Cigarettes, le dossier sans filtre

Note: 3.8/5
(3.8/5 pour 5 avis)

"Cigarettes, le dossier sans filtre", est une enquête fouillée, basée sur des faits avérés, qui met en lumière le business du tabac sous tous ces aspects : historique, économique, marketing, médical, politique, environnemental, etc.


BD Reportage et journalisme d'investigation Documentaires Les coups de coeur des internautes Maladies et épidémies

"Cigarettes, le dossier sans filtre", est une enquête fouillée, basée sur des faits avérés, qui met en lumière le business du tabac sous tous ces aspects : historique, économique, marketing, médical, politique, environnemental, etc. Ce document concerne chacun d'entre nous, fumeurs ou non fumeurs qui souhaitent s'informer de façon complète sur ce qui est devenu un enjeu majeur notamment en matière de santé sachant que 78.000 personnes meurent chaque année en France à cause du tabagisme. Un pamphlet pourtant non dénué d'humour sur un sujet qui n'a étonnamment jamais été abordé en bande dessinée.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 26 Avril 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Cigarettes, le dossier sans filtre
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

24/06/2019 | Mac Arthur
Modifier


Par Gaston
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Gaston

Un excellent documentaire sur le fléau qu'est la cigarette. Bon, si on connait un peu le sujet il y a peu de surprises dans cet album. Je pense que maintenant la plupart des gens savent que la cigarette est mauvaise pour la santé et que les compagnies ont passé des décennies à nier ce fait. Cela reste que l'album est prenant et que c'est un excellent outil de vulgarisation pour ceux qui veulent en apprendre plus sur le sujet. Les auteurs parlent de plusieurs sujets reliés à la cigarette et j'ai appris plusieurs choses comme le fait que les compagnies de tabacs se sont emparées d'idées progressistes pour vendre leur merde (du genre fumer aide la libération de la femme !). Ce n'est jamais raconté de manière chiante et la narration est fluide. J'aurais toutefois aimé que les auteurs parlent un peu plus du reste du monde vu qu'on est surtout concentré sur les États-Unis. Il y aurait pu y avoir des trucs intéressants à dire juste avec ce que les compagnies américaines de cigarettes ont fait pour détourner les lois canadiennes. Enfin, je comprends que c'est un sujet vaste et qu'il fallait faire des choix pour qu'on ne se retrouve pas avec un album de 1000 pages. Le dessin est excellent et je l'ai vraiment adoré. C'est typiquement le genre de dessin comique un peu réaliste que j'aime. Bref, un documentaire à lire et offrir aux fumeurs de notre entourage.

07/11/2019 (modifier)
Par Blue Boy
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Blue Boy

Les fumeurs préfèrent généralement hausser les épaules face aux arguments, ressassés à l’envi, contre leur sale petite habitude tenace. Et pourtant ils les connaissent tous, plus ou moins. Ils savent que les chances d’attraper un cancer en sont multipliées et que la cigarette comprend en outre quantité d’additifs dangereux. Mais allez comprendre pourquoi, pour les accros à la cibiche, l’acte de fumer semble demeurer, depuis plusieurs décennies, un des plus forts symboles de liberté individuelle pour tous et d’émancipation quand il s’agit de la gent féminine. Et malgré les messages faisant ressembler les paquets de clopes à des faire-part de décès, certains pensent toujours que le fait de remplir ses poumons de fumée et de goudron constitue le summum de la transgression, procurant peut-être ce grand frisson que l’on ressent quand on danse avec la mort… De vrais rebelles, les fumeurs, c’est sûr ! Cette BD-docu pourrait pourtant bien provoquer chez eux un vrai déclic… Pierre Boisserie nous livre ici une enquête captivante sur une industrie née avec la conquête de l’Amérique et qui a réellement pris son essor lors des deux guerres mondiales. S’appuyant sur un découpage narratif rigoureux et une documentation fournie, l’auteur analyse et démonte méticuleusement les mécanismes de propagande à l’œuvre dans l’expansion hors-norme de cette pratique mortifère. Il en profite pour démasquer « Big Tobacco », mafia de nababs sans scrupules qui ont fait main basse sur cet « eldorado » à caractère agricole, détourné de son usage originel, principalement thérapeutique. Car les premiers à le consommer furent évidemment les Indiens qui ne l’absorbaient que lors de cérémonies chamaniques… avec modération, contrairement à nos fumeurs modernes ! Mais c’est lorsque la cigarette fut inventée que le marché explosa véritablement, avec la catastrophe sanitaire qui s'ensuivit… La présence de « Mr Nico », maître de cérémonie peu amène, évoque avec un humour particulièrement cynique l’industrie sous tous ses aspects, historique, économique, sociologique, scientifique, sanitaire et culturel. Et tout cynique soit-il, ce personnage, sous sa caricature à l’image des fat cats de l’US Tobacco, rend l’exposé très vivant tout en médusant le lecteur, à la fois incrédule et terrifié devant ce « Joker » sinistre, rendu seulement sympathique par le fait qu’il « balance » son propre camp… On appréciera aussi le trait assuré, agile et expressif de Stéphane Brangier, qui dynamise la narration de façon très pertinente, avec moult trouvailles faisant que jamais l’ennui ne s’installe. Alors si les lecteurs non-fumeurs ne pourront que souscrire, les accros à la clope resteront-ils insensibles à cette diatribe implacable contre la petite tige tellement stylée dans les soirées, si ce n’est qu’elle fait le désespoir de nos bronches ? Le seul léger bémol peut-être à cet excellent documentaire est que l’enquête est centrée uniquement sur l’industrie américaine. Le seul léger bémol peut-être à cet excellent documentaire est que l’enquête est centrée uniquement sur l’industrie américaine. Même si elle n’existe plus aujourd’hui, on aurait aimé connaître l’histoire de la SEITA française, avalée par le géant Imperial Tobacco... De même, un chapitre aurait pu être consacré à la cigarette électronique, dont on sait encore peu de choses, notamment si elle sert véritablement à arrêter de fumer ou si elle n’est pas juste une addiction destinée à en remplacer une autre… Quoi qu’il en soit, « Cigarettes, le dossier sans filtre » constitue une lecture providentielle pour les plus motivés à se désintoxiquer (oui, la nicotine est bien une drogue, et pas la moins addictive…), et pourra même provoquer un déclic chez les autres… « Cramer » son argent pour en faire don à cette richissime mafia qui ne dit pas son nom n’est pas l’acte le plus rebelle, tant s’en faut… Et si dans un an, j’ai moi-même définitivement arrêté la cigarette, je mettrai la note maximale, promis !

