Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Nicnevin et la reine de sang

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Nord de l’Angleterre, de nos jours. Un druide des temps modernes commet une série de meurtres abominables pour libérer le pouvoir des anciens dieux de Grande-Bretagne.


Fées et féérie Iles Britanniques

Mais lorsqu'il s'en prend à Nicnevin Oswald, une jeune fille qui semble tout à fait ordinaire, l'enfer se déchaîne.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Mars 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Nicnevin et la reine de sang
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

14/04/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note : 2.5/5 Un peu déçu par ce comics qui se révèle un peu trop déjà vu et dont l'héroïne m'a été assez antipathique. C'est un récit qui me rappelle ceux publiés par DC Comics dans sa collection Vertigo : des récits un peu sombres, avec de la magie mystérieuse qui se mêle à notre monde moderne. J'aime bien son univers visuel. L'ambiance du récit, son héroïne et le graphisme en lui-même m'ont fortement fait penser à La Maison des Secrets. Le dessin de Dom Reardon s'apparente en effet beaucoup à celui de Teddy Kristiansen, avec un côté un peu plus propre et grand public tout de même. Le récit lui aussi s'adapte davantage au grand public que les récits parfois cruelles de Vertigo. Il joue cependant lui aussi sur une part d'obscurité et des meurtres rituels sans concession. Mais l'intrigue me parait trop convenue. J'ai eu l'impression de l'avoir déjà lue ou devinée dès les premières pages. L'adolescente en pleine crise qui déménage avec sa mère avec qui elle s'entend mal et découvre une campagne emplie de magie où il apparaît très vite qu'elle est la descendante d'une lignée de sorcières... Courtney Crumrin l'a déjà fait en bien mieux et plus original. Quant à son voisin, comment ne pas trouver louche et malsaine sa relation avec la jeune fille dès le premier instant ? En parlant de celle-ci, la façon dont elle surjoue la crise d'adolescence, sa rébellion et son comportement insultant avec sa mère, tout cela la rend assez antipathique et pénible à suivre. Je ne me suis rigoureusement pas attachée à elle et je me fichais un peu de son histoire. L'histoire, d'ailleurs, se lit et se résume assez vite. Elle est très linéaire et n'apporte guère de surprises et de développement. Elle se laisse lire mais ne marque pas du tout les esprits.

14/04/2020 (modifier)