Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Golam

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Petit voleur des rues du califat d'Abu, Mehdi est contraint de se présenter bien malgré lui à l'examen d'entrée d'Hikmadrassa, la plus célèbre école d'alchimie du continent. Et s'il n'y connaît rien en enchantements, sortilèges et autres invocations de golams, il va néanmoins se découvrir un pouvoir quasi unique !


En poussant la porte du monde des golams, Mehdi ne va pas seulement rencontrer ses premiers véritables amis ; il va comprendre ses origines, et partir à la conquête de son futur ! Même s'il lui faut écrire une nouvelle page de l'histoire du Abu ! Alors, lorsque le danger guette, tous se dressent et sortent leurs Golams pour des duels hauts en couleurs entre ces créatures fantastiques !

Scénaristes
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Avril 2015
Statut histoire Série en cours 3 tomes parus
Dernière parution : Plus de 2 ans
Couverture de la série Golam
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

01/05/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Golam est une série créé par des fans de shonen manga dans laquelle ils concentrent un grand nombre d'influences de récits pour adolescents. Le graphisme, pour commencer, rappelle parfois fortement celui de l'univers de Wakfu et de Dofus. C'est un style très influencé par le manga, tout entier porté vers le dynamisme et l'action. Si le trait est sympathique et les planches soignées, la mise en page est régulièrement confuse car trop encombrée. Les plans trop souvent serrés, s'ils facilitent le dessin puisqu'ils permettent de limiter les décors, n'arrangent malheureusement pas la clarté narrative et donnent un côté un peu étouffant à l'ensemble. En outre, certains clichés de mise en scène ainsi que les déformations du visage du héros pour accentuer ses expressions de colère et autres peurs sont parfois un peu pénibles tant ils sont stéréotypés, comme si le dessinateur insistait lourdement sur le fait que sa BD était destinée aux fans de manga. L'histoire quant à elle mélange les références. Cela commence comme un Pokemon au pays d'Aladdin mais très vite on retrouve les clichés des shonen avec un jeune héros turbulent et colérique dont on se doute très vite que ses origines mystérieuses cachent un don exceptionnel qui va l'aider dans les moments difficiles et faire de lui le centre de l'intrigue, une sorte d'élu quoi. Dès la fin du premier tome, il va se retrouver dans une école très spéciale qui n'est pas sans rappeler Poudlard, jusqu'à faire ressembler plusieurs pans de l'intrigue aux événements de Harry Potter. On retrouve également une ambiance rappelant un peu celle de la série Les Légendaires, notamment dans la bande de jeunes amis aux pouvoirs divers qui se forme autour du héros mais aussi avec le récit des actes héroïques réalisés dans leur jeunesse par ceux qui sont devenus de célèbres mages et professeurs et qui auront des répercussions sur la nouvelle génération de héros. Quant aux pouvoirs du héros, ils rappelleront parfois ceux d'un Naruto et de son démon Kyûbi. Bref, c'est un melting-pot d'ingrédients destinés à flatter les goûts des jeunes adolescents. Cela pourrait rebuter certains lecteurs adultes et lassés de ce type d'aventures et de ses clichés. D'autant que le côté parfois embrouillé de la mise en scène, de la narration et de l'action peut se révéler pénible. Mais dans l'ensemble, la série se laisse lire comme un divertissement plutôt sympathique. En outre, arrivé en fin de second tome et avec les révélations du troisième, l'intrigue prend davantage de consistance et devient plus accrocheuse en cessant de n'être que la simple mise en place d'un univers, d'un personnage et d'un lot de mystères qu'étaient le premier et la moitié du second tome. Je ne suis pas sûr d'être très pressé de lire la suite, mais si elle me tombe sous la main, pourquoi pas ?

01/05/2020 (modifier)