Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Ace Attorney - Phoenix Wright (Gyakuten Saiban)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Dans cette série adaptée du célèbre jeu vidéo, Phoenix Wright et son assistante Maya résolvent les affaires les plus tordues lors de joutes verbales. Au programme : des aventures inédites, des personnages hauts en couleur, des plaidoiries à rebondissements.


Avocats Fanas de Jeux video Kodansha Seinen

Suivez Phoenix Wright, un jeune avocat qui va devoir faire éclater la vérité à force de logique et d’intuition lors de procès sujets à d’extraordinaires rebondissements. Plus qu’une simple adaptation du jeu vidéo, le manga Phoenix Wright Ace Attorney vous propose de pénétrer dans l’univers de la série au travers d’affaires inédites imaginées par Capcom et l’écrivain Kenji Kuroda, connu pour ses nombreux polars à succès publiés au Japon.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Juillet 2010
Statut histoire Histoires courtes (série terminée) 5 tomes parus
Couverture de la série Ace Attorney - Phoenix Wright
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

13/02/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu ce manga sans savoir qu'il s'agissait de l'adaptation d'un jeu vidéo. N'en ayant jamais entendu parler, j'avais l'impression qu'il n'était pas connu mais visiblement je me suis trompé. Quoiqu'il en soit, cette série met en scène un jeune avocat et son assistante. Confrontés à des crimes parfois assez originaux, ils ont pour mission de défendre une personne que tout désigne comme coupable afin de faire éclater la vérité et innocenter leurs clients. La série se compose d'histoires courtes, à raison de une ou deux par album, qui sont autant de cas à défendre pour nos héros. A chaque fois, on a droit à une mise en scène des circonstances du drame, plus ou moins longue, puis ensuite le procès où le héros va devoir confronter ses idées à celles d'un procureur adverse, sous les yeux d'un juge un peu débonnaire. Dans les personnages récurrents, on trouve aussi un inspecteur de police qui aura comme mission de mener une brève enquête et surtout d'énoncer les chefs d'accusation à l'encontre des clients du héros. Ce héros, c'est clairement l'avocat. Jeune premier au caractère sympathique, il est toujours accompagné de son assistante, jeune femme mais celle-ci n'a pour fonction que de jouer la femme-enfant mignonne, un peu fofolle mais serviable, qui va juste amener la touche d'inspiration finale qui permettra au brillant avocat de dénouer le nœud de chaque mystère. Concrètement, ce sont les aspects mystère et enquête qui fonctionnent dans cette série. A chaque fois, le lecteur est intrigué et se demande comment tel ou tel crime a pu être commis et comment le héros va sauver son client que tout accuse. Ce n'est pas forcément très crédible. Certains crimes sont assez fantasques et les comportements des personnages souvent exagérés. Quant au cadre du tribunal, on peine à imaginer un procès où l'avocat de la défense découvrirait les éléments de l'enquête, les pièces à conviction et les témoignages au fur et à mesure que le procureur les dévoile, pas plus qu'il supporterait le comportement parfois agressif et dénigrant de ces procureurs qui lui intiment régulièrement d'abandonner et cherchent à forcer le juge à clore le procès dès qu'ils sortent un nouvel argument. Le côté théâtral est trop accentué pour être réaliste. C'est aussi parfois très naïf, à l'image de ces jeux de mots assez immatures sur les noms de la majorité des personnages. Pour autant, ce n'est pas désagréable. Ça se lit comme un sympathique divertissement, d'autant que la structure en histoires courtes permet de ne pas s'ennuyer et de savoir qu'on aura assez vite droit à la découverte de la vérité.

13/02/2020 (modifier)