Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Spoon & White

Note: 2.88/5
(2.88/5 pour 24 avis)

La pire paire de flics de New-York... Spoon petit nabot et White grande asperge. Tout les deux sont aux talons (elle ne porte pas de baskets)de la journaliste la plus sublime : Courtney Balcony...


BoDoï Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Policier, mais drôle Yann

Spoon est un fan des films de Clint Eastwood, et des personnages de Walt Disney dont il fait la collection et ne se sépare jamais de Gooffy...White lui est plus calme, mais aussi imbécile que son coéquipier... Tout les deux se chamaillent, se dénoncent à tour de bras, tentent de se tuer mutuellement, bref un couple parfait en plein bonheur :) Spoon agit dans les enquêtes ainsi :" et qu'aurait fait Clint dans ce cas là ..." et il agit comme lui...Attention à celui qui touche à ses personnages de Disney ! Gare au carnage ! White lui entraîne et accumule les embrouilles et les avalanches de tirs... Balcony plus sérieuse toujours en proie de scoop est la cible amoureuse des deux lascars de la police. Au court des aventures découvrez les autres grands policiers les pire du cinéma : Bruce Willis et Mel Gibson, Morgan Freeman, Jean-Claude Vandamme, Bruce Lee, Locco Siflédi... Allez vous inquiétez pas :) Gooffy va bien :) il est en plein forme :).

Scénaristes
Dessinateurs
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1999
Statut histoire Une histoire par tome (série terminée) 8 tomes parus
Couverture de la série Spoon & White
Les notes (24)
Cliquez pour lire les avis

11/11/2001 | Fubuki
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai vraiment bien aimé le premier tome, que j’avais lu il y a pas mal de temps déjà. En effet, avec un dessin rondouillard franco-belge classique, les auteurs nous présentent un duo de flics parfaitement débiles (surtout Spoon d’ailleurs, petit agité de tout sauf des neurones), dans une aventure déjantée où l’hémoglobine coule à flot pour de rire. A part faire foirer les missions qui leur sont confiées, nos deux abrutis de héros se battent pour conquérir le cœur d’une star de la télé locale, échouant là aussi lamentablement. J’ai eu l’occasion de tomber récemment sur trois autres albums. Cela me permet de me remettre en mémoire cette série, mais aussi de nuancer mon avis. En effet, si j’ai aussi aimé certains moments de ces albums, je trouve que c’est assez répétitif. On caricature encore la société américaine, certains films ou séries, mais les deux héros ne se renouvellent pas – pas plus que les intrigues d’ailleurs, et c’est dommage. Au final, plutôt à feuilleter en bibliothèque, à emprunter. Pour l’achat, le premier tome peut le faire, mais inutile d’investir dans la série entière.

18/03/2015 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Les duos de flics calamiteux, c'est pas nouveau, il y a eu des exemples au cinéma ou à la télé, je pense spontanément au film Alarme fatale en 1992 où Emilio Estevez et Samuel Jackson parodiaient Riggs et Murtaugh dans un cocktail explosif en détournant tous les blockbusters du moment. Ici, le dessin convient à ce style d'humour parodique, même si ce n'est pas très joli ; ça n'a pas un aspect de dessin appliqué, ce n'est pas ce que j'aime trop mais il y a bien pire, et ça accentue la drolerie de certains personnages, notamment avec la grosse tête de Spoon. Ce qui est intéressant, c'est l'esprit dégagé par la série, le contenu, l'humour qui y est développé, très référentiel surtout, à fond dans le petit Clint illustré, avec étalage des répliques, des attitudes, des situations et des films de cette vedette culte pour Spoon, même si ça ne cadre pas trop avec ses figurines Disney. Les références ne se limitent pas à Clint, il y a aussi une quantité de films visés et c'est parsemé de mots d'auteur. Mais il y a aussi un humour satirique car la bande sert à dresser un tableau assez complet d'une Amérique déglinguée et en perte de valeurs, rongée par le crime. Le tout vu toujours sous un angle humoristique. Ce qui est flagrant, c'est qu'avec un seul album, on a tout de suite une idée de la série, j'ai lu les 4 premiers et ça m'a suffi ; mais j'aurais lu que le premier, ça aurait eu le même effet. Bref, il y a de bonnes idées, des dialogues savoureux, un rythme échevelé, du délire à foison, mais certains gags sont trop récurrents, et cet aspect répétitif finit par lasser, il n'y a pas assez de renouveau ; pour la note, je dirais un généreux 3/5 pour se détendre en bibliothèque ou en attendant son tour chez le dentiste...