05/09/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai abordé cette lecture de manière objective bien que je ne sois pas fumeur. Quand je suis ressorti de ce dossier sans filtre, je dois bien avouer que cela m'a conforté dans ma position prise depuis le plus jeune âge. Il est vrai que tout est fait pour qu'on tombe dedans et qu'on n'en ressorte plus aussi facilement. Cette enquête très poussée nous explique tous les mécanismes de la dépendance au tabac. Pourtant, fumer était présenté comme un acte viril et d'une forme de liberté et d'indépendance. On devient impuissant et esclave. Il faut dire que la puissante industrie du tabac a véritablement tout fait pour influencer les masses, les médias, le cinéma et les hommes politiques. Cela va très loin. Je suis sidéré par le résultat. On attend en effet un milliard de morts au XXIème siècle dans le monde. La bd en elle-même est bien construite bien que très longue. Cependant, il fallait une démonstration détaillée pour étayer les arguments et nous convaincre. C'était une bonne idée également que de se servir d'un monsieur Nico qui représente cette industrie qui répand cette épidémie à travers le monde. Son cynisme fait froid dans le dos. Au final, un très bon reportage que tout le monde devrait lire tant le phénomène peut tous nous toucher de manière directe ou indirecte.

19/08/2019 (modifier)
Par iannick
Note: 4/5
L'avatar du posteur iannick

Difficile de formuler un avis sur cet album sans être taxé de fumophobe (je ne fume pas, je n’ai jamais été tenté par cette pratique et je pense que je n’ai jamais porté un jugement sur un(e) fumeur(se)), je vais donc essayer -comme d’habitude lorsque ce sujet est abordé- d’être le plus neutre possible… « Cigarettes, le dossier sans filtre » est une bd documentaire sur –vous l’avez facilement deviné- le tabac et plus particulièrement la cigarette. Je voudrais mettre l’accent sur le fait que les auteurs, Pierre Boisserie au scénario et Stéphane Brangier au dessin, ont centralisé le débat sur le « quand, pourquoi, par qui et comment… » cette industrie s’est développée. Bref, on suit donc son développement de sa création jusqu’à nos jours. Pour ce faire, le lecteur accompagne un personnage qui nous présente cette problématique tout au long de l’ouvrage ; on ne le lâche pas et ma foi, je l’ai trouvé très agréable car ses propos me sont apparus ironiques et pertinents. L’album est décomposé en plusieurs chapitres, cela m’a permis de poser et de réfléchir sur les différents « sujets » (ou « périodes » car le fil narratif de la bd s’apparente plus à une construction chronologique que thématique). Les informations sur la cigarette sont nombreuses et intéressantes sans pour autant que cela devient « lourd » à la longue. Le sujet de « Cigarettes, le dossier sans filtre » peut être dérangeant et démotivant à feuilleter mais il y est abordé d’une manière tellement décomplexée que sa lecture m’est apparue très sympa voire même amusante que l’on soit fumeur ou pas. J’ai adoré le trait de Stéphane Brangier qui m’est apparu très dynamique et lisible à contempler alors que le style de cette bd ne s’y prêtait pas vraiment à la base (narration centralisée la plupart du temps sur une seule personne). Bon ben, voilà, j’espère que j’ai été neutre dans la rédaction de cet avis et que vous lirez également cette bande dessinée que vous soyez fumeur ou pas… même si pour les pratiquants et pour ceux/celles qui sont tenté/es, le propos de cet ouvrage n’est clairement pas orienté vers la consommation de la cigarette…

25/06/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Voilà une étude très complète sur la cigarette, son industrie, son évolution à travers les âges, ses méfaits et sa perversité. Ancien fumeur, c’est grâce à ce type d’information (et à d’autres petites chose, comme un caractère de merde, la chance ou le fait de ne plus avoir eu autour de moi autant de fumeurs qu’avant) que j’ai réussi mon sevrage. Je félicite donc l’initiative. Et je la félicite d’autant plus que l’album est bien conçu et agréable à lire. Le dessin et la narration, volontairement légers et ironiques, viennent intelligemment contrebalancer la lourdeur du sujet. Le découpage en de multiples chapitres thématiques permet au lecteur d’ingurgiter progressivement les nombreuses et diverses informations qui lui sont livrées. Ces informations sont pertinentes. Elles donnent à réfléchir et devraient être des sources de motivation pour les fumeurs désireux d’arrêter. Au final, voici un album instructif, plaisant à lire (sans être hilarant) et utile pour qui veut arrêter de fumer (ou éviter de commencer). Une lecture conseillée (et pas seulement aux fumeurs) !

24/06/2019 (modifier)