavier se révèle hyper dynamique, et met en œuvre une "positive attitude" à toute épreuve. C'est ainsi qu'il cuisine (avec moult vodka), apprend le Suédois, improvise des concerts de rock, etc., toutes activités qui s'écartent très légèrement de la routine de son "boulot", mais aussi de l'image que tout un chacun se fait de cet univers qu'il ne veut pas voir désespérant. C'est adapté de son compte Instagram, sur lequel visiblement Xavier livre les belles rencontres, les belles expériences humaines qu'il a connues avec ceux et celles qui sont pour lui bien plus que des patients, qui sont presque parfois devenus de vrais amis - fut-ce pour un laps de temps très restreint. Le dessin est dynamique, minimaliste - pas de décors, seuls les personnages (parfois seulement leurs visages) sont visibles. Mais les tronches rondouillardes s'accordent très bien avec ces petites histoires pleines d'humanité, de vie, comme s'il y avait concentré toute l'énergie, la vie, dont les patients n'auront bientôt plus besoin. A noter que si une grande partie de l'album est en Noir et Blanc, L'Homme étoilé ajoute assez souvent des touches de bleu, cette bichromie donnant le ton de l'album, qui se veut résolument positif. Xavier est donc un infirmier très atypique (il ne montre pas non plus les éventuels manques de moyens qui peuvent toucher ces services, et cette sélection fait peut-être l'impasse sur des situations ou des personnes plus négatives), mais il montre son métier, et la fin de vie des malades que nous découvrons sous un jour lumineux. C'est simple, on en oublierait presque que nous ne voyons que des mourants tellement la vie déborde de Roger et des histoires qu'il nous raconte.

22/07/2020 (modifier)