23/10/2014 (modifier)
Par Thaugor
Note: 2/5

Les dessins sont classiques pour un genre policier/humoristique et assez sympathiques, ils collent bien au genre humoristique et dynamique. Sur ça, rien à dire. L'idée de base semble assez bonne : se servir de 2 flics complètement à la ramasse pour faire une satire de la société américaine. Ils ont chacun des tares propres et une commune : ils sont raides dingues de la célèbre journaliste d'investigation de la chaine de TV locale. Mais... Des clichés à gogo et des gags très, très répétitifs rendent vite cette série vraiment ennuyante. Les auteurs n'arrivent pas à se renouveler et on a l'impression de relire continuellement la même histoire. De plus, les personnages ne sont pas fouillés, dès le premier tome, nous connaissons tout d'eux et ils n'évoluent plus du tout, que ce soit dans leur personnalité ou bien dans leur histoire personnelle. Franchement, dans un genre proche, je conseille plutôt la série Soda, qui est plus développée dans le scénario et un peu moins déjantée (après, il en faut pour tous les goûts). Je dirais que la lecture du premier tome suffit amplement pour se rendre compte de ce que peut être la série et ensuite la qualité ne fait que baisser.

17/11/2010 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

« Attention, la pire paire de flics de la bd arrive !» :) . . . le ton est donné ! En fait, Spoon et White sont plus stupide que foncièrement dangereux, même s’ils ne passent pas inaperçu ! En effet, on ne compte plus les cadavres et les bavures laissés par nos 2 protagonistes derrière eux. Mais après tout, quand on aime Miss Balconi, on ne compte pas (c’est bien connu ;) !). On prend donc plaisir à suivre ces 2 flics New-Yorkais qui s’entendent comme chiens et chats mais qui œuvrent pour une cause commune : se retrouver en tête à tête avec leur Miss préférée. De l’humour gore avec un scénario typique de Yann à prendre au 4e degré : une intrigue mise de côté au profit d’une multitude de références et de clins d’œil aux 7e et 9e art. Cerise sur le gâteau, le scénario savoureux de Yann est servi par un dessin très réussi de Simon Léturgie. Que demander de plus :) ? MAJ (octobre 2010) Mon avis datait un peu et ne concernait que les 3 premiers tomes. Une (re)lecture de toute la série (Neverland inclus) m’incite à nuancer quelque peu mes propos élogieux d’alors. D’une manière générale, l’humour et l’intérêt de la série s’étiolent au fil des tomes (mais pas de manière constante).Je distinguerais quatre périodes : 1/ Les trois premiers opus sont clairement les meilleurs. () 2/Le quatrième est pas mal mais on sent que les rouages commencent à se gripper. () 3/ Les tomes 5 à 7 sont franchement moyens. La trame, farfelue, se réduit à peau de chagrin et sert de support à quelques dialogues bien sentis et toujours à des références du 9eme art (bien mais insuffisant). () 4/ L’absence de Yann dans le huitième opus se fait clairement sentir. Plus rien ne fonctionne. Le duo Spoon/White est des plus fades. L’humour des premiers tomes fait figure de grand absent. Même Simon semble moins inspiré. () Bref, difficile de mettre plus de à une série qui connaît une telle baisse de régime. Le conseil d’achat ne vaut que pour les 4 premiers opus. Le reste est totalement dispensable.

09/11/2002 (MAJ le 25/10/2010) (modifier)
Par rshadow
Note: 3/5

Comme le dit si bien la notation, ouais pas mal... Le dessin et les couleurs sont sympas, les personnages principaux et l'humour bien déjantés, il y a pas mal de références cinématographiques (de blockbusters américains), mais... Mais c'est un peu répétitif au fil des tomes, donc l'achat conseillé oui, mais pour quelques tomes et pas forcément la série complète. A noter : la dernière page de chaque Bd correspond à une "bande annonce" du prochain tome style cinéma (on y revient), vraiment bien marrant :)

