Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Jimmy Stone

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

L'enquête d'un as de l'espionnage


Histoires d'espions Journal Tintin

Jimmy Stone est un super agent secret de la CIA, il est confronté à une enquête épineuse.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 1998
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Jimmy Stone
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

04/05/2020 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Voici une Bd totalement méconnue, qui n'a été prépubliée que dans le journal Tintin entre 1964 et 1965, du n°824 au n°866, elle n'a connu qu'un unique épisode, titré Dispositif guêt-apens, qui met en scène un as de l'espionnage qui met les pieds dans une enquête assez complexe. Je m'en souviens, je n'y comprenais rien, quand j'ai essayé de lire ce récit, j'avais dans les 7 ou 8 ans, j'ai laissé tomber et j'y suis revenu plus tard en ayant grandi. Il s'agit d'un agent secret dans la tradition des années 60, sans doute inspiré des romans de John Le Carré et de Len Deighton, avec un espionnage classique mais loin des jamesbonderies exotiques, ici on est dans une aventure sérieuse et épineuse, dans un univers de besogneux qui passent leur temps à la filature, mais un monde rempli de tueurs et de types patibulaires. La bande peut se rapprocher un peu de Paul Foran, le fantastique en moins. En fait, c'est une reprise de Dino Attanasio puisque ce personnage de Jimmy Stone fut connu d'abord sous forme de roman en 1959 dans Tintin, illustré par des dessins isolés de René Follet puis d'Edouard Aidans, Attanasio lui redonne vie donc en 1964, ce qui lui permet de quitter un peu le style caricatural de Spaghetti et de revenir au style réaliste comme il l'avait fait en dessinant les premiers épisodes de Bob Morane. C'est un dessin classique mais de bonne tenue, avec une mise en page à l'ancienne, sans risque, mais qui peut séduire les amateurs de Bd anciennes comme moi. C'est une bonne chose que cette Bd soit ressuscitée d'abord par Point Images en 1998, puis rééditée par Hibou en 2015, car elle n'avait jamais été éditée en album (comme beaucoup d'autres du journal Tintin), et elle le mérite, même si c'est une aventure assez conventionnelle, personnellement, je regrette même qu'elle n'ait pas connu d'épisodes supplémentaires. Il faut saluer ces petits éditeurs qui permettent de (re)découvrir des Bd peu connues qui ainsi existent et ne sont pas oubliées.

04/05/2020 (modifier)