Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Sur la vie de ma mère

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Dans les années 1970, au Maroc, une femme décide de vivre selon ses désirs. Son fils lui rend un hommage drôle et sensible.


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide Autobiographie Caraïbes Enfance(s) La Boite à Bulles Maghreb

Sur la vie de ma mère… ou le récit d’une vie de femme à contre-courant des clichés. L’auteur nous conte l’existence de Jeanne, Jeannette, son héroïne, sa maman, pionnière des mères célibataires, enseignante, globe-trotteuse… Une mère trop belle, trop aimée et trop aimante comme son fils aime à le dire, mais une mère que jamais rien ne fera flancher. Rafistolés, rabibochés, son frère, sa mère et lui forment un équipage soudé qui affronte vents et marées. Du Maroc à Haïti en passant par la France et le Mali, Gaston nous narre un quotidien plein de tendresse souvent, de rudesse parfois mais d’amour toujours. à commencer par une enfance marocaine, où l’étrange est moins ressenti au sud de la Méditerranée que dans la campagne française, à l’occasion des vacances. Au travers des itinéraires de ces personnages attachants, hauts en couleurs, Gaston compose un récit plein d’humanité et de tolérance et nous peint un admirable portrait de femme libre. Texte : Editeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 08 Janvier 2020
Statut histoire Série en cours (2eme tome prévu sur la vie du père de l’auteur, mais le tome 1 se lit indépendamment) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Sur la vie de ma mère
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/02/2020 | Alix
Modifier


Par Alix
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Alix

Le moins qu’on puisse dire, c’est que la mère de l’auteur a eu une vie bien remplie : un métier de prof, beaucoup de voyages, d’amants, d’enfants. C’était les années 70 après tout, et elle faisait ce qu’elle voulait, Jeanne… On découvre sa vie au travers les yeux de son fils ainé, Alain (l’auteur donc), né au Maroc, avant de découvrir Haïti, La Réunion et le Mali… et puis un peu la France aussi. On visite ces pays par le biais d’un regard d’enfant, et surtout on s’attache à cette maman héroïque, on s’extasie devant l’amour sans limite qu’elle porte à ses enfants… c’est surtout ça qui m’a marqué dans cet album : une famille disparate et éclatée géographiquement, qui gravite autour de ce soleil maternel… ces thèmes familiaux m’ont beaucoup touché, beaucoup intéressé et fait réfléchir. J’ai trouvé le propos juste, les erreurs sont mises en avant au même titre que les succès, et cet album est un rappel utile que la vie est courte et que chaque querelle idiote est un gâchis, tout simplement. J’ai passé un excellent moment en compagnie de l’auteur et de sa famille (c’est vraiment l’impression que j’ai eu en lisant cet album), et j’attends avec impatience le tome 2, dans lequel Alain nous parlera de son père… mais ça, c’est une autre histoire.

05/02/2020 (modifier)