09/05/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Wouarf ! Ces deux crétins dégénérés se sont, l’espace de quelques albums, révélés être parmi les plus amusants de leur catégorie. Les scénarios favorisent les références et plus d’une séquence, plus d’un personnage est un clin d’œil énooooorme au cinéma du genre. La série est explosive, très bien servie en cela par le dessin expressif, cartoonesque, de Léturgie, et les dialogues sont proches du culte dans leurs moments les plus délirants. Je soulignerai également les excellentes « bandes annonces » qui, à la fin de chaque tome, présentent l’intrigue suivante. L’humour délirant et décalé de Yann y fait merveille et me donne systématiquement envie de découvrir l’album en question. Malheureusement, le filon a été assez vite épuisé et si je conseille franchement la lecture (et même l’achat) des trois premiers tomes, la suite s’avère, à mes yeux, bien plus dispensable. Les auteurs éprouvent les pires difficultés à se renouveler, et la série tombe alors dans la redondance et lasse le lecteur que je suis. A découvrir, en tous les cas ! Et de préférence dans l’ordre des parutions, car si vous êtes amateurs de séries humoristiques explosives parodiant le cinéma du genre, nul doute que vous allez vous régaler avec ces deux crétins de dimension.

23/04/2010 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Spoon & White, c'est un peu Clint Eastwood qui aurait rencontré Starsky & Hutch. Sexe, gros flingues et petites pépées farouches, voilà comment pourrait se résumer cette série. C'est vif, bien écrit, mais cela ne restera pas dans les annales. Du pur entertainment !

24/04/2002 (MAJ le 31/03/2009) (modifier)
Par billy
Note: 3/5

Dans la vie, il y a deux catégories de gens, ceux qui n'aiment pas cet humour, et d'autres qui vont l'aimer... Leur humour fait son effet, en tout cas sur moi (le Goofy de Spoon en particulier). Il s'agit d'histoires inspiré de grands films d'action hollywoodien (piège de cristal, Hannibal, le fugitif,...) à la sauce loufoque et délirante. Les deux antihéros aux caractères bien différents ne sont pas particulièrement attachants, mais les situations cocasses qu'ils vivent en font une bd qui se lit agréablement. Les dessins sont bons, en accord avec le style de la BD, c'est à dire colorés, vifs, et sympathiques. Je conseille au moins la lecture d'un ou deux tomes ! Sucker...

15/01/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Il existe quand même des séries d'humour qui me font hurler de rire même si la plupart n'entraînent chez moi qu'un léger sourire. La forme d'humour contenue dans Spoon and white est légère et fine à la fois : c'est divin ! J'adore véritablement les nombreuses références cinématographiques qui sont parsemées au fil des albums. Les parodies de l'Arme fatale et Piège de cristal dans le premier tome sont sublimes ! Le second tome enchaîne avec Le silence des agneaux et Psychose. Le tome 7 lorgne plutôt sur les séries TV comme Alias ou 24h. Le rythme est à chaque fois assez soutenu. On ne s'ennuie pas une seconde. C'est une bonne série sur la parodie policière qui s'enrichit sur l'univers du cinéma. Enfin un humour amusant !

14/07/2008 (modifier)
Par Chelmi
Note: 3/5
L'avatar du posteur Chelmi

"Spoon & White" les flics les plus frappa dingues de la bd... Jean Léturgie et Yann, nous content les mésaventures de deux flics, Spoon et White, complètement idiots, à la gâchette facile, du genre à dégainer et ferrailler avant d’interroger. Ces derniers sont coéquipiers mais ne peuvent pas s’encadrer car ils convoitent tous deux le cœur de la pulpeuse et ambitieuse reporter, Courtney Balconi, qui elle les ignore totalement. Voilà pour le fil rouge de la série. Maintenant, en ce qui concerne les intrigues de chaque tome, on ne peut pas dire que ça vole très haut car tout n’est que prétexte aux stéréotypes, à la caricature et aux clins d’œil mais c’est justement tout l’intérêt de cette série humoristique. Donc si les références cinématographiques et télévisuelles tels que Dirty Harry, Die Hard, L’arme Fatale, Seven, Usual Suspect, Matrix, Le silence des agneaux, James Bond, 24, Alias, CSI, etc... , ne vous intéresse pas, passez votre chemin ; sinon, comme moi, régalez vous. Les dessins Simon Léturgie (avec la collaboration d’Isard sur les décors pour environ la moitié des albums) sont très bons dans le genre humoristique franco-belge, sans vouloir comparer, un peu dans la même veine que la série Soda, des héritiers du -gros nez- mais moderne. Le cadrage colle très bien à l’esprit ciné. Les caricatures d’acteurs hollywoodiens sont dans l’ensemble très réussi, le trait épuré sonne juste, il trouve toujours la bonne mimique. Pas grand-chose à dire sur les couleurs de Squad et Berd’ach puis de Loïs qui sans être extraordinaires: pas beaucoup travaillées, ne desservent pas le dessin.

09/01/2008 (MAJ le 09/01/2008) (modifier)